Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Janssen

Gilles Janssen

Amoureux de la vie et passionné par la finance, ma conception de la vie est qu’elle ne se vit pleinement qu’à condition d’être libre, càd libre de nos schémas mentaux et donc également des attentes diverses, internes et externes, qui pèsent sur nous. Est-ce réellement atteignable ? Aucune certitude… mais s’en rapprocher me passionne.

Chacun doit construire sa vérité, que ce soit en ce qui concerne la gestion de son patrimoine ou dans la vie en général, et j’espère que mes réflexions vous permettront d’enrichir les vôtres.

« L’expérience compte plus que le résultat… …qui de toute façon nous dépasse et ne nous appartient pas »


Me contacter :

gilles321@protonmail.com






 

promospeciale

Et personne ne bouge... (suite)

Audience de l'article : 1538 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Suite à mon article précédent, une question me trottait dans la tête en ce qui concerne l’expérience avec les rats : Pourquoi les autonomes et les dirigés ne s’alliaient pas à 3 pour contrer les 2 dirigeants et vivre en paix ?

Parallèlement, en discutant autour de moi, je me suis rendu compte que la plupart d’entre nous ne sommes pas d'accord avec les mesures imposées mais qu’on souhaiterait que qqn porte le combat pour nous.

Le point commun entre la situation des rats et la nôtre ? L’égoïsme/l'individualisme. Cette réflexion rejoint d’ailleurs la video que Loic avait réalisée où il abordait le cycle de Tytler :


Picture1



Selon ce cyle, l'égoïsme est le premier pas du passage de l’abondance à la servitude. Il indique également que l’esprit du collectif ne revient que par l’expérience de la souffrance collective lors de la phase de servitude, probablement par l’expérience de la compassion (du latin : cum patior, « je souffre avec » et du grec συμ πἀθεια, sym patheia). La servitude aurait donc besoin d'un ennemi commun et d'un levier de motivation pour exister.

On retrouve d'ailleurs cela dans la religion catholique avec une lutte contre un ennemi invincible, invisible et éternel (« délivre-nous du mal ») et en utilisant comme motivation le levier de notre culpabilité inconsciente d’exister càd le fait de nous désigner coupables par le simple fait d'exister (« nous, pauvres pêcheurs »). A ce sujet, Freud avait d’ailleurs écrit :  


« l'obstacle d'une culpabilité inconsciente... comme le plus puissant de tous les obstacles qui mènent vers la voie de la guérison. »     Sigmund Freud, On Metapsychology (PFL 11)p. 390-1.

Au XXème siècle, la prospérité et l’abondance matérielle en occident avait fini par nous libérer du joug de la religion. Mais cette abondance portait en elle le germe de l’égoïsme et du matérialisme de nos sociétés dites modernes. Il est assez surprenant de voir à quelle vitesse nous repassons de l'abondance à la servitude, comme si nous ne nous laissions pas le droit de profiter des fruits de tout ce travail ! Le chemin vers l'abondance est long et progressif et le retour à la servitude semble rapide et brutal à l'image des phases de marché croissance/krach. 

Aujourd'hui, on dirait qu'une nouvelle religion émerge avec :
- comme nouvel ennemi invincible, invisible et éternel : le méchant virus qui mute en étant toujours plus mortel
et
- la réactivation de notre culpabilité inconsciente d’exister à travers le CO2 qu’on émet en respirant (à quand la taxe CO2 sur les salles de sport, grand lieu de production de CO2?)
Les gars du marketing ont dit que ce serait bien de l’appeler la religion verte - toute illusion à la couleur d’un passeport ne serait que pure coïncidence…


La vraie question semblerait donc de savoir si et comment il est possible de sortir de ce cercle ? Quand nous aimerons-nous assez pour accepter l'abondance et la liberté au point d'y démeurer sans resombrer dans l'individualité? Et si c'était justement derrière cette culpabilité inconsciente que se trouvait la réponse? 

En vérité, il n'y a que deux mots dans le language de l'âme : La peur et l'Amour. La peur est l'énergie qui contracte et blesse, l'Amour est l'énergie qui ouvre et guérit. Chaque pensée, parole ou action est fondée sur l'une ou l'autre émotion. Il n'y a pas d'autre choix mais tu es libre de choisir entre les deux. - Dalaï Lama




Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mercredi, 17 mars 2021 04:53 Posté par zoulou2

    C'est nettement moins totalitaire que l'occident veux le faire croire:

    Les Chinois ont repondu au gouvernement s'il fallait plus d'immigration: nous ne voulons pas devenir comme la France, nous ne voulons pas devenir noir et marron !!!  (c'est ecrit noir sur blanc: https://i.postimg.cc/SRHkkvKn/immigration.jpg


    Apres le resultat en Suisse est tout juste, deja l'ONU a critique le resultat.

    Le ver est dans le fruit, compte tenu de la demographie des blancs, le vote changera dans l'autre sens, il ne faut pas se faire d'illusion.

    Quand a la democratie, quand 60% des francais ne payent pas d'impots ils voterons toujours plus d'impots pour les 40%.

    Quand je vois ce qui se passe aux USA, le liberal Biden est en train de defaire ce que Trump a fait, jamais de la vie j'investirais un centime aux USA ! tous les 4 ans ca change tu peux perdre ton pognon !

    En Chine, le partis communiste c'est: la Chine en avant, l'occident c'est 1 pas en avant 2 pas en arriere. (pourquoi les mutinationales n'investissent pas en afrique, le cout du travail est 20 fois moins chers qu'en Chine ! des fainiants, et aucunes stabilite).

    Le liberalisme libertaire voit que le profit a cours terme, les Chinois regardent a long terme.

    Il n'existe pas un site qui raconte la verite sur ce qui se passe en Chine, car les multinationales  dominent dans tous les pays sur la planete, sauf en Chine ou elle se font laminer par les Chinois. Les multinationales essayent a tous prix de conserver leur rente, mais a long terme elles seront perdantes face aux Chinois.

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 15 mars 2021 18:29 Posté par hftrade

    Etant anticommuniste je n'aime pas la republique francaise.

    Je n'aime pas non plus la chine totalitaire. La chine est homogene ethniquement , et ca tient ca il y a eu du progres meme dans les campagnes chinoises (couverture medicale), mais si la chine connait une grave recession ca partira en en couille (comme la ripoublik)

    Je prefere les etats libres et les citoyens soldats, il en reste encore quelques uns. En Suisse le referendum sur le voile a abouti (peut-etre que les abrutis de francais devraient prendre exemple sur les Suisses non ?)

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 15 mars 2021 08:36 Posté par zoulou2

    Le probleme c'est la securite sociale communiste, si elle n'existais pas, les gens feraient plus attention.
    Si les gens devaient payer 3000 euros par jour de leur poche s'il vont en reanimation, ils mettrait un masque, n'iraient pas dans des endroits ou il y a foule.

    Le mois dernier il y a eu en Chine, pret de la frontiere une centaine de cas par jour de covid pendant une semaine, toutes la population du coin a ete testé, ceux qui etaient contamine ont ete 15 jours en quarantaine. point final 1 mois apres, y'a pas de transmission local en Chine, ils sont des cas importés. 

    C'est quoi que les francais comprennent pas ?

    Apres faut'il faire confiance a un financier quand il parle du covid ? je dirais non, enfin ca depand quoi vous tradez.

    Par definition un financier trade des actions, des obligations .... un arret de l'activite signifie une baisse de son portefeuille, donc pour lui, le virus c'est rien, faut continuer a travailler, les morts c'est pas grave.(l'excuse, il y a que les vieux qui meurent) (egoisme)

    Le seul a qui il faut faire confiance, c'est ceux qui trade le forex, car sa monte ou ca descend on encaisse dans les 2 sens.

    D'ailleurs on le voit, les seuls qui disent rien, c'est les tradeurs forex.