Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Janssen

Gilles Janssen

Amoureux de la vie et passionné par la finance, ma conception de la vie est qu’elle ne se vit pleinement qu’à condition d’être libre, càd libre de nos schémas mentaux et donc également des attentes diverses, internes et externes, qui pèsent sur nous. Est-ce réellement atteignable ? Aucune certitude… mais s’en rapprocher me passionne.

Chacun doit construire sa vérité, que ce soit en ce qui concerne la gestion de son patrimoine ou dans la vie en général, et j’espère que mes réflexions vous permettront d’enrichir les vôtres.

« L’expérience compte plus que le résultat… …qui de toute façon nous dépasse et ne nous appartient pas »

Expérience : 15 ans dans la finance en Europe et à Hong-Kong. Indépendance financière acquise en 13 ans.


Me contacter :

gilles321@protonmail.com






 

Gestion de patrimoine 2021/2022

Audience de l'article : 1821 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour,

Un peu tard mais mieux vaux tard que jamais : voici le partage des résultats 2021 pour ceux qui suivent la stratégie que j'utilise.

Comme annoncé ici, j’ai clôturé fin 2021 la plupart de mes positions actions en vue de la revue de la réallocation pour 2022.

Voici le bilan pour 2021 (je parlerai des positions 2022 dans un prochain article). Je rappelle que ma stratégie se base sur la stratégie des haltères de Nassim Taleb (80 à 90% d’actifs très sûrs dont l’objectif est de couvrir l’inflation et 10% d’actifs spéculatifs). Je maintiens cette stratégie qui me semble particulièrement adaptée à l’environnement actuel. Pour ceux qui ne connaissent pas, voir ci-dessous.

Les deux poches de cette stratégie ont performés comme suit en 2021 (positions prises durant Q1 2021):

1)      Poche 1 : Couvrir de l’inflation à moindre risque comme indiqué ici

Cette poche a rempli mes objectifs en délivrant 11% en USD (16% en EUR) sur l’année avec une volatilité qui m’a toujours permis de dormir sereinement et de profiter de mes autres activités (moins de 10 trades sur l’année). Voici le détail.

-         Obligations chinoises : +7%

-         Or : 0%

-         Pétrole : +67%

-         Cash (à 90% en USD depuis janvier 2021) : 0%

-         Actions : US : +19%, UK : +17% et émergentes : +1%

 
2)      Poche 2 : Actifs spéculatifs

La performance de cette poche est de 108% en USD sur un an.

Cette stratégie m’a donné pleinement satisfaction pour 2021 mais ne peut être reconduite à l'identique sur 2022, notamment à cause du risque important de marché baissier sur les actions ce qui rend à présent une gestion active impérative et le besoin d’une sélection plus judicieuse des titres que le simple recours à des trackers basiques.

Je parlerai de tout cela dans un prochain article.

« Stratégie des Haltères

Nassim Taleb ne prône pas la résignation face à un avenir incertain, loin s’en faut. Il affirme, au contraire, qu’une méthode empirique et sceptique permet de ne pas se retrouver dans la position “du dindon de la farce”. Comment ? Simplement en cherchant à s’exposer le plus souvent possible aux Cygnes Noirs positifs « tout en restant paranoïaque vis-à-vis de ceux qui sont négatifs ». Pour s’y exposer de manière positive, Nassim Taleb suggère d’appliquer à la vie (ou à son portefeuille) ce qu’il nomme la « stratégie des Haltères ». Partant du principe qu’un portefeuille à profil de risque modéré ne signifie rien – puisqu’on est dans l’incapacité de mesurer le risque –, il préconise de placer 80 à 90 % de son argent dans des instruments extrêmement sûrs tels des bons du Trésor et de placer les 10 à 20 % restants dans des produits extrêmement spéculatifs, aussi bien positionnés que possible, comme les options, de préférence, de capital-risque. »
 

Source : https://www.lecommercedulevant.com/article/16590-le-risque-comme-moteur-de-la-vie







Poster un commentaire