Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Janssen

Gilles Janssen

Amoureux de la vie et passionné par la finance, ma conception de la vie est qu’elle ne se vit pleinement qu’à condition d’être libre, càd libre de nos schémas mentaux et donc également des attentes diverses, internes et externes, qui pèsent sur nous. Est-ce réellement atteignable ? Aucune certitude… mais s’en rapprocher me passionne.

Chacun doit construire sa vérité, que ce soit en ce qui concerne la gestion de son patrimoine ou dans la vie en général, et j’espère que mes réflexions vous permettront d’enrichir les vôtres.

« L’expérience compte plus que le résultat… …qui de toute façon nous dépasse et ne nous appartient pas »









 

promospeciale

Gestion de patrimoine en 2021

Audience de l'article : 1941 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour à tous,


Je vous partage un update de ma stratégie de gestion de patrimoine pour 2021. J’avais déjà exposé mon approche ici :

https://www.objectifeco.com/les-news-du-site-objectifeco/ma-strategie-de-gestion-de-patrimoine-en-2020.html


Les grands principes restent les mêmes, j’ai simplement décidé d’y rajouter d’avantage d’optionalité (Cf. Taleb). Pour cela, les principes de Taleb sont de placer une grande partie de son patrimoine sur un actif sans risque qui couvre l’inflation (Tbonds) et petite partie sur des actifs risqués à forte volatilité. Pour ma part, j’ai décidé d'une répartition 25/75.


En ce qui concerne les 75% visant à couvrir l’inflation :


Le problème majeur à cette stratégie est qu’aujourd’hui, les T-bonds avec des taux à 0% ne jouent plus ce rôle d’actif sans risque couvrant de l’inflation. En cas de remontée des taux US, cette part de votre patrimoine se fera laminer et peu importe la probabilité que cela arrive, c’est un risque que je ne souhaite pas prendre. Mes réflexions sur le sujet m’ont amené à la conclusion qu’aucun actif n’est en mesure de jouer ce rôle à l’heure actuelle. On peut néanmoins tenter de s’en rapprocher en combinant du cash, des actions suffisamment diversifiées et peu risquées, une exposition à l’or et des obligations de pays présentant une solvabilité et un taux d’intérêt censé. N’ayant aucune idée de la répartition à opérer entre ces classes d’actifs, j’ai décidé d’adopter l’approche suivante :


-          33% de cash : Je reste sur les mêmes devises que précédemment : GBP, AUD et USD, ainsi qu’une « réserve d’urgence » en EUR et CHF


-          33% d’actions large cap : 10% d’actions US, 10% d’actions marchés émergents, 5% UK et 5% Japon.


-          33% d’obligations et d’exposition à l’or : 50% obligations asiatiques non hedgées et 50% d’exposition à l’or.


Ce portefeuille a vocation à rester stable (équilibrage trimestriel). Je rappelle que je suis incapable de prédire l’avenir et donc de timer le marcher. Ma logique est uniquement de me tenir à l’écart de certaines catégories d’actifs et d’être diversifié dans le reste et de procéder aux achats et ventes de manières étalées dans le temps. Pour l'instant, je reste à l'écart de ce qui est en phase parabolique (5% Japon).


En ce qui concerne les 25% visant générer le return :

La stratégie est ici beaucoup plus active et agressive en misant sur des actifs décotés et des pépites en devenir. Il est important ici d’avoir un patrimoine suffisamment important pour se permettre de faire un nombre important de paris de façon à maximiser ses chances. Quant au timing d’entrée et sortie des positions, je me permets aussi beaucoup plus d’agressivité. Même si je reste sur une logique de détention des positions sur des horizons de temps relativement long (> 6 mois minimum), on se rapproche ici de l’esprit du trading où il est important d’être en phase avec la méthode de la gestion de votre risque, de vos émotions et de votre intuition.
 
 
Suite à une grosse libération de cash fin 2020, j'ai été contraint de déployer cette stratégie par phases mais suis encore largement surpondéré en cash car les prises de positions se font évidemment de manière lisée dans le temps. Je n'ai donc pas d'historique de performance globale pour le moment bien que les résultats soient encourageants:
- Sur la partie destinée à couvrir l'inflation : une seule position en négatif de -4% sur 2% de ce ptf. Le reste oscille entre 0 et 10%.
- sur la partie performance (débutée il y a 6 mois environ) : une position en négatif de -1% sur 1% de ce ptf. Le reste oscille entre 0% et 120% de perf. Sans compter les cryptos qui se déchainent en ce moment...
 
Si vous avez des réflexions à partager, en particulier sur les solutions visant à couvrir l'inflation, n'hésitez pas à réagir ci-dessous ou via  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
 
 




Poster un commentaire