Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Je suis devenu SDF à Hong Kong…

Audience de l'article : 1486 lectures
Je sais, encore un titre racoleur et je m’en excuse par avance, mais je voulais partager avec vous mon état d’esprit et comment je me prépare à un "éventuel" chaos. À ce stade, toute personne un peu au courant de la situation mondiale ne peut que faire le constat suivant : Que ce soit d’une manière contrôlée ou pas, on ne sait ni d’où ni de comment, mais ça va forcément craquer et pas qu’à moitié. Les pauvres PNJ (Personnages Non-Joueurs) de ce monde vont se faire massacrer. Les masques ne vont pas tarder à tomber et on va enfin savoir ce que nos chers dirigeants ont derrière la tête. Ils ont un but bien précis, et une fois qu’ils considèreront l’avoir atteint ils procèderont au plus grand braquage de l’histoire faisant passer Mao pour un Mickey. Que ce soit un hold-up humain ou financier voire les deux, l’avenir ne ressemble pas à un long fleuve tranquille, mais plutôt à un épisode cataclysmique de la Bible. La famine n’est pas loin les amis.

Du coup j’essaye de me préparer tant bien que mal en mode survivaliste de fortune à Hong Kong. Au fait, sortant d’une belle faillite personnelle et professionnelle en France, je suis encore assez faible financièrement, donc même si je gagne pas trop mal ma vie à Hong Kong, je ne suis pas en grande forme d’autant plus que je profite un peu trop de la vie ici. Mais c’est en train de changer car dorénavant il y a urgence.

Etape numéro une, réduction de la voilure question ancrage, abonnement et contrats à long termes du genre logement. Le logement c’est le poste principal à Hong Kong et quand je vous disais que je profitais un peu trop de la vie ici, je faisais le beau et me permettais d’habiter dans les plus beaux condos de la ville. Le genre d’immeubles que même le grand Dereeper, s’il venait voir où j’habitais ces derniers temps, serait obligé d’avouer qu’à coté, son condo à Panama City ressemble à un HLM dans le 19ème arrondissement de Paris. (J’ouvre officiellement le concours de la plus grosse bite) Je parle de l’immeuble et des commodités (piscine, lounge, gym, club house, resto, galerie commerciale…) qui vont avec, pas de l’appart lui-même. Hong Kong c’est intouchable au mètre carré et je payais 2800€ pour 35m².

Option 1 : Sortir de la ville. Déjà il n’y a pas de "Hong Kong profond" comme on pourrait dire la France profonde dans laquelle on s’achète un corps de ferme avec 10 hectares de terrain pour 150000€. Hong Kong est très montagneux, 80% du territoire n’est pas ou difficilement constructible et le tout tient dans un rectangle de 70km de large sur 45km de Haut. Ici les lopins de terre c’est 300 ou 500m², ça coute des centaines de milliers d’euros et à ce prix-là c’est dans la jungle, accessible à la machette, en bordure d’un village perdu dans les nouveaux territoires. A Hong Kong, le milliardaire moyen ne peut pas s’acheter 4000m² de terrain, ce n’est pas à sa portée. On oublie aussi la maison de plein pied avec un bout de jardin, même une vieille toute pourrite c’est intouchable, tout du moins pour moi. Question survivalisme en autonomie avec des poules et des chèvres à Hong Kong on repassera…

L’autre défi en cas d’effondrement c’est d’habiter dans ces grandes tours de 50 étages. Hong Kong ce n’est pas comme une ville européenne classique où la hauteur moyenne des immeubles est de 5 ou 6 étages. Comme il n’y a pas beaucoup de place au sol, on construit dense et haut, très haut et la ville détiens le record mondial du nombre de gratte-ciel. Pour couronner le tout, Hong Kong dépend un peu trop de la Chine question fourniture d’électricité et d’eau. Si jamais ça partait en cacahuète, il y a des chances qu’on souffre de coupure. Et monter à pied et dans le noir les 56 étages comme dans mon dernier condo, ça va m’amuser juste une fois pour le challenge, mais pas deux. En plus, sans électricité, ces tours se transforment vite en véritable étuve.

Option 2 : L’hôtel. Hong Kong n’échappe pas à la crise touristique, et les hôtels ont dû innover pour se remplir. Le premier business des hôtels pour le moment c’est d’accueillir les gens qui doivent effectuer leur quarantaine et il y en a un paquet. Les Hongkongais envoient beaucoup leurs enfants étudier à l’étranger et chaque période de vacances donne lieu à de grandes transhumances. Ajoutez à cela les expats qui entrent et qui sortent pendant l’été et je vous assure qu’il y a des listes d’attentes interminables pour avoir une place car seuls quelques-uns sont habilités à accueillir des quarantaines. Autre business des hôtels ici : le "StayCation", contraction de Stay et de Vacation, soit "Les vacances où tu restes dans ta ville". En gros, vous passez le weekend dans un hôtel de luxe pour un super prix et vous avez accès à toutes les options. Tous les beaux hôtels de Hong Kong (et il y en a un paquet) sont littéralement pris d’assaut le weekend par des hordes de Hongkongais qui s’offrent un peu de rêve pour la moitié du prix et qui généralement n’habitent qu’à quelques pâtés de maison de là. On s’amuse comme on peut. Dernier business model pour les hôtels de luxe, et c’est là que ça m’intéresse, les "Serviced Suite" ou "Long stay package". En gros c’est une belle chambre que l’on paye au mois mais avec un service minimum. Ils ne font votre chambre et les serviettes qu’une fois par semaine, c’est à vous d’apporter votre savon et votre champoing, vous avez tout de même accès à la piscine et à la gym et ça ne coûte que 1200€ par mois pour un 5 étoiles super luxe avec une dame qui joue de la harpe dans le lobby de l’hôtel tous les soirs. (Je ne plaisante pas). C’est quand ça joue de la harpe, que vous savez que c’est du sérieux! Et c’est vers ça que je me suis tourné dernièrement pour être libre, léger et économiser autant que possible. Et comme toute ma vie tiens dans 4 grosses valises (2 de plus que quand je suis arrivé à Hong Kong il y a 3 ans), c’est une vie qui me va très bien. Trois mois ici, trois mois là, ça me permet de visiter plusieurs quartiers de la ville que j’adore. Il est possible de trouver moins cher et tout aussi propre, genre 600 ou 800€ par mois, mais pour le coup se sera vraiment des chambres minuscules avec genre 30cm pour marcher autour du lit et basta. Je considérerai peut-être cette option si j’ai vraiment encore besoin de resserrer la visse, mais pour le moment ça va. Question nana, c’est parfois délicat d’inviter une femme quand tu habites à l’hôtel. Ça en refroidis quelques-unes qui se sentent directement piégée par rapport à un appartement où il y a moins de pression. En revanche, d’autres adorent l’ambiance chambre d’hôtel en mode 5 à 7 et ça les rends folles.

Option 3 : Le minivan. En cas de catastrophe, si le personnel de l’hôtel ne vient même plus et qu’il y a des coupures d’eau ou d’électricité ça risque d’être sport. D’où l’option minivan. Je me serais bien trouvé une caravane, mais ça n’existe pas à Hong Kong car on en fait le tour en deux heures. A Hong Kong, ça n’existe pas de charger sa voiture avec les bagages, rouler 8 heures pour aller en vacances. Le plus loin c’est 35mn max pour aller à l’aéroport. Si jamais ça devait vraiment partir en cacahuète total, genre coupure d’eau, d’électricité, problèmes de ravitaillement en nourriture, bref le chaos total, je pense que je me retournerai vers la vie en van. Ça fait déjà quelques semaines que je regarde les annonces et on peut trouver des minivans qui roulent pour 1000 à 2000€. En cas de besoin j’ai toujours une annonce ou deux en favoris pour pouvoir shooter en moins de deux s’il le fallait. De toutes façons je n’ai pas besoin d’aller très loin, juste d’avoir un toit et de quoi poser mes valoches. Je me pose près d’une plage et j’attends la fin du monde. Au fait, sur mes 4 valises, 2 sont dédiées au survivalisme. L’une est remplie avec 3 mois de nourriture en poudre 100% bio (https://bertrand.bio) et l’autre est remplie de boites de conserves et d’un réchaud à gaz, de mon panneau solaire dépliable… Il me reste juste à trouver comment gérer l’eau, mais j’ai un plan pour ça. Au fait, Hong Kong ne produit presque rien question alimentation. 99% de la consommation est importée. En cas de problèmes de ravitaillement, ça risque d’être très chaud.

Voilà où j’en suis pour le moment. SDF de luxe à Hong Kong, navigant d’hôtels 5 étoiles en hôtels 4 étoiles tout en essayent d’anticiper comment survivre à un chaos total dans une des villes les plus dense au monde. C’est marrant et ça m’occupe l’esprit. J’ai changé toutes mes adresses de correspondance à mon bureau, et tel le docteur David Bruce Banner, je ne reste jamais très longtemps au même endroit. Bon, j’avoue que c’est facile pour moi car célibataire avec mes valises j’ai la vie belle. Mais je pense que tous ceux d’entre vous qui vivent en ville devraient vraiment penser à un plan B, ou tout du moins se préparer un peu.

Et puisque vous êtes arrivé jusqu'à la, je vous offre ma denrière petite vidéo réalisée avec mon drone ici.
Poster un commentaire

8 commentaires

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli samedi, 14 août 2021 10:23 Posté par bruno@napoli.fr

    Zoulou2, 
    Si jamais ça devait partir en cacahuette au point que je me retrouve dans un minivan, je ne pense pas que les forces de polices s'occupent à mettent des PV. Se sera un véritable chaos où on pourra se garer n'importe où. Mais oui, les milliers d'aires de campings de la ville seront un petit havre de paix:
    BN


     

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 14 août 2021 03:18 Posté par zoulou2

    Oui, tu gare ton van sur le parking du camping, tu profite des toilettes, des douches, des emplacements de BBQ, tu lave tes casserolles... parce que touver un endroit pour garer un van en plein Hong kong, c'est pire que tout., proche des toilettes ou autres necessites.

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli samedi, 14 août 2021 01:35 Posté par bruno@napoli.fr

    Bonsoir Christain Ohibo,
    T'inquiètes pas mon copain, ton commentaire n'était pas problématique et avant de me toucher il m'en faut un peu plus.
    Merci en tout cas de ton nouveau commentaire.
    Bien à toi
    BN



     

  • Lien vers le commentaire Ohibo Christain samedi, 14 août 2021 00:08 Posté par Ohibo Christain

    Bonsoir Bruno,
    je viens de relire mon commentaire par forcément élégant ni drôle si tu galères. Pardon.
    Bonne nuit.
    Ohibo Christain.

  • Lien vers le commentaire hftrade vendredi, 13 août 2021 14:18 Posté par hftrade

    Pour un survivaliste il est clair que hong kong c'est pas le mieux et a fuir, ou meme la ripoublik bananiere du frankistan c'est a fuir. j'ai jamais vecu en france, mais les quelques communautés autonomes qui ont vu le jour, ils ont la visite des pandores en force apres peu de temps non ?

    Costa rica ou meme panama c'est mieux, meme encore actuellement meme si la maffia communiste mondialiste est en train d'imposer sa volonté sur ces petit pays . Et cette maffia mondialiste est parvenue a discipliner les latinos, pas mince affaire (je les connais bien pour avoir vecu en amerique centrale au costa rica ou amerique du sud), ils portent tous le masque en rue maintenant et se soumettent a tous ces controles debiles pour covid (controle temperature, files etc)


    Le francais moyen etait deja un esclave a la base (le mec qui crache 70%  de son revenu a la kommandatur dans son bunker du bord de seine c'est un esclave non ?). concernant l'escroquerie URSS-AF, j'ai appris que la retraite ce serait bientot a 65 ans non ?

  • Lien vers le commentaire Ohibo Christain vendredi, 13 août 2021 12:14 Posté par Ohibo Christain

    Bonjour Bruno,
    une petite passe difficile. Cool ! Tu as besoin d'une séance de décontraction.

    Charles te suggerait peut-être d'investir dans un lot de spiritueux pour diabétiques (Wisky).
    Tu risquerais de goûter à ton capital. Mauvaise idée.

    Charle Gave (l'autre) et Doug Casey vers le gold puissance 2, stocqué si possible sur Mars ou plus simplement pour toi en Uruguay.

    On peut enviager les munitions et le BTC (Rich Dad).

    Re-Charles du Panama, pousserait peut-être à limiter le budget "femme" (location courte durée). Anton Kreil proposerait de ne pas limiter la taille de ton appartement.

    En fait, chacun peut trouver son bonheur mais il ne faut pas se rater.

    Je vais peut-être devoir passer à Décathlon pour acheter une boussole (le GPS demande des piles donc plus à la mode en Europe prochainement).

    Tu me stress d'un seul coup !

    Plus j'en sais, moins j'en sais.

    Passe une bonne journée

    Ohibo Christain



  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli vendredi, 13 août 2021 08:12 Posté par bruno@napoli.fr

    Merci Zoulou, 


    J'en connais quelques uns de sites de camping et les plages de Hong Kong. Mais je préfèrerai dormir dans le minivan plutot que par terre dans une tente. C'est plus sécurisant aussi.


    Bon... c'est vraiment en cas de chaos total ça... on espère que ça n'arrivera pas. En attendant je continue en mode hôtel tant que ça ne me saoule pas trop.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 vendredi, 13 août 2021 08:03 Posté par zoulou2

    Achete une tente de camping et va camper.

    https://postimg.cc/gallery/fh9T8Y6

    Dans ce camp de camping gratuit il y a toilette, douche, en permanence, pas d'eau chaude, ni eau potable, mais  on peut quand prendre une douche.

    A 30 minute de marche de la plage a allant a gauche, et 40 minute sur la droite, magasin welcom et park$shop, mac donald ... et on peut prendre une douche chaude et gratuite dans le centre sportif et meme le wifi gratuit.