Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

Un effet secondaire inattendu de l'app de tracage Covid19 à Hong Kong

Audience de l'article : 1659 lectures
Nombre de commentaires : 8 réactions
Restez avec moi, vous allez adorer celle-là...

Depuis le début de la pandémie, Hong Kong s'est extrêmement bien débrouillé pour minimiser le nombre de nouveaux cas de Covid, de malades et de décès. Pour le gouvernement de Hong Kong, il n'y a pas de "Nous allons vivre avec le virus", et ils ont opté pour une "stratégie zéro Covid". Et les choses se sont plutôt bien passées jusqu'au début de l'année 2022, puisque depuis deux ans que le Covid est devenu une pandémie, Hong Kong n'a connu que moins de deux cent vingt décès pour une population de près de huit millions d'habitants. Le territoire pouvait littéralement passer des mois d'affilée sans générer un seul cas positif. Je ne parle pas de malades ou de décès ; je parle purement de tests Covid par réaction en chaîne par polymérase (PCR) ! Respect au gouvernement de Hong Kong et, bien sûr, à la population de Hong Kong pour cet exploit.

Est-ce que je crois ces petits chiffres ? Disons que Hong Kong est une toute petite bulle et qu'il serait très difficile de garder secrets des chiffres beaucoup plus élevés. Et même si les chiffres étaient 10 fois plus élevés, Hong Kong serait toujours dans le top 3 des pays du monde avec les meilleurs résultats.

Pour obtenir ces résultats spectaculaires, Hong Kong a été totalement fermée aux touristes, et seuls les résidents ont pu quitter le territoire et y revenir. Selon le pays d'où ils reviennent, les voyageurs doivent rester en quarantaine pendant 14 ou 21 jours dans l'un des nombreux hôtels de quarantaine désignés par le gouvernement. Les voyageurs doivent couvrir leurs propres frais de quarantaine, mais, heureusement pour eux, les options vont des hôtels bon marché aux hôtels très luxueux.

Au cours des deux dernières années et en fonction du nombre de cas détectés, le gouvernement a ajusté la vie sur le territoire en réglementant l'ouverture totale, la fermeture ou l'autorisation de fonctionnement des bars, restaurants, salles de sport, cinémas, espaces publics, etc. pendant des heures spécifiques. Parfois, un restaurant ne peut accueillir plus de 2 ou 4 personnes par table ; d'autres fois, la restriction a été assouplie à 8 personnes. Parfois, les restaurants ont dû fermer à 18 heures. Inutile de dire que le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics et à l'extérieur. Maintenant, vous pouvez faire ce que vous voulez chez vous ou au bureau.

Parfois, lorsque le nombre de cas quotidiens est soudainement devenu 2 ou 3 fois plus élevé que le jour précédent, le gouvernement a été littéralement pris de panique. En réalité, le nombre de cas positifs (pas de personnes malades ou mourantes) passait simplement de 2 à 4 cas sur près de 8 millions de personnes. En termes de pourcentage, cependant, 200 % ou 400 %, c'est beaucoup, et toutes les plateformes médiatiques en ont fait leurs gros titres. Pendant cette période, les habitants de Hong Kong étaient très disciplinés et, comme il y avait très peu de cas, voire aucun, ils ne se sont pas sentis poussés à se faire vacciner.


Penny's Bay Quarantine Center.




En plus d'offrir des hôtels de quarantaine désignés, le gouvernement a construit un grand "Centre de quarantaine" à Penny's Bay avec plus de trois mille chambres individuelles. Curieusement, le centre de quarantaine se trouve à quelques centaines de mètres de Disney Land, et il y a beaucoup de terrains inutilisés autour qui pourraient être utilisés pour agrandir le centre de quarantaine 3 ou peut-être 4 fois si nécessaire à l'avenir. Hong Kong Disney Land est connu pour être le plus petit complexe Disney au monde, il est donc possible que ce terrain inutilisé soit conservé pour une future extension du parc à thème. Pour le moment, cependant, c'est un centre de quarantaine qui ressemble davantage à une caserne militaire ou à un hôtel très bon marché mais propre. Les conditions de vie pourraient toujours être meilleures, mais ce n'est pas terrible compte tenu des fleurs, du bord de mer et de la vue sur les montagnes. Hong Kong est un territoire riche et les Hongkongais sont habitués à des normes très élevées. Cela dit, le centre de quarantaine de Penny's Bay est un horrible cauchemar pour eux. Pour moi, un Français, le centre de quarantaine de Penny's Bay ressemble à un hôtel bon marché comme ceux que l'on trouve partout en France - un pays apparemment pauvre lorsqu'on le compare à Hong Kong. Le centre de quarantaine de Penny's Bay est destiné à tous les habitants de Hong Kong dont le test est positif (sans symptômes) ainsi qu'aux personnes qui sont rentrées à Hong Kong en provenance des pays classés comme présentant un risque inhérent très élevé de propagation du Covid. Cette liste de pays change souvent du jour au lendemain. Ainsi, en fonction de votre provenance, vous pouvez être mis en quarantaine dans un hôtel à vos frais ou gratuitement dans le centre de quarantaine de Penny's Bay.



Asia World Expo hospital for recovering patients



Récemment, le gouvernement a transformé un immense hall du centre de convention de l'Asia World Expo (AWE), situé près de l'aéroport, en un hôpital pour les patients en convalescence. Même s'il semble propre et bien rangé, ce n'est pas un endroit agréable à vivre. Je vais laisser ces photos parler pour moi, mais pour mettre les choses en perspective, c'est encore pire que le pire cauchemar du pire film d'horreur pour les habitants de Hong Kong. Même moi, je ne voudrais absolument pas passer du temps là bas.


The Leave Home Safe mobile app




Au milieu de l'année 2021, tous les habitants de Hong Kong ont dû installer une application appelée "Leave Home Safe" sur leur téléphone portable et ont reçu pour instruction de scanner un code QR chaque fois qu'ils entraient quelque part. L'application a été utilisée pour avertir les personnes qui étaient entrées dans le même endroit au même moment que quelqu'un dont le test était positif, afin qu'elles puissent aller se faire dépister. Comme il n'y a pratiquement pas eu de cas dans la région pendant des mois, personne n'a vraiment eu de problème avec l'application et n'a eu peur de recevoir des notifications. Même si la ville était couverte de codes QR, seuls les bars, les restaurants, les salles de sport et les bâtiments gouvernementaux demandaient vraiment aux gens de scanner avant d'entrer ; les gens scannaient rarement les codes QR disponibles avant d'entrer dans les supermarchés, les centres commerciaux ou les parcs. Le contrat social entre le gouvernement de Hong Kong et sa population était le suivant : Nous avons pratiquement fermé le territoire et pouvons vous tracer grâce à l'application Leave Home Safe, l'économie sera certainement sévèrement impactée, mais, en retour, vous pouvez profiter d'une vie presque normale avec de très faibles chances de contracter le Covid. Cela dit, tous ceux qui pouvaient s'envoler de Hong Kong l'ont fait et pour la première fois dans l'histoire, Hong Kong a vu sa population locale diminuer.

Même si beaucoup de restaurants, de salles de sport et d'autres petits commerces ont été durement touchés par le manque de touristes et les restrictions sur leurs heures d'ouverture et le nombre de personnes autorisées à entrer, je dois admettre que, en tant que migrant français non vacciné vivant à Hong Kong, la vie était plutôt agréable, voire meilleure que dans mon pays d'origine. En France, cela fait des mois que l'on ne peut plus entrer dans un restaurant si l'on n'est pas vacciné ; à Hong Kong, en revanche, il est possible d'aller partout et d'avoir une vie tout à fait "normale" même sans passeport vaccinal.

Hong Kong est une ville très attrayante pour les touristes, mais la principale source de croissance financière provient des entreprises de Hong Kong. Le fait de ne pas autoriser les étrangers à entrer à Hong Kong pour rendre visite à des partenaires commerciaux ou de devoir passer 21 jours en quarantaine au retour d'un voyage d'affaires, même s'il s'agit d'un hôtel 5 étoiles, a également eu un impact négatif sur la sphère financière de Hong Kong. De nombreuses entreprises quittent la ville pour s'installer à Singapour, et de nombreux expatriés vivent également à Hong Kong, sans savoir quand la situation reviendra à la "normale".

Si les choses continuent ainsi et que ses meilleurs talents s'envolent, Hong Kong pourrait passer du statut de puissant centre financier à celui de station balnéaire pour touristes et retraités chinois.

Et c'est encore pire pour un pays comme la France ou les Etats-Unis qui, comme aujourd'hui, en termes de risques de Covid, est classé très mauvais par le gouvernement de Hong Kong. Par exemple, si vous voulez rentrer à Hong Kong depuis la France ou les Etats-Unis, vous devez passer 2 à 3 semaines dans un pays mieux classé pour vous "laver" puis passer encore 2 à 3 semaines en quarantaine une fois rentré..... Cette situation rend les voyages très difficiles, surtout en sachant qu'un pays dans lequel vous restez pour vous laver peut devenir très mauvais du jour au lendemain. En termes de voyage, c'est un pur cauchemar : de nombreuses personnes et familles séparées sont bloquées pendant des mois en dehors de Hong Kong, essayant de trouver la meilleure stratégie pour rentrer. Par conséquent, je ne veux pas prendre le risque de quitter Hong Kong, même si je n'ai pas vu ma famille depuis deux ans. Mais ce n'est pas grave puisque la vie à Hong Kong était meilleure pour un gars non vacciné comme moi qu'elle ne l'aurait été en France, donc je ne me plaindrai absolument pas, car j'adore Hong Kong.


But all is about to change…

À la fin de l'année 2021, le gouvernement de Hong Kong a commencé à faire davantage pression sur les gens pour qu'ils se fassent vacciner. Nous avons entendu des rumeurs selon lesquelles, un jour ou l'autre, il ne sera plus possible d'entrer dans un restaurant sans un passeport de vaccination qui serait intégré à l'application mobile Leave Home Safe. Suite à cette rumeur, de plus en plus de personnes sont allées se faire vacciner. Il faut comprendre que les gens ici aiment aller au restaurant, cela fait littéralement partie de la culture hongkongaise. Puis, au début du mois de janvier 2022, un mois seulement avant les célébrations du Nouvel An chinois, le gouvernement a officiellement confirmé la rumeur selon laquelle il sera impossible d'entrer dans un restaurant sans passeport vaccinal. La panique s'est répandue dans la ville car il semblait impossible de faire vacciner tout le monde en si peu de temps. Les gens annulaient leurs réservations pour le Nouvel An chinois dans les hôtels et les restaurants de toute la ville. En raison de la panique, la date d'application des passeports de vaccination a été reportée au 24 février.


February 24th 2022



À partir du 24 février, toutes les personnes non vaccinées - moi y compris - seront interdites dans la plupart des endroits de Hong Kong. Cette liste d'endroits comprend les bars, les restaurants, les cinémas, les hôtels et les salles de sport, bien sûr, mais aussi tous les bâtiments gouvernementaux, les centres commerciaux et même les supermarchés. Pouvez-vous le croire ? Même les supermarchés ! Heureusement qu'il y a beaucoup de petits stands de fruits et légumes dans les rues, beaucoup d'options de plats à emporter, et beaucoup de petits magasins pratiques comme le 7/11 qui ne seront pas soumis à des restrictions. Pour moi, c'est juste une question d'organisation. Pour être honnête, je m'attendais à ce que cela se produise depuis longtemps, et je me suis donc préparé depuis près d'un an en stockant de nombreux produits de première nécessité.


Depuis un an, je suis très fier de dire à ma famille et à mes amis qu'à Hong Kong, région sous domination chinoise, j'ai connu plus de liberté qu'en France, berceau de la Déclaration des droits de l'homme ! Hong Kong a finalement atteint les normes de pays comme la France et a interdit l'entrée des restaurants aux personnes non vaccinées. Je n'aurais jamais imaginé qu'un jour je dirais une chose pareille....


Then Omicron hit Hong Kong in February 2022, and things have been going crazy.

Vous vous souvenez quand je vous ai dit que Hong Kong avait l'habitude d'avoir très peu de tests PCR positifs par mois ? Maintenant, avec Omicron qui se répand comme une traînée de poudre, nous avons un nombre sans précédent de tests PCR positifs. En un jour, nous avons eu plus de résultats PCR positifs que l'année précédente. Pourtant, personne n'a été déclaré mort à cause d'Omicron, mais le gouvernement essaie toujours de s'en tenir à la "Stratégie Zéro Covid". Les capacités maximales des hôpitaux de Hong Kong et du centre de quarantaine de Penny's Bay sont maintenant presque atteintes, car toutes les personnes testées positives y ont été envoyées. On dit que bientôt, les personnes asymptomatiques feront leur propre quarantaine à la maison au lieu de se rendre à l'hôpital ou au centre de quarantaine. Une campagne massive de dépistage est en cours, et plus on teste, plus on trouve. Si l'on ajoute à cela l'application Leave Home Safe qui permet de suivre tout le monde à la trace, la propagation fulgurante d'Omicron et le fait que de nombreuses personnes ont été exposées à des cas confirmés, tout le monde a reçu des notifications l'invitant à se faire tester. En conséquence, il y a parfois une file d'attente de 3, 5, voire 7 heures pour se faire tester. Si vous ne vous soumettez pas au test après avoir reçu une notification dans votre application, vous serez condamné à une amende de 500 à 1000 dollars US.

 


L'histoire qui a été vendue aux gens était que si vous avez le vaccin, vous serez libre d'aller où vous voulez en utilisant l'application Leave home Safe.


Mais aujourd'hui, l'application est devenue le pire cauchemar de tous les vaccinés, car elle se retourne contre eux, obligeant tout le monde à attendre pendant des heures dans un centre de dépistage, voire à finir dans un centre de quarantaine... Hong Kong semble tomber dans une spirale sans fin.

En prévision d'atteindre très bientôt les limites de capacité du système déployé par le gouvernement, des discussions sont en cours avec la Chine pour ouvrir une installation à Shenzhen, à quelques kilomètres seulement de Hong Kong. Et cela, mes amis, c'est hors de question pour tout citoyen de Hong Kong, car nous avons tous vu les images et les conditions de vie des camps Covid en Chine continentale. Dès que cette histoire a fait la une, une autre vague de personnes a quitté Hong Kong.



In conclusion:

D'après ce que je comprends, si vous avez le passeport-vaccinal, vous pouvez aller où vous voulez. Mais, chaque fois que vous utilisez l'application Leave Home Safe, vous vivez avec la crainte d'une éventuelle notification qui vous oblige à passer plus de trois heures dans la file d'attente d'un centre de dépistage et, en fin de compte, à aller au centre de quarantaine de Penny's Bay ou quelque part dans un camp chinois si votre test est positif. Avec Omicron, connaissant sa volatilité, il y a de fortes chances que le test soit positif. C'est comme une roulette russe avec la moitié du barillet chargée.

Omicron se propage vite et est absolument imparable, ce qui signifie qu'avec la campagne de dépistage massive, nous pourrions bientôt avoir des dizaines de milliers de nouveaux cas par jour. Par conséquent, même les personnes vaccinées ne prendront pas le risque d'utiliser leur application "Leave Home Safe" et de se déplacer.

Après le 24 février, les personnes non vaccinées ne seront pas autorisées à se déplacer, il ne leur sera donc plus nécessaire d'utiliser l'application Leave Home Safe, ce qui minimisera le risque de recevoir une notification. Les personnes non vaccinées se sont préparées depuis longtemps à disparaître littéralement des radars, tandis que les personnes vaccinées seront totalement repérables chaque fois qu'elles se rendront dans un restaurant, un supermarché ou un centre commercial.

Dans quelques jours, lorsque Omicron aura atteint son maximum, même les personnes munies d'un passeport de vaccination n'oseront plus aller nulle part de peur de recevoir une notification. Cela signifie que même si tout est ouvert, il n'y aura personne pour oser aller dans les restaurants, les bars, les salles de sport, les centres commerciaux, etc. Les vaccinés et les non-vaccinés auront la même vie misérable : ils commanderont leurs courses et leur nourriture en ligne, éviteront à tout prix d'utiliser Leave Home Safe, paieront tout en liquide parce qu'il y a des traces de paiement électronique et travailleront de chez eux autant que possible. Quel sera l'avantage de se faire vacciner dans ce contexte ? Pas grand-chose si vous êtes jeune et en bonne santé.


Comme effet secondaire totalement inattendu, l'application Leave Home Safe, qui était censée diviser les gens entre vaccinés et non-vaccinés, fera l'inverse et risque de faire l'unanimité contre elle.

Il est impossible pour le gouvernement d'ignorer qu'Omicron est imparable, qu'il va se répandre comme très vite et partout et qu'il va créer des millions de tests PCR positifs. Je me demande ce qu'ils ont en tête, car Omicron n'est pas compatible avec une "stratégie zéro covid", à moins de verrouiller totalement la ville pendant des mois. Le futur proche sera très intéressant.

Au fait, il ne s'agit pas article pour ou contre les vaccins et absolument pas pour ou contre les règles gouvernementales. Chacun fera ce qu'il a à faire, et chacun devra suivre les règles du gouvernement.

J'essaie juste de prédire que dans quelques jours, et à cause de la peur d'utiliser l'application Leave Home Safe, les gens vont s'organiser et s'auto-quarantiner volontairement jusqu'à ce que le nombre de cas atteigne un nombre acceptable pour le gouvernement.

C'est un défi pour les gens de comprendre et de se conformer à une stratégie de Covid zéro sachant que la variante Omicron se répandra partout et semble être assez douce comparée aux autres. Je suis sûr que si cette variante était aussi mortelle que la précédente, les gens s'y conformeraient sans poser de questions. S'il vous plaît, faites attention et ne prenez pas de risques.



Je vous aime tous...





Poster un commentaire

8 Commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 21 février 2022 06:46 Posté par zoulou2

    Pas de panique, les Chinois viennent d'envoyer 150 000 boites de medicaments Chinois contre le covid + 300 000 autres medicaments, 25 millions de masques N95 ....

    https://www.youtube.com/watch?v=DbCQRv-Bic8

    Dans la nuit de samedi a dimanche, plusieurs semi remorque chargés de labbo gonflables ont passés la frontiere, ils seront effectif  des demain mardi.

    Je me fais pas de souci, j'ai vu de mes yeux l'organistion qu'ils avaient quand il y  avait eu des cas de covid a Canton en juin 2021, tout est prévus, c'est une organisation au millimetre.

    Le vaccin Chinois Sinovac accessible  des 3 ans, Biontech a partir de 5 ans.

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli lundi, 21 février 2022 04:06 Posté par bruno@napoli.fr

    Hey Fabulous Fab, je te répond dans un futur post...
    Mais c'est très spécial ici...  

  • Lien vers le commentaire Fabrice samedi, 19 février 2022 10:22 Posté par fabulousfab

    Bonjour Bruno,

    D'après une dépèche AFP, les autorités de Hong Kong ont annoncé que l'ensemble des 7,5 millions d'habitants de la ville allaient être soumis à des tests de dépistage obligatoire. Est-ce vrai ?

    Est-ce le vaccin chinois qui est proposé à HK ?

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 17 février 2022 04:26 Posté par zoulou2

    Effectivement c'est assez surprenant qu'a HK on force au vaccin alors qu'en Chine pas du tout.

    Encore cette semaine en Chine une ecole a dit que le vaccin etait obligatoire, sous peine de devoir faire un test PCR tous les 48h.

    Le ministere est intervenue en disant que ce reglement n'existe pas, et que le vaccin etait un acte volontaire. Le vaccin etant gratuit pour les Chinois, je ne vois pas ce qu'aurait a gagner ce directeur d'ecole a forcer le vaccin, a mon avis, dans les 15 jours il sera ejecter de son poste.


    Meme chose pour pour le Leave Home Safe, qu'il faut scanner partout, ca existe pas en Chine.

    Le problème, c'est qu'il faut traiter les symptomes du covid au plus vite, donc il faut tester les gens aux plus vite, c'est pas quand tu peux plus respirer qu'il faut traiter, mais au debut de la maladie, et des fois tu n'a aucuns symptômes, mais ca peux se developper tres vite.

    Va acheter chez Watson, au plus vite si tu en trouve encore ce medicament Chinois a 49 hk$ (5 euros) , tu en prends des le debut. 92% des covides sont traites avec en Chine.

    Certainement pas assez chers pour les labbo pharmaceutiques occidentaux, pas assez de pognon a gagner.

    https://i.postimg.cc/NM5qYD0M/UK-search-on-for-Chinese-med-Covid-fix-The-Standard.jpg

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli jeudi, 17 février 2022 02:41 Posté par bruno@napoli.fr

    A ce qui se dit, la petite de 3 ans qui est décédée (paix à son âme) était à l'hopital pour violence parentale. Elle serait morte avec le covid, par du covid. Le gouvernement et les médias utilisent ici les même ficelles qui ont été utilisées partout ailleurs dans le monde depuis 2 ans sur les morts avec et du covid. Du coup une bonne partie des gens ici ne sont pas dupes.


    Même chose pour tout le show business avec les hôpitaux qui débordent avec des photos très impressionantes où l'on voit des dizaines de lits dans les rues et parking de Hong Kong... C'est tout de l'esbrouffe. Du moment que tu es testé positif à Hong Kong, même si tu n'as aucun signes de fièvre ou autre tu vas à l'hôpital. Avec les autres variants ça allait encore, mais avec Omicron, tu m'étonnes que les hôpitaux sont plein. 

    Tout ça c'est pour faire du senssationel et inciter les gens à se faire vacciner sous peine d'être envoyé dans des camps en Chine parce que les hôpitaux ici seraient plein de gens positifs et asymptomatiques...

    D'ici quelques jours ils vont envoyer les asymptomatiques faire une quarantaine chez eux et les hôpitaux ici seront de nouveaux vides comme partout dans le monde avec Omicron.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mercredi, 16 février 2022 14:20 Posté par zoulou2

    Un 2eme enfant de 4 ans est mort:

    https://coconuts.co/hongkong/news/3-year-old-girl-dies-after-testing-positive-becomes-hong-kongs-youngest-covid-19-related-death/


    a Tianjin en Chine, on a des informations sur les 107 cas de covid de janvier:
    1 seul n'etais pas vacciné
    https://i.postimg.cc/SKb07gnw/Screenshot-20220116-211742.png

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli mercredi, 16 février 2022 06:34 Posté par bruno@napoli.fr

    Yep, je suis prêt. De mon côté j'ai au moins 4 mois de repas complets bio en poudre, je suis prêt à tenir un siège. Tout le monde se fout de moi et pense que je suis fou.


    Ca fait presque un an que je fais des provisions, mais les conserves ça pèse très lourd à déménager d'hôtels en hôtels... Du coup je les ai bouffée et j'ai opté pour les sachets. https://sustenance.com.sg/

    J'ai aussi des cartes SIm et routeur 4G, panau solaire, filtre à eau électrique, des talkie walkie, de la paracorde... Bref, tout le monde se paye ma tête ici, mais je suis autant prêt que je puisse l'être à mon niveau pour une ville comme Hong Kong.



  • Lien vers le commentaire zoulou2 mercredi, 16 février 2022 05:55 Posté par zoulou2

    Salut,

    Y'a des morts, depuis 1 semaine, HK doit etre a 5 morts dont une fillette de 3 ans

    https://www.thestandard.com.hk/breaking-news/section/4/187190/Three-year-old-girl-infected-with-Covid-19-passes-away

    HK est quand plus dur a controler qu'en Chine a cause de la densite de population.

    Ca va etre interessant c'est de voir en combien de temps, Omicron va etre battu, a Xi'an 13 millions d'habitants ca a mis 1 mois, et toutes personnes etaient testes tous les 2 jours. (Les Chinois ont envoyes des labbo gonflables a HK, ca devrait réduire les queues).

    Prepare de la bouffe, c'est facile a HK, y'a des conserves (existe pas en Chine).
    Fait chauffer ton logiciel p2p, tu va pouvoir re-visionner des series completes.

    Mets des gants quand tu achete des surgeles, les chinois ont trouver du covid sur des produits surgeles et pensent donc que des infections pourraient venir non pas d'un contact entre humain puisque les frontieres sont fermeees, mais par l'intermédiaire des surgeles.

    L'appli du Yuan numerique est dispo, mais fonctionne pas encore a HK ou Canton, par contre fonctionne a Shenzhen.

    En Chine c'est facile, ma fille a repris l'ecole lundi et a ete testé la veille dimanche, et aucuns enfants de l'ecole n'a ete testes positif,ce qui veux dire qu'aucuns parents n'a le covid. 

    Bon courage,