Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

La bourse, une passion qui peut couter très cher

Audience de l'article : 5595 lectures
Nombre de commentaires : 36 réactions
imagesSGZX3U71

OE étant avant toute chose un blog l’idée mes venue de vous faire partager ma douleur du moment, un véritable krach émotionnel…

Mon épouse et moi-même nous séparons début mars après presque 30 ans de vie commune, ça fait mal très mal même. Bien plus qu’un Trade raté. À l’annonce de la nouvelle j’étais anéanti et je me comportais comme un bateau sans capitaine se heurtant sur les rochés de droite à gauche sans plus aucun phare pour me guider ni le moindre point de repère, un véritable vaisseau fantôme.

Si je vous disais que les raisons de cette séparation sont d’une logique implacable, routine, lassitude, bref un quotidien qui ressemble a l’encéphalogramme d’une phase 1 de Weinstein. L’envie de rectifier la chose et de pimenter notre vie de couple était bien présente, mais malheureusement il était déjà trop tard, le mal était trop profond pour y remédier.

J’ai découvert qu’un homme pouvait pleurer à chaudes larmes durant des heures et des jours. Au début mon épouse me disait ne pas trouver le courage de partir et moi par naïveté j’entrevoyais cela comme de l’espoir, cela a duré 10 mois, cela aura été pour moi une des périodes les plus difficiles à vivre, impossible de faire mon deuil croyant tjrs a l’impossible. Encaisser la nouvelle est une première étape, l’admettre et vivre avec en est une autre de taille. Mon gros problème aura aussi été de garder la nouvelle pour moi seul pendant des mois ruminant ma tristesse dans mon coin.

Bien entendu ma femme était entourée d’amies et de sa famille qui tous allaient dans le même sens, s’il n’y a plus de sentiment il faut partir…

Tous ces gens qui faisaient partie de ma vie depuis tant d’années et que j’appréciais énormément m’ont lâchés comme un vulgaire mouchoir en papier, pas un seul coup de téléphone par une seule marque de soutien rien, nada. Et ça, croyez moi c’est dur également.

Maintenant, depuis quelques semaines j’en parle autour de moi, cela me fait le plus grand bien jamais je n’aurai du garder la chose secrète aussi longtemps. Cela m’aura permis de découvrir que certaines personnes étaient de véritables amis et amies de par leur soutien respectif, je pense ici à Sachat Pouget, Émilie, Patrick et dans une moindre mesure Charles Dereeper.

Un jour, ici même, un lecteur me disait que la bourse n’est pas tout qu’il faut à côté de ça un bon « Wife management » j’ai raté le mien apparemment. Ma passion pour les indices et statistiques financiers aura eu raison de mon couple. Avec le recul je me dis que les heures passées devant mes écrans à lire des courbes sinusoïdales et autres m’auront fait perdre beaucoup sur le plan humain, mais d’un autre côté vous savez la meilleure ?

C’est grâce à cette passion qui continue de me prendre aux tripes que je relève la tête et retrouve l’envie et la soif de me battre. Pour résumer, le marché m’a fait (en grande partie) perdre mon épouse, mais m’aura fait gagner des amis, une « bonne » culture générale, des sesterces, un livre et des rencontres et voyages inoubliables. J’ignore finalement si la balance est équilibrée ou pas, la bourse est ma vie, ma maitresse, mais elle demande énormément de sacrifice aussi. Le retour attendu n’est pas tjrs celui que l’on croit.

Voilà, j’espère ne pas vous avoir ennuyé avec mes considérations du moment, mais j’avais besoin d’en parler une dernière fois avant de repartir de l’avant encore plus motivé afin d’affronter le marché avec un mental d’acier inoxydable


Poster un commentaire

36 commentaires

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy dimanche, 16 mars 2014 20:47 Posté par claude Mathy

    Bonjour Jc et silverman,
    voila seulement que je lis vos messsages
    sans autre commentaire merci à vous

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mardi, 04 mars 2014 12:11 Posté par jctrader56

    Claude, je ne t apprends rien mais méfies toi des mythomanes aux vies de rêve .... :)

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy lundi, 24 février 2014 16:42 Posté par claude Mathy

    Merci à tous,
    vraiment cela aide

  • Lien vers le commentaire Yves samedi, 22 février 2014 10:24 Posté par yves

    Bon courage Charles, le temps efface les mauvais souvenirs et tu vas pouvoir très vite te fixer de nouveaux objectifs et te concentrer sur de belles perspectives.

  • Lien vers le commentaire yp mercredi, 19 février 2014 18:24 Posté par yp

    Bonjour Claude,


    ce que je vais vous dire ne va pas vous paraître très approprié sur le coup. Pourtant, c'est garanti.


    "Le temps guérit bien des choses qui paraîssent inguérissables."


    Courage ! Et succès dans vos projets !

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy mercredi, 19 février 2014 18:00 Posté par claude Mathy

    Merci à tous pour votre soutien et vos témoignages vraiment, cela me touche énormément Si derrière cela je ne retrouve pas le moral c’est à n’y rien comprendre.

  • Lien vers le commentaire Grit mercredi, 19 février 2014 09:22 Posté par grit

    Bonjour Claude,


    Un réel courage que d'aborder une situation personnelle, mais finalement traversée par beaucoup. Devenue presque banale.


    J'espère très sincèrement que vous irez mieux bientôt, parviendrez à retrouver une vie sociale et surtout, retrouverez un équilibre affectif.


    Bien à vous.


    Stéphane

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 19 février 2014 01:49 Posté par Charles DEREEPER

    Claude, mon petit Claude.

    je te promets une chose. La prochaine réunion d'auteur objectifeco aura lieu à bangkok, sur mon territoire. Fini les conneries de budapest... 

    tu découvriras le plus solide remède aux séparations amoureuses de la terre...

    en dehors du temps qui passe !

  • Lien vers le commentaire dematons mardi, 18 février 2014 23:05 Posté par dematons

    Cher Claude,


    Cruelle épreuve.


    Du courage vous en avez.


    Alors pour vous refaire sourire : "lorsqu'on s'adresse à une femme, il faut un sujet, un verbe et un compliment".


    Bien à vous ; la vie reste toujours à découvrir.

  • Lien vers le commentaire tata6000 mardi, 18 février 2014 21:44 Posté par tata6000

    Cher Claude,


    je suis profondement atristé par cette épreuve de la vie difficile que tu rencontre.


    On ne s'est jamais rencontrer depuis tant d'année que l'on se croise sur les différents forums malgré notre proximité géographique.


    Peut-être l'occasion de prendre un verre un jour et de tailler une bavette vu que tu n'a plus de compte à rendre :-)


    Courage, courage car je t'apprécie énormément.


    Tony

  • Lien vers le commentaire mestrot mardi, 18 février 2014 19:22 Posté par louis

    courage Claude,vécu la meme situation.....à l'identique....petit à petit on se reconstruit et on rebati sa vie...une nouvelle vie tout aussi agreable...avec toute mon amitié

  • Lien vers le commentaire thoor mardi, 18 février 2014 18:42 Posté par bankor

    Salut CLAUDE ,


    Ma première épouse est décédée du crabe ,la deuxième n'aimait pas ma fille et depuis je papillonne avec un regret ;celui d avoir perdu beaucoup en bourse et de ne pouvoir acheter un cheval à ma fille .


    Claude ,


    la femme est une belle enveloppe perturbée par un dosage hormonal complexe.


    Sachat tu ne connais une biotech pour aider notre compagnon brillantissime d objectif eco ?


    Le professeur André GERNEZ , un chti comme moi ,aurait pu conseiller l'acidose pour lutter contre ce cancer affectif qu'est la femme .


    La femme idéale est la femme qui s'en va .


    Courage CLAUDIUS l'empereur ,ta passion n'a d"égale que la pureté que je ressens chez toi .


    Xavier THOOR .


     


     

  • Lien vers le commentaire MEERS mardi, 18 février 2014 18:21 Posté par jef1

    Bonsoir Monsieur MATHY,


    c'est avec émoi que je viens de vous lire.


    Je sais d'avance pour l'avoir vécu que votre situation est difficile à digérer.


    En parler n'était chose facile mais peut aider à se reconstruire.


    Amitiés.


     

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri mardi, 18 février 2014 17:58 Posté par Joseph Pietri

    Bonsoir Claude,

    je connais ton étrange douleur, pour l'avoir cotoyée quelques fois.

    Oh combien je comprends ta déception quant à ceux que tu considères (probablement encore) comme proches de toi! L'être humain est bizarre.
    Avec du recul (et il en faut, et du temps avec ça...) on apprend à vivre avec...
    La douleur peu rester présente, mais s'atténue pas à pas.

    La recette miracle je ne l'ai pas mais il faut sortir, se forcer à bouger, ne pas avoir honte de chialer comme un gosse...il faut que ça sorte!
    Et en parler...beaucoup!

    Et un matin on se sent mieux, malgré les turbulences ponctuelles et passagères plus ou moins violentes...

    Bon courage à toi et n'oublie pas que tes "Amis" (ceux que tu peux appeler à 3h00 du mat'), et je suis sûr que t'en as de très proches, pourront t'aider à relever cet étrange défi de la vie. 

    Bien amicalement,

    Joseph 



  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mardi, 18 février 2014 17:54 Posté par imhotep

    Courage Claude, on vous soutient.

  • Lien vers le commentaire Sacha Pouget mardi, 18 février 2014 17:01 Posté par sacha Pouget

    tu vas vite passer le cap, capitaine. et passer à autre chose. ce sera différent. mais tu es un très bon arbitragiste ;) et après la tempête: place au soleil!

    NB: merci de m'avoir mentionné. ceux qui connaissent ta vraie valeur seront toujours là.

    avec toute mon Amitié,
    sacha

  • Lien vers le commentaire mariede9 mardi, 18 février 2014 15:52 Posté par mariede9

    la bourse était peut être l'excuse, pas de reproche à avoir, tout le monde doit avoir des passions et il faut les vivre.


     


     


    courage

  • Lien vers le commentaire Etienne mardi, 18 février 2014 13:42 Posté par etienne06

    Bonjour. Je suis bien attristé de vous lire, et vous assure de mon soutien qui ne pèse pas grand chose, mais qui est sincère. Je suis certain que vous rebondirez. Cela se pressent dans votre expression de cette épreuve. Bon courage, et bonne continuation.

  • Lien vers le commentaire Sébastien mardi, 18 février 2014 12:54 Posté par pavdu69.



    800x600




    Normal
    0


    21


    false
    false
    false

    FR
    X-NONE
    X-NONE











    MicrosoftInternetExplorer4





































































































































































































































































































































































































    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:"Tableau Normal";
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:"";
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin:0cm;
    mso-para-margin-bottom:.0001pt;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:10.0pt;
    font-family:"Times New Roman","serif";}


    Bonjour Claude, c'est un sacré pas que d'en parler ici sur OE. Je sais que c'est un moment très difficile à vivre mais je ne peux rien dire de plus, j'ai seulement 28 ans (donc moins que le nombre d'années de votre mariage), alors je peux seulement en prendre conscience, et tâcher de me servir de cette expérience, qui peut aussi être bénéfique à d'autres, cela en (r)éveillera sûrement certains, comme un électrochoc.


    La bourse c'est très chronophage, comme toutes les passions. Si je traite seulement en hebdo c'est pour éviter d'y passer ma vie.


    Ton article me fait penser à 2 citations, les voici:


     


    "On a tous deux vies, la deuxième commence quand on se rend compte qu'on en a qu'une." -Confucius-




    Normal
    0


    21


    false
    false
    false

    FR
    X-NONE
    X-NONE











    MicrosoftInternetExplorer4





































































































































































































































































































































































































    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:"Tableau Normal";
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:"";
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin:0cm;
    mso-para-margin-bottom:.0001pt;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:10.0pt;
    font-family:"Times New Roman","serif";}


    EN CHAQUE OBSTACLE, EN CHAQUE ECHEC, EN CHAQUE DESAVANTAGE OU DEFAUT DONT VOUS AVEZ ETE AFFLIGE SE TROUVE LE GERME D'UN BENEFICE SUPERIEUR.


     


     


     


    Je suis sûr que tu auras la force mentale de traverser cette tempête, la navire va tanguer mais il ne coulera pas, parce que tu es un vrai trader.

  • Lien vers le commentaire makart alain mardi, 18 février 2014 12:41 Posté par badbadmin

    merci pour ton témoignage, Claude.Bon vent!

  • Lien vers le commentaire sam ventura mardi, 18 février 2014 12:27 Posté par VIRGIGIL

    c'est maleureusement une banalité Claude, combien de couple se sépart a cause de la routine quotidiene, les femmes sont devenus les moteurs de la societé si ne prend pas garde a remettre du carburant alors c'est la fin


     


    dificile de consilier passion et vie de famillle, une page c'est tourné il est temps pour toi d'en récrire une autre


     


    courage