Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
yp

yp

Tous les commentaires de ce membre (10 publications)

Le "contrôle" qui va être mis en place, ne concernera que marginalement les fraudeurs : Il s'agit avant tout de masquer le résultat désastreux de la politique économique menée depuis des années - et à cette fin, de sortir un maximum de gens des catégories de chomeurs qui polluent les statistiques, sous couvert d'une prétendue lutte contre la fraude...

Serait-ce un collaborateur de Vichy, qui sera élu plus tard par les cons de français président de la république ?

 

Contexte : un bouquin critiquant la pratique du pouvoir de De Gaulle. 

 

Franchement ! Les personnes qui promeuvent la dictature, la corruption (fin inévitable du socialisme) et qui se font élire en jouant sur les plus bas instincts de l'homme (la jalousie et le vol), qui critiquent la pratique du pouvoir d'un gars qui a fait installer un compteur d'électricité dans ses appartements à l'Elysée et qui en réglait la note sur ses deniers personnels... Il n'y avait qu'un être malfaisant tel que le mitteux pour oser !

Il existe une troisième solution : les socialistes noyautent l'état et les médias, ils n'auront aucune peine, ni aucun remord, à faire passer le pays par la case "dictature démocratique socialiste."

La pollution des esprits est telle dans ce pays, qu'il leur suffit de désigner l'ennemi pour que celui ci soit contraint à soit payer la rançon, soit contraint de s'exiler.

La population n'est pas encore suffisament conditionnée pour accepter une Ljubjanka ou des déportation vers la Kolima ou au Struthof, mais le programme de conditionnement est en cours.

Tout cela n'explique pas comment il fût possible que l'avion se dirige pendant  plusieurs milliers de kilomètres vers l'Antarctique, à l'opposé de sa destination en Chine, en ne survolant que l'océan alors qu'il était censé survoler de nombreuses terres. Même le plus débutant des navigateurs se serait forcément apperçu qu'il n'était pas sur sa trajectoire : Ca ne peut pas être une erreur.

Valls n'est qu'un interimaire jusqu'à la défaite électorale des européennes en mai.

 

Après cet échec savamment préparé, Hollande pourra dissoudre l'assemblée et jouer la carte de la cohabitation, discréditant ainsi l'opposition pour les présidentielles de 2017, son unique objectif...

 

Valls n'est pas con, il connait la situation du pays et sait que s'il devait faire plus de quelques mois, il cours à un échec certain et serait définitivement mis sur la touche. Je suis certain qu'il a obtenu la garantie que son mandat ne soit pas définitif.

Bonjour Claude,

ce que je vais vous dire ne va pas vous paraître très approprié sur le coup. Pourtant, c'est garanti.

"Le temps guérit bien des choses qui paraîssent inguérissables."

Courage ! Et succès dans vos projets !

En même temps les titres (actions, obligs, sans doute ETF et autres machins plus ou moins structurés) ne seront pas touchés. Que le cash.

Les riches russes en seront donc pour bien moins de 10%. (Cela dit, même 1%, ce n'est pas sûr que ca les fasse rire. )

Mais c'est bien le pékin moyen qui va se faire flamber ses économies par des saligots.

Et puis si il s'agit de recapitaliser les banques, pourquoi ne pas avoir décidé de convertir une partie du cash des épargnants en actions des banques dont ils sont déposants.

Au moins, ca dilurait les actionnaires qui ont laissé faire n'importe quoi. Rincer les actionnaires de boites en faillite, c'est bien capitaliste, non ?

Ensuite on vient vous parler d'ultra libéralisme : Le socialisme, c'est vraiment le sida mental. 

Il me semble que ceci est du ressort du tribunal administratif. La meilleure chose à faire serait de vous rapprocher d'un conseil qui connait les procédures en vigeur et sait jouer des coudes dans cet environnement pour le moins particulier.
Bon article. Juste une petite précision : l'opposition n'existe pas dans ce pays,  cela fait longtemps qu'elle n'existe plus tant la droite a accepté la domination idéologique du socialisme depuis 1981.

Tous les "hommes politiques" ( et par extension, les partis - UMP, Modem et PS en tête) sont de la même appartenance politique : celle de ponctioner la poche de contribuable afin de se garantir le meilleur train de vie possible ; et quand la ponction des individus ne suffit plus, endetter les générations suivantes.