Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

promospeciale

Le témoignage d'un énième soignant en contact avec le terrain, le réel, à propos du Covid

Audience de l'article : 1567 lectures
Bonjour,

Une fois n'est pas coutume, je vous partage le témoignage de ce soignant sur une dizaine de minutes. A situation exceptionnelle, partage exceptionnel! (enfin, plus si exceptionnelle que ça, hein, on en est au 3ème confinement, en attendant bien sûr le quatrième, et le cinquième, tant que la population ne se sera pas fait intégralement vacciner, avec un rappel tous les 6 mois contre les nouveaux variants du monde entier).

Comme le confirmait un de mes amis auteur sur un autre site, je cite : "Ton commentaire je le partage et je l’ai vécu à de multiples reprises.
La dernière fois c’était il y a deux jours : un ingénieur en informatique donc a priori un esprit ouvert et curieux (préjugé). Devant mes arguments étayés par des références que je lui soumettais il est entré en plein déni. Le seul argument étant : « ce n’est pas possible… » mais ne cherchant à aucun moment à comprendre ou simplement à lire les sources officielles proposées. la défense ultime a été « les études médicales il faut être médecins pour les comprendre ». Or les études en question (études Recovery et Solidarity) ne sont pas médicales mais des études statistiques que normalement n’importe quel ingénieur informaticien doit être ne mesure de lire et comprendre. Pour faire court, ces gens sont en plein syndrome de Stockholm et leur confort est de croire aux thèses de leurs geôliers."

Alors face à cela, je pense que nous avons besoin de faire circuler un autre type d'information que celle diffusée chaque jour par nos marchands de peur, média, gouvernement.
Une information en prise avec le réel, la réalité du terrain, diffusée par ceux qui se trouvent au plus près de ce qui se passe, des chiffres, des morts, des lits d'hôpital, qui savent comment tout cela fonctionne, et qui ne touchent pas des milliers d'euros venant de tel ou tel laboratoire pharmaceutique. 
Ah, encore cette rengaine! Comme si les labos pouvaient corrompre le milieu médical, franchement... ah attendez, j'ai un autre lien sur le sujet, du même ami, ici : 
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/frma.2021.614013/full


J'entends déjà poindre le mot Complotiste.
Complotiste... vous voulez dire, comme ces dérangés qui ne croient toujours pas que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté juste au dessus de la frontière française alors que notre bien aimé gouvernement ainsi que la sainte TV nous le confirmait tous les jours via miss météo?? Je croyais que c'était un mythe, une histoire qu'on raconte pour faire peur aux enfants. Vous voulez dire, comme les gars qui pensent encore que l'affaire du sang contaminé s'est vraiment produite? Comme ceux qui ont remis en cause l'étude du Lancet cet été, alors que tout le monde sait que le Lancet dit la vérité puisque...ben c'est le Lancet, quoi, c'est LA revue scientifique de référence dans le secteur de la recherche médicale, donc c'est JUSTE PAS POSSIBLE, il faut être com-plo-tiste, comme com-plè-te-ment timbré pour envisager que le Lancet raconte n'importe quoi de temps en temps en subissant la corruption... Bref, complotiste, messieurs et mesdames les jurés, en clair un dangereux extrémiste qui nous met tous ( ou tous!(t!)-e!(s!) en néo français) en danger et menace le socle de la paix sociale, en remettant en cause, avec des croyances grotesques, la sainte parole de notre gouvernement humanitaire, qui n'a d'autre motif, je vous le rappelle, que de tous nous sauver, en commençant par nous sauver de nous mêmes! 

Seigneur, pardonnez moi, j'avoue ma faute... je suis un pêcheur! Je suis une pauvre brebis égarée qui, n'ayant pas fait l'ENA et ne pouvant par conséquent pas avoir la moindre idée ni le moindre avis sur ce qui se passe autour de moi, aurait du attendre religieusement l'allocution du mercredi soir donnée par Saint Jean. Saint Jean est un être merveilleux, car il explique bien. Saint Jean est reposant, car avec lui, pas besoin de réfléchir, pas besoin de choisir : il a déjà tout décidé, pour nous tous, en amont, qu'on vive à Paris ou à la campagne, grâce à son équipe d'experts.  Faut dire qu'il est bien entouré, Jean, il a plein d'autres Saints qui veillent sur nous, et ça, en ce moment, c'est la seule chose qui me rassure vraiment, avec bien sûr le confinement, les masques, et les vaccins.

Les autres, les Gens, pas les Jean, ils me font de plus en plus peur... ils sont tout plein de virus qui pourraient me contaminer, et ensuite je contaminerai sans le savoir mes parents qui mourront dans d'atroces souffrances à cause de ma négligence coupable. Je ne peux pas leur faire ça. J'ai honte. Je me sens coupable. Vite, où en suis-je sur la liste d'attente? Ils ont dit qu'il n'y en aurait pas pour tout le monde...pourtant, le temps presse, j'ai entendu encore ce matin qu'il y avait de nouveaux cas! Il y a toujours plus de cas, plus de variants, tout le monde est suspect, il y a même un terroriste qui a tenté de me serrer la main ce matin, pourtant je connais ce type depuis des années, c'est mon voisin! On ne peut plus se fier à personne... j'ai fermé les rideaux et les volets. Et il y en a qui doutent encore de la nécessité des mesures à prendre? La demi-heure est passée, je dois reprendre un Lexomil...  je vous laisse, j'entends du bruit. Ca vient de derrière ma porte. Peut-être que quelqu'un a touché ma poignée, je vais aller remettre un coup de gel hydroalcoolique. Ma ventoline, vite!



Poster un commentaire

6 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Ouap1 lundi, 22 mars 2021 10:09 Posté par Ouap1

    Arrête de déconner t'es guéri !!!!

    https://www.youtube.com/watch?v=R4XH7Y3pxw0&ab_channel=Pantruchois

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 22 mars 2021 09:37 Posté par hftrade

    Le fait est que les gens ont peur, du virus pour certains, de la police pour d'autres.

    La police est la pour faire surveiller le couvre feu, les ausweis pour les petits francais. il y a de plus en plus de controles et de paperasse partout a travers le monde, et d'interdictions en tout genre (dans de nombreux pays, interdiction de voyage en province). les paperasses attestations en france sont anticonstitutionnelles et de plus l'aribtraire est present (la police doit exercer son jugement)

    18h le couvre-feu en france, meme les boches vous ont pas fait ca !!

    Gouverner par la peur c'est du machiavel, un vieux ressort quand le reste ne marche plus

    De plus une bonne dictature doit aussi faire dans l'arbitraire et l'absurde pour desorienter et apeurer la population, ca en ajoute une couche. la propagande des merdias francais est aussi hallucinante, toutes sortes de techniques sont utilisées, deja ca parle que du covid et que de ca, avec des exemples de jeunes atteints (alors que statistiquement le risuqe est tres faible)


    rappellons quand meme que beaucoup ont fui l'URSS au peril de leur VIE, certains ont fui des dictatures ou pays en guerre en perdant toute leur fortune, meme leurs meubles pour se retrouver comme des refugiés, et qu'en URSS il y a avait des visas internes (pas en allemagne nazie) et des visas de sortie comme dans toutes les dictatures

  • Lien vers le commentaire jean-jacques dimanche, 21 mars 2021 23:19 Posté par Jean-Jacques

    Tout ce que vous dites est juste et c'est ce qui le plus triste.

    La manipulation et jouer avec la peur des gens sont les armes favorites de nos élites. Ils maitrisent ces armes à la perfection depuis bien longtemps, depuis des siécles.

    Certains l'ont déjà compris, d'autres le comprennent maintenant et le reste ne le comprendra jamais. Nous aurons toujours ces types de personnes.

    Une fois que nous savons, la question à se poser est Que Faire ?

    J'entends certains prôner Haut et Fort la Non Violence, le Pacifisme, la Diplomatie.

    Croyez-vous que ce sont les armes avec lesquelles on peut combattre le Mal ?

    Pensez-vous que le Nazisme a été combattu avec de la non violence ?

    Ce sont des foutaises et de la propagande de nos dirigeants soit-disant démocratiques qui disent aux peuples que la violence ne méne à rien mais qui l'emploie eux même pour nous asservir.

    Bien sûr les solutions doivent être beaucoup plus radicales et sans pitié. Tout ceux qui pensent le contraire continuerons à rêver et à attendre que l'état vienne les sauver.

    En attendant le jour où les armes sortiront et feront ce qu'elles ont à faire, soyons conscient que la solution est dans l'action et non dans le bavardage.

  • Lien vers le commentaire francois dimanche, 21 mars 2021 12:44 Posté par frcclair

    Je suis en phase avec vos arguments, tous vos arguments.
    Il y a dans ma boite a pharmacie zinc, vitamine B et C, et artemisia (cependant, pour celle-ci, la boisson malgache n'a vraisemblablement pas eu les effets escomptés).

    Le fait est que quand les lits de Réa sont plein de Covid, vous ne pouvez y mettre les malade "normaux". Et vue la situation des hospitaux depuis longtemps, je ne jette pas la pierre aux soignants qui demissionnent, exténués par le rythme qu'on leur demande. Dans cette situation, et vu l'efficacité logistique Française, on est pas prêt de monter des hospitaux de campagne.

    Il ne reste donc que les "confinements et emplâtres" pour éviter la guerre civile.

    Des chiffres sur les morts en Europe:
    mortalité normale et récente

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin dimanche, 21 mars 2021 12:29 Posté par Thierry Seguin

    @frclair. 
    J'ai lu que la moyenne d'âge des morts du Covid était de 82 ans. En clair, chez les moins de 75 ans, à moins d'être déjà atteint d'un tas d'autres comorbidités, le Covid tue peu. Il se propage, il y a un tas de cas, mais le nombre de cas, si 90% d'entre eux procure un nez qui coule, voire vous cloue au lit deux jours comme une grosse grippe, personnellement je m'en fous.
    Alors oui, on va toujours trouver quelques exemples, ils existent, chez les plus jeunes, mais si on raisonne en pourcentage, nous ne parlons pas du virus du siècle en termes de dangerosité. Surtout qu'avec un peu de prévention pour augmenter nos défenses naturelles, et peut-être un traitement préventif avec des substances que bien des pays, hors de France, dont la Chine (plus de 1 milliards d'habitants...) utilisent au lieu de les classer substances toxiques du jour au lendemain, on aurait sans doute encore bien moins de morts. D'ailleurs, pour ces substances, cela semble être le même raisonnement : parce qu'il y aurait un risque cardiaque dans un cas sur cent, on va en priver tous les autres, alors qu'elle permet de diminuer la charge virale et peut être sauver la vie de dix fois le pourcentage précédent??

    Mais c'est la bataille des chiffres en ce moment, études en tout genre, plus bidonnées les unes que les autres, comme celle qui fait apparaitre que la chloroquine ne fonctionne pas alors qu'ils l'ont administré en phase terminale à des patients et à des doses proches de celles considérées comme létales... de qui se moque t-on?

    Enfin, même s'il est irréfutable qu'il y a des morts, dans cette balance, où mettez vous tous les morts indirects dus à l'ensemble des mesures prises depuis le début de cette crise, par exemple le nombre de morts dus à un dépistage trop tardif de cancer parce que plus personne ne se rend à l'hôpital et que lesdits services sont fermés ou vous font attendre 6 mois de plus à cause de la priorité au Covid?

    L'un dans l'autre, je pense toujours qu'on marche sur la tête. On ne s'y prend pas comme ça pour protéger une société d'un virus qui tue essentiellement les plus de 85 ans. Bon weekend,

  • Lien vers le commentaire francois dimanche, 21 mars 2021 11:11 Posté par frcclair

    Je ne peux que constater que la TV diffuse la peur de l'autre à cause de ce virus.
    La prise de recul et la diplomatie est aussi en voie de disparition, chacun souhaitant choisir son camp....alors que la réalité est tellement plus complexe.

    Cependant, de mon coté, il y a beaucoup de cas covids autour de moi.
    Pourtant  dans un departement peu peuplé. Mais au quotidien, pour moi, le covid n'existe pas. je cotoie des gens, avant l'heure du couvre feu, j'ai un métier au grand air, souvent je travaille seul ce qui ne m'impose pas le masque, et la TV n'est pas allumé.

    Je remarque aussi qu'il nous donne un exemple de clinique, qui dit clinique dit privée.....je ne sais pas aujourd'hui, mais en mars 2020, les cliniques etaient déjà vide de covid. Seuls les hospitaux s'y collaient.

    Bref, il faut, de mon point de vue, respecter les gestes barrières, mais laisser la vie sociale exister. On ne peux pas nier que le covid circule, fait des vagues et parfois des morts parmis les anciens et parfois quelques victimes trop jeunes et en bonne santé. sur ma commune, une 15aine de mort pour 700 habitants ( maison de retraite,  deuxième vague de novembre).
    Le système de santé Français a aussi réèllement besoin d'une réorganisation, pour le rendre efficace et résilient, mais on le savait déjà avant que les chinois ne fuite le virus.

    quant a la corruption des labos et cie, cela est documenté depuis des années déjà, mais les législateurs mangent dans la même gamelle depuis des lustres, le changement, ce n'est pas maintenant.

    Enfin, concernant les libertés individuelles, je suis inquiet, très inquiet même. Et c'est à mon avis le combat fondamental des années qui viennent.