Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Cryptos : Un expert parmi vous pour me rassurer SVP

Audience de l'article : 1320 lectures
J’ai commencé à sérieusement m’intéresser aux Cryptos il y a un peu plus d’un an et mes premiers 200€ ont été investis dans le Zynecoin pendant l’ICO. Ayant grandis en Afrique de l’Ouest, ce projet de Blockchain 100% Africaine visant à aider l’Afrique à se développer me touche et j’y ai au fur et à mesure investit 100€ par ci, 200€ par là… Si un jour ce projet décolle, j’aurais été heureux d’y avoir participé et de récolter ma mise de départ multipliée par 10000 dans les 5 à 10 ans à venir… Insha’Allah !

Sur ma lancée j’ai ensuite acheté du Bitcoin mais pour le coup pour des raison bien plus terre à terre. Je voulais dans un premier temps faire du pognon, et dans un second temps dire "Fuck the system et Fuck les Banques, tous des voleurs, ils impriment des miyards et des miyards et moi je suis un putain de rebelle".

Depuis début avril je suis en pleine euphorie et les gains (tous virtuels) que je fais commencent à me faire sérieusement tourner la tête. Mais dans un éclair de conscience je me suis posé des questions bien terre à terre, exactement quand tu as 2 grammes dans chaque bras, que tu kiffes bien ta soirée que et que tu reçois une bonne paire de baffe. La poussée d’adrénaline te fait désaouler très vite.

Les vraies questions que je me pose sont les suivantes :
1/
Quel est le pourcentage du volume d’actions ou de Cryptos qu’une plateforme de trading est supposée avoir en cash pour payer ceux qui convertissent en FIAT. Parce que si d’un coup tous les nouveaux riches comme je vais bientôt l’être commencent à vouloir cash out il y a un moment où ça va craquer !
2/ Moi qui voulais dire "Fuck les banques qui créent de l’argent à partir de rien"… Eh bien je suis en train de faire à peu près pareil ! Moi aussi je joue avec des trucs  créés à partir de rien et je les échange contre des FIAT. Et si d’un coup les cryptos se mettent à monter en flèche, j’ai bien peur que la masse des gens qui vont vouloir convertir et cash out en FIAT va créer une inflation de ouf dans le monde réel. Et du coup, en voulant me la jouer rebelle j’ai moi aussi contribué à détruire l’économie.
3/ Il y a un truc qui me fait carrément flipper qu’au rythme où ça va, un jour la valeur faciale (pas la capitalisation) de toutes les Cryptos créées à partir de rien pourrait carrément dépasser la valeur des FIAT dispo dans le monde. On ne pourra même plus Cash Out parce qu’il n’y aura pas assez de FIAT pour ça ! Du coup, est ‘ce que les FIAT, plus rares reprendront de la valeur ?


Vous avez compris que je ne suis absolument pas un expert en économie et qu’il est probable qu’ayant de grosses lacunes je me fasse du souci pour rien. Néanmoins si quelqu’un pourrait avoir l’amabilité de m’aider à comprendre, ça me rassurerai. Et dite le moi franchement si je raconte de la merde aussi. 

PS : J’ai de la chance car en tant que résident Hongkongais il n’y a pour le moment pas de taxes sur les revenus boursiers ni crypto. Ensuite les banques ici ne sont encore pas trop regardantes sur les virements entrants venants de plateformes de trading de cryptos. A Hong Kong on est sensé faire du pognon, donc des 20.000, des 40.000 ou des 100.000USD qui arrivent sur un compte en banque d’un particulier ça ne déclenche aucune alarme, au contraire c’est même bien vu. Ici le Tracfin il serait presque à l’inverse : C’est si tu ne gagnes pas assez d’argent qu’ils t’envoient la patrouille pour savoir pourquoi t’es pas riche ! Je plaisante presque, mais ici c’est pas super bien vu d’être pauvre.
Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire S jeudi, 29 avril 2021 21:55 Posté par sase

    Bonjour,
    Je pense que pour le (1): de plus en plus d'entreprises vont accepter les cryptomonnaies. Un grand nombre d'utilisateurs n'aura jamais besoin de les changer en FIAT.

    Il me semble que ce qui fait la valeur d'une monnaie, c'est la confiance qu'on lui donne. Visiblement, de plus en plus de gens préfèrent accorder leur confiance à des petites monnaies décentralisées, qu'aux monnaies qui ont une valeur légale.

    Pour moi, une grande question porte sur ce que vont faire les gouvernements: J'ai du mal à croire qu'ils vont laisser filer un de leurs instruments préférés (la monnaie).
    Est-ce qu'ils parviendront à l'arrêter ? Je ne sais pas, mais je pense qu'ils vont essayer.
    Pour le moment, à chaque fois qu'un pays tente de l'arrêter seul dans son coin, ça ne fonctionne pas. Mais s'ils se mettent tous d'accord, ça peut marcher.

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli jeudi, 29 avril 2021 05:53 Posté par bruno@napoli.fr

    Gilles & Antoine,

    Merci pour vos réponses, 
    Antoine, ne j'ai pas ton email mais donne la permission à Dora de me l'envoyer, elle connaît le mien.
    Gilles, je sais bien que 95% des coins disparaitrons comme toutes les startups, et il faut avoir le nez creux pour s'imaginer sur lesquels miser. En ce qui me concerne, je parie sur les coins qui garantissent l'anonymat des transactions comme Monero (XMR) ou Pirate Chain (ARRR) ou même WowNero (WOW). Je fais le pari que d'ici quelques mois, quand les gens vont comprendre qu'aucune Crypto ne garantis réellement l'anonymat, il va y avoir une ruée vers les coins qui le garantissent.


    A plus et merci encore.

  • Lien vers le commentaire Antoine Capitan mercredi, 28 avril 2021 23:14 Posté par antoine capitan

    Salut Bruno


    j ai vendu 80% mes BTC le samedi à 60K juste avant la baisse ;)


    ai soldé le lendemain à 55K


    Mais j ai gardé Ethereum, faut attendre un bain de sang pour recharger je pense et moins se focaliser dans le futur sur le BTC qui va peut etre descendre à 30% de part de marché ( il est à 50% actuellement), ce qui serait logique


    Tant que la fete du slip dure sur les actions, les cryptos suivront .... donc en mai peut etre faudra solder


    ecris moi et on papote si tu veux meme si j ai laché l aspect technique du monde des cryptos, je suis tjs ds le marché


     

  • Lien vers le commentaire Gilles Janssen mercredi, 28 avril 2021 13:49 Posté par Gilles Janssen

    Bonjour Bruno,

    Je ne suis pas un expert du sujet mais vais quand même essayer de répondre à vos questions :

    1) A priori, 0. Oui, vous avez bien lu. Les echanges cryptos ne sont pas régulés donc rien ne les obligent à détenir du cash. Il y déjà eu des cas de fraude :
    Mt. Gox - Wikipedia
    Officilement, la boite s'est dite victime d'un piratage informatique. Il n'en reste pas moins que le doute plane sur le fait que les fonds auraient été volés en interne.
    En bref, ce qui les motive à être sérieux, c'est leur réputation, les poursuites judiciaires civiles (ou des mafieux qui auraient moyennement apprécié) et les profits futurs plus qu'une règlementation spécifique.
    => Il existe des hard wallets pour stocker vos cryptos pour vous mettre à l'abri de ce risque.
    2) Les tokens sont certes crées à partir de rien, mais c' est comme des actions. Tout comme un investisseur private equity va financer un projet. Les ICO, IDO, IEO,etc... ne sont qu'un moyen différent pour une start-up de se financer. Ce qui est différent avec les cryptos c'est que des particuliers peuvent facilement financer des start-ups. Du coup, il y a pléthore de shitcoins qui ne valent rien voire sont carrément des fraudes mais prennent de la valeur par appat du gain/ignorance. Ce phénomène se terminera comme la bulle internet des années 2000 ; Seuls les meilleurs survivront à long terme et le reste finira à zéro. 
    3) Tu es bien un des seuls à t'inquiéter du manque de création monétaire en ce moment ;-) Ceci étant dit, il se passerait la même chose que si tout le monde vendait n'importe quel actif en même temps : il ne vaudrait plus rien puisque c'est l'offre et la demande qui font les prix. Le vrai risque est plutôt celui du point 1). Même si la bulle actuelle n'est probablement pas durable, il est peu probable que le marché retourne à 0 car il y a de plus en plus de use cases qui créent de la valeur. Par contre, il faut bien sélectionner ses tokens et évidemment ne pas les acheter à n'importe quel prix. A noter que sur ce point la valorisation des tokens est beaucoup plus complexe qu'une action (business models associés, emission et destruction de coin,...). Mais qui s'en soucie en période de bulle ? ;-)