Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Nous allons publier vos témoignages. Nous en recevons beaucoup. Nous pensons que l'expérience des autres permet de réfléchir grâce à l'effet miroir. Il arrive souvent que nous soyons confrontés tous à des choix de vie, des choix d'argent ou des choix professionnels sans savoir sur quelle option miser. 

Il y a deux moyens principaux pour s'aider. Consulter l'expérience des autres sur le terrain, dans des configurations similaires. Lire des livres de spécialistes qui ont creusé la problématique.

ObjectifEco souhaite participer en mettant en avant vos expériences heureuses et malheureuses. 
ecrivez nousEcrivez nous par le biais du formulaire de contact présent en bas de chaque page de notre site à gauche !

promospeciale

Je suis devenu résident en Australie

Audience de l'article : 22174 lectures
Nombre de commentaires : 11 réactions
J’ai émigré en Australie en 2007, initialement pour des raisons familliales et professionnelles et par envie de découvrir autre chose et surtout de quitter la mentalite francaise qui rend la vie en France tellement pénible.

L’Australie est un pays étonnant et completement atypique, bien loin des clichés que l’on peut en avoir en France. Le pays a été, il y a maintenant plusieurs décennies, le théatre d’expérimentation des théories du Labor anglais et il en reste malheureusement encore des traces:


Santé:

Medicare est un systeme équivalent a la Secu, extremement reglementé et qui dirige meme le marché de l’assurance privée qui ne peut pas rembourser ce que Medicare ne rembourse pas… Il en résulte un systeme fournissant des prestations médiocres mais qui est equilibré et ne connait pas d’équivalent trou de la Secu. Les assurances privées permettent en revanche d’accéder aux services privés qui sont de tres hautes qualités pour environ $250/mois (couverture familliale) soit environ 10% d’un SMIC local.


Travail:

Le marché du travail est tres fortement lié a celui des matieres premieres et le code du travail est tres flexible mais surveillé de pres par Work Fair Australia. Les licenciements sont monnaie courantes, de meme que les démissions avec des turnover souvent tres importants. Les syndicats sont des partenaires dans les négociations mais jamais ils ne bloquent les licenciements quand c’est dans l’interet du plus grand nombre.

Il est plutot facile de trouver un boulot avec le bon visa mais attention aux domaines d’activites dont certains requierent d’avoir un diplome ou une équivalence locale (médecin, infirmiere, avocat etc…) L’ambiance de travail est plutot ennuyeuse en général mais tres pacifique et sympathique. J’ai beaucoup changé d’entreprise et il y a de tout, de l’absence totale de communication aux coups á boire au pub apres le boulot entre collegues. C’est globalement tres peu conflictuel et les ragots derrieres le dos sont tres rares car plutot mal vus.

La durée de travail légale minimale est de 37.5h / semaine, les gens restent rarement au-delá de 17h00, meme dans le management mais commencent assez tot vers 8h00.
Pour les salaires, un ingénieur débute autour de $65,000 brut/an et avec une dizaine d’année d’expérience tourne autour de $90,000 brut/an. Les chercheurs avec une these ou un PhD sont aux alentours de $110,000 brut/an.


Taxes et impositions:

Les prélevements entre le salaire brut et net sont á peu pres équivalents a la France avec un taux moyen de 25% pour les salaires moyens (soit environ $80,000 brut/an ou $4,500 net/mois)

Au-delá, ca augmente car c’est progressif mais je ne connais pas les taux exacts. Ensuite, il n’y a plus de prélevements additionnels type “impot annuel sur le revenu” mais un tax return qui en général vous rend ce que vous avez payez en trop, sauf revenu au-dessus de $100,000 brut/an. Le tax return inclut le remboursement pour les frais professionnels (assez large puisqu’incluant votre véhicule si usage pro) et autres dépenses. Ca fait un peu office de 13eme mois pour les salaires moyens.

Le niveau de taxes est en revanche tres fort sur les bonus puisqu’il est de 40% ce qui rend leur usage assez peu intéressant.


Logements:

L’Australie est dans une des dernieres bulles immobilieres au monde avec des prix qui n’ont que faiblement baissés depuis 2009, principalement alimentée par les investisseurs asiatiques. L’achat demande donc un investissement extremement important dans les grandes villes. On trouve difficilement un appartement sur Sydney centre en-dessous de $700,000 pour une surface d’environ 80m2. Les contraintes de prets etant drastiques, l’apport initial demandé est consequent et á moins de prévoir de rester pour du tres long terme, je déconseille l’achat sauf á etre relativement riche.

Pour la location, les prix sont élevés mais raisonnables en comparaison des prix a l’achat. Un 80m2 se loue sur Sydney centre autour de $500-600/semaine. On peut trouver des appart’ correct autour de $400-450 mais il faut s’éloigner un peu de la baie.

Dans les villes moyennes en revanche, on trouve facilement des maisons récentes ou neuves de 150m2 pour $400-450/mois, c’est ce type de logement dans lequel je vis, moins flash que de vivre au centre de Sydney mais bien plus confortable.

Par contre il n’y a pas de taxe d’habitation en Australie mais une taxe payé par les propriétaires dont je ne connais pas le montant.

L’isolation est en général tres mauvaise car les logements sont plutot vieux (annee 70-80), courant d’air en hiver et grosse chaleur en été. C’est mieux dans le récent ou le neuf mais loin des standards européens tout meme. Il est vrai que l’hiver ne dure que quelques mois et est plutot clément en comparaison. Ca reste un peu pénible en hiver dans les anciens logements, surtout á cause de l’humidité.


Famille et éducation:

Probablement le point faible du pays. Meme si tout est fait pour les familles et qu’il est tres agreable de vivre presque toute l’annee en exterieur, les prestations des creches sont vraiment pas terribles et il est extremement difficile d’y trouver une place. J’ai eu une tres mauvaise experience dans ce domaine car ayant du déménager de Sydney a Newcastle pour le boulot, les listes d’attentes étaient de 2 ans pour une place en creche… Il a donc fallut trouver un arrangement professionnel et faire venir une nounou á la maison ce qui coute plutot cher. L’avantage, c’est que l’on passe beaucoup plus de temps avec notre petite et qu’elle est surveillée de pres á domicile. Ca lui permet aussi d’apprendre l’Anglais plus efficacement.

Pour la suite, l’enseignement est en général payant aussi bien en public qu’en privé mais avec des tarifs assez bas pour le public. La qualite d’enseignement varie apparemment beaucoup d’un endroit á un autre. L’enseignement á l’université coute entre $5,000 et $8,000/an selon la spécialité, les universités ont une excellente réputations á l’internationale (surtout Melbourne, Sydney et Canberra)


Retraite:

L’Australie a abandonné le systeme de retraite par répartition il y a plus de dix ans et c’est donc un systeme de retraite par capitalisation qui est en place. L’état impose á l’employeur de verser 9% minimum du salaire brut annuel sur un compte retraite privé. Le salaire réel que vous gagnez est donc en réalite accru de ce montant sauf que vous ne pouvez pas y toucher avant l’age légal de départ en retraite, sauf á etre fortement taxé.

Libre á chacun de répartir cette épargne comme bon lui semble entre les actions, le cash, les bons d’états et meme l’immobilier.



Conclusion:

L’Australie offre une qualite de vie inegalée par rapport á la France, principalement parceque la vie y est facile et les gens tres agréables. C’est une vie en exterieur une grande majorité de l’année, partagée entre la plage et la découverte de la flore et faune locale. La proximité de la barriere de corail ainsique des iles du pacifiques permettent de passer des vacances dans des paysages á tomber par terre tant ils sont beaux… Compter un budget de $1,500 par personne tout inclus pour une semaine sur une petite ile des Fidji.
Il faut juste se préparer aux difficultés en cas d’immigration avec une famille et des enfants en bas ages mais si l’on est dans une situation stable et établie, c’est plutot similaire á la France de ce point de vue. Il faut juste penser a s’inscrire a temps sur les listes d’attente des etablissements scolaires…

Autrement, le plus faible niveau de taxes permet de mieux vivre qu’en France pour les classes moyennes et á loyer équivalent, les logements offrent de bien plus grandes surfaces souvent assez proches d’une plage ou d’un grand parc naturel. Le cout de la vie est tres comparable á celui des grandes villes francaises mais les produits alimentaires sont de meilleures qualités, surtout la viande.

J’ai obtenu la nationalité australienne l’année derniere donc l’objectif est atteint puisque je voulais que mes enfants puissent rester ou revenir vivre ici car je pense qu’il y a un bien meilleur avenir pour eux en Australie qu’en Europe et surtout en France. Pour la suite, j’espere etre sur la route á nouveau tres bientot, pas mal de projets en tete et on verra oú ils me (nous) menent!

N’hésitez pas á me poser des questions dans la partie message, j’y répondrais de mon mieux.
Poster un commentaire

11 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Julien jeudi, 13 décembre 2018 13:14 Posté par Julien_Australie_2019

    Bonjour,

    J'espère qu'il n'est pas trop tard pour poser ma question ; 3 ans après l'article c'est juste plus d'expérience :)

    Tout comme vous ingénieur généraliste/mécanique mais travaillant dans le secteur Oil&Gas, je suis intéressé par l'immigration en Australie.

    Pour ce faire je suis parti sur le VISA Subclass 189. Mais une fois ce dernier obtenu, comment se déroule la reconnaissance en Australie de mon diplôme d'ingénieur français ?

    Est-ce automatique avec ce VISA car inclu dans les démarches d'obtention ?

    Merci à vous.

    Cordialement.

  • Lien vers le commentaire HERSANT jeudi, 20 août 2015 13:15 Posté par guillaume92

    Bonjour,


     


    Je ne partage pas tout de votre vision en Australie mais je pense que cela depend de la situation personnelle de chacun. Pour ma part, après y avoir travaillé pendant 1 an je suis retourné en France. Coût de la vie echorbitant (j'étais en WA) surtout l'alimentaire, quasi impossible de devenir propriétaire (les taux sont très elevé en Oz). Qualité de la nourriture pas terrible, je trouve les légumes plus gouteux en France! Beaucoup de fast food et de junk food. Le bio c'est pas trop tendance en Australlie. Donc c'est vraiment le pays de la malbouffe et il n'y a qu'à voir le taux d'obésité en Australie.


    Ensuite, coté salaire je gagnais moins qu'en France (en Oz mon salaire était de 90,000$ or en France j''ai 92keur environ). Au niveau horaire, j'en fais moins en France qu'en Australie. Ayant 2 enfants en bas âges, en Australie c'était vraiment du racket comparé à l'Australie. Le système de retraite Australien est une aumône a moins de gagner 200,000$/an. En 1 an de travail mon Super était de 4,000$. En plus, il faut payer des frais pour faire gérer son Super et çà peut faire du -50% comme du plus 50%. J'aime pas la lotterie!!! Le marché de l'emploi n'est pas si fort car l'économie est essentiellement basé sur le secteur primaire. L'Australie a une économie équivalente à celle d'un pays Africain en termes de dépendance de l'économie lié aux matières premières. Tout comme en France le taux de chomage officiel est bidon, le reel est plutot de 15-20%. Vu la récession qui s'annonce en Australie avec le ralentissement de la Chine et son ecnomie monolithique, l'avenir n'est pas si rose que cela en Oz. Quant aux frais universitaires, je n'ose même pas y penser!!! Pour conclure, 1 australiens sur 3 ne peut se soigner les dents meme si Julia voulait l'inclure dans le MEDICARE, je ne sais pas si aujourd'hui les soins dentaires sont desormais inclus ou pas.


     


    Cordialement,


     


     


     


     

  • Lien vers le commentaire Pierre-Yves ROUX lundi, 13 avril 2015 17:15 Posté par PWhy

    Bonjour,


     


    Je viens de lire votre article qui a confirmé ma volonté d'expatriation. 


     


    Pouvez vous me contacter à l'adresse suivante afin de vous faire part de mon projet et de vous poser quelques questions:


     


    rouxpierre-yves@hotmail.Fr


    Merci d'avance


     


    Pierre-Yves

  • Lien vers le commentaire Vincent jeudi, 04 septembre 2014 13:59 Posté par dreamcat1

    Bonjour Alex6,


    Merci pour ce témoignage très intéressant. Cela permet d'avoir une idée de ce qu'il se passe en Australie.


    Souhaitant m'expatrier en Australie, est-il possible de prendre contact avec vous, svp?


    Merci d'avance.

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 01 septembre 2014 02:02 Posté par alex6

    @Onigiri,


    Pardon pour le retard, vous pouvez indiquer votre adresse email ici et je vous contacterais. Si ca n'est pas trop tard...

  • Lien vers le commentaire Sartorio mardi, 03 juin 2014 09:25 Posté par Onigiri

    Bonjour Alex6,


    Je suis actuellement en stage de fin de cursus ingénieur (projet industriel de fin d'études) et je recevrai dans quelques mois mon diplôme d'ingénieur en mécanique. Après l'obtention de mon diplôme, je souhaite quitter rapidement la France et mon premier choix de destination se porte actuellement sur l'Australie.


    J'ai trouvé votre article très intéressant et encourageant, et je vous remercie d'avoir publié un tel témoignage. J'aimerais ainsi vous poser plusieurs questions afin de rassembler le plus d'informations possible pour préparer au mieux mon départ. Est-il possible que nous prenions contact par e-mail ?


    Merci d'avance pour votre réponse, bonne continuation.

  • Lien vers le commentaire alex6 dimanche, 07 avril 2013 01:44 Posté par alex6

    Salut Zoulou,
    Je crois mais de memoire, le ticket est plutot eleve du genre $1,000,000 d'investissement.
    Je suis passe par le schema classique en sponsorship:457 puis permanent. Apres le permanent, la nationalite n'est qu'une formalite administrative supplementaire. L'obtention du visa permanent c'est un peu le parcours du combattant mais pour un ingenieur c'est jouable meme actuellement.

  • Lien vers le commentaire Zoulou le Chinois dimanche, 07 avril 2013 00:30 Posté par zoulou2

    Bonjour Alex6,

    y'a t'il un visa investement ?

  • Lien vers le commentaire alex6 samedi, 06 avril 2013 10:51 Posté par alex6

    Je suis chef de projet dans l'ingenierie, principalement pour le secteur minier (usine de nettoyage du charbon), chimique (production de produits chimiques pour application explosifs minier) et produits petrolier (raffinage huile).
    Je suis de formation ingenieur grandes ecoles, specialise en mecanique. J'ai ete ingenieur calcul et support client pendant quelques annees en Australie ce qui m'a permis de voyager un peu dans le coin, depuis la gestion de solutions techniques pour Goro Nickel en Nouvelle-Caledonie, le suivi de prototypes de pompes sur des mines d'or dans l'ouest australien a la resolution de problemes techniques sur Palawan aux Phillipines pour CBNC (mine de Nickel au sud de l'ile, accessible en 8h de "route" depuis Puerto Princesa).
    Je voyage moins desormais mais c'est par choix de ryhme de vie familliale.

  • Lien vers le commentaire Guéguen vendredi, 05 avril 2013 13:10 Posté par Breizh-Tonio

    Bonjour,


    Merci pour votre témoignage ! Par curiosité, dans quel domaine d'activité travaillez-vous ?