Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Nous allons publier vos témoignages. Nous en recevons beaucoup. Nous pensons que l'expérience des autres permet de réfléchir grâce à l'effet miroir. Il arrive souvent que nous soyons confrontés tous à des choix de vie, des choix d'argent ou des choix professionnels sans savoir sur quelle option miser. 

Il y a deux moyens principaux pour s'aider. Consulter l'expérience des autres sur le terrain, dans des configurations similaires. Lire des livres de spécialistes qui ont creusé la problématique.

ObjectifEco souhaite participer en mettant en avant vos expériences heureuses et malheureuses. 
ecrivez nousEcrivez nous par le biais du formulaire de contact présent en bas de chaque page de notre site à gauche !

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Je viens de faire un tour du monde fiscal pour vivre sans travailler

Audience de l'article : 3795 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Je viens de m'offrir un tour du monde fiscal pour trouver la réponse à cette question vitale.

Voici mes conclusions :

Pour vous émanciper, vous devez gagner du blé sans avoir de capital donc vous devez créer
une entreprise en ligne qui vend des vidéos pour se former à ceci ou cela.

Etant donné que durant les premiers mois vos bénéfices seront inférieurs à 1000 euros par mois, vous devez impérativement vous établir dans un pays où le coût de la vie et la fiscalité
personnelle sont FAIBLES. Si la fiscalité des sociétés est également faible, tant mieux. Si
la fiscalité des sociétés n'est pas faible, vous faites du business à l'offshore, en appliquant la
théorie des N drapeaux.

Polynésie française : fiscalité intéressante mais coût de la vie trop élevé ( + 51 % par rapport à la France - qui est un pays où la vie est chère - pour l'alimentation et + 30 % pour se loger ).

Portugal : coût de la vie faible mais fiscalité violente.

BULGARIE : coût de la vie faible, fiscalité faible ( impôt sur le revenu = 10 pour 100 ; impôt sur les sociétés = 10 pour 100 ). Attention : le Parlement européen veut relever l'impôt sur les sociétés dans tous les pays d'Europe donc préparez-vous à monter à l'offshore, dès que l'Empire tentera de vous réduire en esclavage fiscal, si vous êtes résident fiscal de la Bulgarie.

Si vous voulez et pouvez appliquer la théorie des N drapeaux, vous pouvez être résident fiscal
- de la Bulgarie. Impôt sur le revenu : 10 % de vos revenus
- du Paraguay. Coût de la vie faible. Pas d'impôt sur vos revenus offshore. Seul problème : beaucoup d'innondations géantes dans ce pays
- de la Thailande : Coût de la vie faible. Pas d'impôt sur vos revenus offshore. Vous ne pouvez pas devenir propriétaire d'un terrain / appartement / maison donc, si vous gagnez beaucoup de blé, l'essentiel de l'argent que vous gagnez ne vous sert à rien dans ce pays
- des Philippines : Coût de la vie faible. Il faut prendre l'avion ou le bateau souvent pour appliquer la théorie des N drapeaux. Pas d'impôt sur les revenus offshore.
- du Panama. Coût de la vie élevé. Pas d'impôt sur les revenus offshore.
- du Costa Rica. le coût de l'alimentation est 19 pour 100 supérieur au coût de l'alimentation en France. Pas d'impôt sur les revenus offshore
- du Guatemala : pas d'impôt sur les revenus offshore, coût de la vie faible mais c'est un pays dangereux ( comme le Mexique voisin )
- de la Somalie ( pays de dingues ), Botswana, Malawi, Namibie, Zambie : pas d'impôts sur les revenus offshore. Si vous vivez à l'africaine, le coût de la vie restera raisonable
- du Soudan du sud : impôt sur le revenu = impôt sur les sociétés = 15 pour 100 [ il y a encore un an, c'était 10 pour 100 donc il est possible que les prélèvements obligatoires augmente au fur et à mesure que ce nouveau pays se développera ]. Problème : c'est un pays très dangereux et, en plus, le coût de la vie est élevé si vous voulez vivre en sécurité
- de la Georgie : pas d'impôt sur les revenus offshore. Coût de la vie très faible mais sécurité, climat et environnement naturel pas terribles
- de Malte. Pas d'impôt sur les revenus offshore non rapatriés à Malte si vous payez un forfait fiscal de 10 000 euros par an ( environ )
- du Nicaragua : coût de la vie faible, pays pas trop dangereux ( même niveau de dangerosité que le Costa Rica qui est réputé cool ), climat parfait, environnement naturel parfait, proximité de deux océans, pas d'impôt sur les revenus offshore, langue latine et langoustes à gogo

Conclusion

Le Nicaragua est la juridiction préférée des voyageurs fiscaux intelligents et informés.
Poster un commentaire

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Fabrice lundi, 14 mars 2016 11:04 Posté par fabulousfab

    "Nicaragua : climat parfait et environnement naturel parfait"

    ca se discute ! entre les volcans, tremblements de terre, inondations fréquentes sans compter les ouragans sur la côte atlantique, le terme parfait n'est pas le plus adapté

  • Lien vers le commentaire amaury lundi, 14 mars 2016 04:36 Posté par amaury

    Il est possible d'acheter un appartement en Thailande si on est etranger (il existe, dans les condominiums, un quota de 49% d'appartements pour les etrangers). Apparemment, les etrangers qui achetent des appartements dans des condominums sont bien proteges.

    Rien n'empeche un etranger d'acheter une maison mais c'est plus perilleux car il ne pourra pas etre proprietaire direct du terrain. Il existe des parades (monter une societe, bail de 30 ans pour un terrain...) mais je ne m'y risquerais pas.

  • Lien vers le commentaire DE PRINCE dimanche, 13 mars 2016 19:32 Posté par geekofrun

    Bizarre,
    VOus omettez les Emirats Arabes Unis qui taxent à 0%