Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Les "Private Coins" seront t'elles les prochaines cryptos gagnantes ?

Audience de l'article : 769 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Edward Snowden c’est un jour inquiété que le bitcoin ainsi que presque toutes les cryptomonnaies sur le marché ne garantissaient pas l’anonymat des transactions. En un sens c’est aussi une garantie d’inviolabilité et ça rend toute falsification impossible. Mais avec les bons outils, toute organisation gouvernementale peut télécharger la blockchain, l'analyser en temps réel, filtrer, trier et tracer absolument toutes les transactions depuis le premier jour d'existence de chaque unité Crypto et savoir qui l’a minée. Ensuite, à chaque fois qu'une Crypto est convertie en FIAT dans un sens ou dans un autre dans une plateforme d'échange, le portefeuille qui était jusqu’à présent anonyme reçoit automatiquement un nom lié au compte bancaire qui lui est associé. Et à partir de ce moment, vous pouvez être sûr que votre pays va vous taxer !

Pour toutes les agences à 3 lettres aux USA, les cryptos et le Bitcoin en particulier sont un cadeau de Dieu car il s'est transformé en "Surveillance Coin". Par conséquent, la meilleure méthode pour payer les mauvais trucs est et restera pour longtemps : Des valises pleines de billets de dollars américains !

L'inconvénient est que vous avez maintenant des bitcoins marqués comme "sales" parce qu'ils sont passés entre de mauvaises mains et qu'une plateforme de trading ou un magasin pourrait ne pas les accepter. Par conséquent, les Bitcoins ou toute autre crypto à Blockchain ouverte ne sont plus FUNGIBLES car un Bitcoin sale n'a plus la même valeure qu'un Bitcoin propre. Comment saurez-vous maintenant si les bitcoins que vous venez de recevoir sont propres ou sales ? Comment saurez-vous si un jour une agence de 3 lettres frappera à votre porte et vous demandera pourquoi vous possédez ces Bitcoin ou Ethereum qui ont été utilisés dans du traffic de drogue?

Comme vous pouvez signaler et tracer tous les cryptomonnaies avec une blockchain ouverte, le gouvernement Iranien a déclaré il y a quelques semaines que seuls les bitcoins minés en Iran seraient autorisés. Vous voyez maintenant comment la blockchain ouverte a transformé les crypto-monnaies en "Surveillance Coin" ? Je vous l'avais dit... Un cadeau des Dieux pour les gouvernements et bientôt, les gouvernements n'autoriseront que certains bitcoins pour certaines transactions. Pouvez-vous imaginer acheter une Tesla avec des bitcoins connus et signalés par la CIA comme provenant du blanchiment d'argent ?

Maintenant, vous pouvez parier que dans un avenir proche, les monnaies privées comme Monero XMR (4,6 milliards de capitalisation boursière) ou Pirate Chain ARRR (818 millions de capitalisation boursière) attireront une attention massive car elles sont totalement privées par conception. Télécharger et analyser la blockchain ne vous aidera pas à savoir qui fait quoi. Il semble que Satoshi Nakamoto voulait faire de Bitcoin une monnaie privée, mais soit la technologie n'était pas prête à l'époque, soit il n'a pas eu le temps d'implémenter cette fonctionnalité.

Je donne les exemples de Monero et Pirate Chain parce que ces monnaies sont les plus avancées technologiquement dans le domaine des "Private Coins" et je suis sûr que tôt ou tard d'autres monnaies privées émergeront et quand les gens réaliseront que les crypto-monnaies ne protègent pas leur vie privée, nous verrons un changement massif du Bitcoin, Ethereum et Dogecoin vers les monnaies privées. (Full disclosure : je possède quelques XMR et ARRR)
Poster un commentaire