Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Janssen

Gilles Janssen

Amoureux de la vie et passionné par la finance, ma conception de la vie est qu’elle ne se vit pleinement qu’à condition d’être libre, càd libre de nos schémas mentaux et donc également des attentes diverses, internes et externes, qui pèsent sur nous. Est-ce réellement atteignable ? Aucune certitude… mais s’en rapprocher me passionne.

Chacun doit construire sa vérité, que ce soit en ce qui concerne la gestion de son patrimoine ou dans la vie en général, et j’espère que mes réflexions vous permettront d’enrichir les vôtres.

« L’expérience compte plus que le résultat… …qui de toute façon nous dépasse et ne nous appartient pas »









 

promospeciale

Gestion de patrimoine, suite... ...et sûrement pas fin !

Audience de l'article : 1340 lectures

Voici un suivi et un update de ma stratégie de gestion de patrimoine dont j’ai parlé ici.

En effet, après avoir pris connaissance de la formation de Charles « investir à horizon 2030 », je me suis rendu compte que :

-          ma stratégie actuelle risquait de ne pas délivrer de performance satisfaisante en cas d’accélération d’inflation étant donné que l’essentiel du return est attendu par la poche des 25% d’actifs risqués. En cas d’accélération de l’inflation, le flux de capital a en effet tendance à refluer de la growth vers la value, ce qui s’est d’ailleurs confirmé ces derniers mois et qui a largement réduit les performances de cette poche : Seul le volet crypto avec une gestion active ont continué de délivrer de la performance depuis février tandis que les plus-value latentes sur actions « pépites en devenir » constatées en février se sont évaporées. La moitié des lignes en positif étant contrebalancées par l’autre moitié en négatif. Je rappelle que l’horizon d’investissement est de plusieurs années. Néanmoins, ca pique de ne pas couper les positions ! 
Toutes les lignes de la poche principale continuent toutefois de performer à l’exception d’une partie de l’exposition à l’or (une ligne à -3% et une autre à -6% selon les supports et dates d’entrée).

-          Faire le luxe de se passer de gestion active était très risqué. Les changements dans le monde sont devenus trop rapides que pour se permettre l’économie de cela. Il me fallait une méthode à la fois simple à mettre en pratique et efficace que je n’avais jamais réussi à trouver. Charles donne la réponse dans sa formation.

J’ai donc pris les mesures suivantes :

-          Compléter ma stratégie avec celle de Charles. Je me suis longuement poser la question de basculer à 100% sur la sienne mais il m’a semblé pertinent de combiner les deux car la sienne repose sur un backtesting et la mienne correspond à ma vision de l’avenir. A moins que ce ne soit simplement que mon ego qui refuse d’admettre sa défaite tout de suite… …l’avenir nous le dira.

-          Remettre en question tous les 3 mois la pertinence de la taille des poches dans ma stratégie et rebalancer si besoin.

-          Avec l’arrivée du risque inflationniste,

o   De réduire la part de cash. Plutôt que d’allouer une part des actifs, j’ai créé une poche séparée basée sur mes besoins à moyen terme. Tout le reste est à investir.

o   Intégrer d’autres matières premières à côté de l’or.

Suite à tout cela, les 4 poches de la gestion de mon patrimoine se présentent dorénavant comme cela :

1  Poche liquide : En fonction de mes besoins à moyen terme. Le reste est réparti comme suit :

2   50% : méthode backtestée de Charles. A noter que j’attends une respiration du marché pour prendre les positions.

3 .  40% : méthode anticipative

-  33% d’actions large cap : 10% US, 10% marchés émergents, 5% UK et 5% Japon (En attente d’opportunité pour rentrer sur les 5% du Japon, je suis monté à 15% sur les émergents)

-  33% d’obligations asiatiques non hedgées

-  33% d’exposition à l’or et matières premières.

4.   10% : Cryptos et pépites de devenir. A noter que je suis à 75% en USDC pour le moment sur les cryptos.


Poster un commentaire