Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Jean-François Faustinelli : A quoi sert la Bourse ?

Audience de l'article : 2211 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

1) Le financement des entreprises :

 

Le marché boursier permet aux entreprises de se financer, d'investir, en mettant directement en contact l'offre et la demande de capital. Augmentation de capital, introduction de nouvelles sociétés sont donc les principaux outils. Les bourses ont permis aux entreprises de grandir et donc de développer des projets qu'un individu seul n'aurait pu financer. Par exemple, la Bourse de Londres vit le jour avec le besoin de financer des expéditions vers la Russie et l'Inde. Une entreprise n'obtient de nouvelles ressources, à travers l'émission d'actions ou d'obligations, que sur le marché dit primaire.

 

 

Par exemple, EDF fait une grosse campagne TV pour vous faire souscrire des actions qu’elle vend dans le but d’augmenter son capital. Ce n’est pas bon, car il y aura de plus en plus d’actionnaires à partager le même gateau qui va donc mécaniquement diminuer en pourcentage. Mais à court terme, il y a opportunité. En effet, ces actions sont disponibles avec une décote uniquement sur le marché primaire car elles sont nouvelles. Elles ne cotent pas encore sur le marché secondaire au prix normal. Souvent, dans les périodes d’euphorie, souscrire à une émission d’actions sur le primaire est une bonne opération. Vous demandez à acheter 100 titres, vous n’en touchez que 10 car trop de personnes en veulent et à peine cotées le lendemain, sur le marché secondaire, c'est-à-dire, la Bourse, vous gagnez 5 à 10%. Vous revendez. Hop fini ! Mais en période creuse ou baissière, les émissions sont rares et les pertes régulières !

 

 

 

 

 

2) Un lieu d'épargne:

 

Les investisseurs peuvent devenir les actionnaires des entreprises privées ou être les créanciers de ces sociétés et des collectivités publiques par l’intermédiaire des obligations. La Bourse permet naturellement la mobilisation de l'épargne vers les projets d'investissements les plus profitables.

 

 

Tout ceci est théorique. Dans la pratique, tout le monde se moque de la fonction de la bourse : les épargnants achètent des actions dans le but de les revendre plus chères en réalisant ainsi une plus value à court ou moyen terme. Ce que font les entreprises de l’argent levé en Bourse, à vrai dire, bien souvent, c’est un détail qui n’intéresse pas les spéculateurs à court terme. En outre, il est impossible de bien comprendre les stratégies des multinationales avec leurs milliers de filiales dans le monde entier : vous vous retrouvez dépendants de leurs seules déclarations… sans possibilité de contrôle. N’oubliez pas : WorldCom ou d’autres ont fait faillite aux USA ces dernières années, alors que la veille encore, ils étaient considérés par la communauté financière comme de superbes entreprises…

 

 

 

 

 

3) La gestion du risque :

 

La Bourse permet aux investisseurs (entreprises, actionnaires, créanciers...) de se protéger du risque (risques de change, de taux, de crédit, de baisse des cours...) par l'utilisation de produits dérivés.

 

 

Il faut voir les marchés financiers comme une plateforme de services complexes capable de répondre à des problématiques les plus diverses. Quelques milliers d’hommes manipulent des milliards, en total déconnexion avec la réalité industrielle.

 

 

 

 

 

4) La liquidité des titres:

 

La bourse permet la négociabilité des titres. Cette facilitation de la sortie permet d'attirer un plus grand nombre d'investisseurs et explique pourquoi les sociétés de capital-risque souhaitent que les entreprises dans lesquelles elles ont investi s'introduisent en bourse.

 

 

 

5) Un indicateur économique :

 

Les cotations effectuées à la Bourse permettent de mesurer la valeur attribuée par le marché à une entreprise, une matière première ou à une créance dans le temps. Les cours permettent donc de suivre l'évolution du prix de produits et l'évolution générale de la situation économique d'un pays.

 

 

Attention à ne pas personnifier le sens des cotations. Les marchés financiers sont manipulés souvent pour des raisons irrationnelles et peuvent ne rien vouloir dire pendant plusieurs mois. Une théorie explique que la bourse anticipe à horizon six mois l’économie. Dans la pratique, les cours de bourse reflètent l’offre et la demande, elles mêmes motivées par la peur et l’avidité des opérateurs qui gèrent des fonds. Il faut toujours, même en tant que débutant, garder un certain recul par rapport au sens qui n’existe bien souvent pas ! Rappelons le, votre objectif est de gagner de l’argent en anticipant avec justesse là où les cours vont. Le reste, franchement, seuls quelques puissants sont au courant ! Partout ne règne que l’espoir de profit. Ce n’est pas ce que les manuels d’économie racontent. Mais posez la question à un banquier ou à un gérant de hedge fund et il se contentera d’éclater de rire en guise de réponse !

 

 

 

 

 

Jean-François FAUSTINELLI

Poster un commentaire