Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Bank Run en Europe dans les prochaines heures ?L ‘or sera notre guide

Audience de l'article : 6738 lectures

Bonjour à tous,
0
Dans mon dernier livre, un ebook sur l’or voici une partie de l’introduction qui y est présentée :
J’explique que l’or est bien loin de son top définitif et que le potentiel restant est gigantesque.
Pour une simple et unique raison : le roi des métaux, contrairement aux indices actions, est actuellement dans un véritable marché haussier séculier. (Secular Bull Market).  Les indices actions se trouveraient à contrario dans un simple marché cyclique c’est.-à-dire en phase de rebond dans un énorme marché baissier long terme.(Secular Bear)
Une hausse séculaire dure en moyenne 15 à 20 ans alors qu’une hausse cyclique ne dure seulement que 3 à 4 ans. Partant de cela et sachant que l’or a débuté son cycle haussier en 2001 rien n’interdit de viser au minimum une fourchette située entre 2016 et 2021 avant que celui-ci ne prenne fin.
Pourquoi miser sur l’or maintenant ?

 Parce que j’ai l’intime conviction que les banques centrales, et leurs politiques non conventionnelles vont provoquer une hausse de l’inflation pour rembourser leurs dettes sur le dos des épargnants. Enfin aussi parce que l’or physique est indispensable pour survivre aux futures tempêtes financières, qu’elle protègera votre capital et qu’actuellement, seule une petite minorité  des  investisseurs en  est réellement persuadé.
Introduction prédictive ou pas voici quelques liens sur les évènements de fin de semaine et du Week-end, et les premiers mouvements sur l’euro après ces décisions.
Maintenant, si vous en avez l’envie et le temps étudiez toutes les devises importantes et transformez-les, divisez celles-ci avec les cours de l’or depuis 10 ans et vous devriez découvrir une vérité dérangeante pour votre patrimoine.
euro


 Un Bank Run plus que possible
Les événements de Chypre ce weekend, avec la décision du gouvernement sous pression européenne de taxer tous les dépôts bancaires, même les plus petits, a suscité un vent de panique et une ruée sur les distributeurs de billets, seul moyen de retirer un peu d’argent avant la taxe.
Le blog Margin call revient sur la notion de « bank run », c’est-à-dire de fuite des épargnants dans les moments de crise. Il écrit :
« Cela s’appelle un “ Bank Run ” et ca fait tomber n’importe quelle banque quelque soit sa santé financière en 48 à 72h (tout dépend de la vitesse de propagation de l’information, de la médiatisation de la chose).
Forbes évoque un possible bankrun en UE
Forbes se demande si ce n’est pas un excellent moyen de déclencher une panique bancaire dans l’ensemble de l’Union européenne : espagnols, grecs ou italiens peuvent se demander si un petit matin ils ne se retrouveront pas eux aussi avec x% de leurs économies évaporées pour satisfaire les exigences de plans de redressement déments

Chypre: le plan de sauvetage implique de taxer les épargnants
La zone euro et le FMI ont trouvé samedi matin à Bruxelles un accord sur un plan de sauvetage d’un maximum de 10 milliards d’euros pour Chypre, en échange d’une taxe exceptionnelle sur les dépôts bancaires qui rapportera 5,8 milliards d’euros.
Décision sans précédent, pour réduire leur participation les bailleurs de fonds ont demandé à Nicosie d’instaurer une taxe exceptionnelle de 6,75 % sur les dépôts bancaires en-deçà de 100.000 euros et de 9,9 % au-delà de ce seuil, ainsi qu’une retenue à la source sur les intérêts de ces dépôts.
Pour son président, Chypre ne pouvait pas refuser le plan de sauvetage
"L'accord que nous avons conclu n'est pas celui que nous souhaitions, mais il est le moins douloureux compte tenu des circonstances", a-t-il dit, assurant avoir "bataillé jusqu'à la fin" au sommet de l'Eurogroupe qui a abouti à l'accord.
Je vous invite à lire ou relire mes derniers billets ici même sur l’or, vous comprendrez que nous sommes bien sûr des niveaux importants. En attendant, voici une vue LT Elliott du roi des métaux.
Pour rappel
Je suis de ceux qui pensent que la crise financière de 2007/08 n’est pas terminée, les états et BC ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour reculer l’échéance et les afflux de liquidités (planche à billets) ont permis d’écarter l’échéance fatidique. Mais entre nous, le risque systémique reste bien présent (pour le moment). D’un autre côté, je ne crois pas un seul instant que les banques chypriotes seront l’élément déclencheur, mais une simple étape dans la chute des dominos
gold mensu
Poster un commentaire

12 commentaires