Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Quand les moutons suivent, la fin du voyage n’est plus bien loin

Audience de l'article : 5277 lectures
Nombre de commentaires : 11 réactions
imagesCAXU2YB3



Une fois de plus, l’effet janvier a profité au Small Caps à savoir les titres de petites capitalisations (The Incredible January Effect). C’est durant la période s’étalant  de mi-décembre et souvent jusqu’à la fin du mois de janvier que perdure cette situation.

Ce graphique vous indique la performance moyenne depuis 1979 des petites capitalisations versus les grandes, et mi-décembre donne bien le départ.
russ

Suivre le comportement des Small Caps est très souvent riche en enseignement, par exemple, une fois que vous observerez une inversion de tendance, une divergence sur le ratio RUT (Russell2000 Small Caps) versus le SP500 méfiez-vous, c’est souvent annonciateur d’un Top à venir et inversement de bottom.

Vue en jours
rut

Quand vous découvrez que les petites capitalisations performent mieux que les grosses, cela sous-entend que les investisseurs acceptent de prendre plus de risque et craignent moins la volatilité des cours.

Vue en semaines

rut2

Au passage pour votre info, « l’Advisor sentiment » est de nouveau sur des sommets, généralement nous pouvons découvrir un tel % quand le marché construit un Top au moins intermédiaire.

advisor

Au même titre, l’argent intelligent, la Smart Money augmente ses positions baissières (Short) de manière insidieuse au contraire des petites mains qui elles continuent leurs emplettes et comme vous devez le savoir de telles divergences surviennent en fin de mouvement. À moins d’obtenir des résultats exceptionnels des sociétés US dans les prochains jours la prudence reste de mise.

smart

Même si ce genre d’indicateurs sont au taquet il faut noter qu’une situation de surchauffe comme c’est les cas actuellement peut durer quelques semaines grâce au phénomène mouton de Panurge, la seule et unique certitude c’est que la correction qui s’en suivra sera d’amplitude considérable.

Culture boursière

Vous placez en Bourse, et vous vous reconnaissez ci-dessous?

Vous êtes mal barrés!

- Vous oubliez que c’est le marché le plus difficile du monde.

- Vous pensez que les autres ne sont pas là pour faire des bénéfices.

- Vous pensez qu’il suffit d’être intelligent.

- Vous pensez que c’est facile.

- Vous utilisez la même tactique et regarder les mêmes indicateurs sans vous occupez de savoir si le marché est dans une tendance, une zone de congestion ou s’il est en train d’effectuer un retournement de tendance.

- Vous déplacez vos ordres stop limite de perte lorsque le marché est contre vous car vous vivez dans l’espoir d’un retournement.

- Vous choisissez de vous spécialiser sur un petit nombre de marchés et opérez en permanence sur ces marchés ?

- Si vous utilisez les graphes, ceux-ci doivent être sophistiqués avec 5 moyennes mobiles et 7 indicateurs. Le seul problème est que vous ne voyez plus les cours.

- Vous êtes un chartiste, mais vous ne l’êtes plus quand une information importante est révélée.

- Vous opérez sur votre propre feeling, pas ceux du marché. Considérez que les autres sont de vieilles dames hystériques et développez un goût prononcé pour les positions contre une tendance intacte.

- Peut-être est-ce parce que vous ne considérez jamais ce qu’est en fait « une tendance intacte ».

- Ou c’est parce que vous pensez que vous savez déjà jusqu’où la tendance se prolongera?

- Vous soldez les investissements à long terme au bout d’une semaine car ils ont été rentables.

- Et vous maintenez les investissements à court terme s’ils produisent des pertes en les renommant « investissements à long terme ».

- Ou vous utilisez des constructions en pyramides inversées plutôt lorsque les choses vont bien et dans une tendance baissière vous achetez des titres pour améliorer la moyenne.

Extraits de « psychologie des marchés financiers » de Lars TVEDE


imagesCAYN8S58


Poster un commentaire

11 commentaires