Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Janssen

Gilles Janssen

Amoureux de la vie et passionné par la finance, ma conception de la vie est qu’elle ne se vit pleinement qu’à condition d’être libre, càd libre de nos schémas mentaux et donc également des attentes diverses, internes et externes, qui pèsent sur nous. Est-ce réellement atteignable ? Aucune certitude… mais s’en rapprocher me passionne.

Chacun doit construire sa vérité, que ce soit en ce qui concerne la gestion de son patrimoine ou dans la vie en général, et j’espère que mes réflexions vous permettront d’enrichir les vôtres.

« L’expérience compte plus que le résultat… …qui de toute façon nous dépasse et ne nous appartient pas »

Expérience : 15 ans dans la finance en Europe et à Hong-Kong. Indépendance financière acquise en 13 ans.


Me contacter :

gilles321@protonmail.com






 

Réflexions gestion de patrimoine 2022

Audience de l'article : 2556 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Cette année, la question de la pertinence de notre allocation patrimoniale me semble particulièrement critique. Aussi, j’ai décidé de reprendre ma réflexion à 0 afin d’éviter les biais d’ancrage et de vous la partager dans une série d’articles :

Repartons donc de 0 :

-         Je sais que je ne suis sûr de rien => je veux donc une approche diversifiée.

-         Je crois avoir compris que :

o   Le « flight to quality » et les actifs anti-fragiles varient avec le temps

o   les taux ne pouvaient pas monter sous réserve de faire exploser la dette des Etats et qu’ « ils » ne veulent pas de ça pour continuer de faire croire qu’ « ils » ne se trompent jamais.

o   les variations de devises pouvaient être arbitrées par des accords entre les banques centrales

-         2021 m’a enseigné que l’inflation pouvait être étouffée avec des lockdowns

 
Ne sachant pas l'avenir, je trouvais particulièrement intéressant de chercher à savoir quels pourraient être les prochains actifs anti-fragiles ?

Pour cela, il m’a semblé intéressant de m’intéresser au choc de volatilité de 2020 histoire d’être prêt si, à tout hasard, l’histoire venait à se répéter.

Je vous partage donc cette infographie qui présente les plus importants drawdowns, recovery et return de l’année 2020 par classes d’actif et, plus bas dans l’article par secteur et par devise:

https://www.visualcapitalist.com/how-every-asset-class-currency-and-sp-500-sector-performed-in-2020/

Bien qu’il ne soit pas parfait (j’aurais aimé avoir les performances 2021), si un choc similaire à 2020 devait se reproduire et en susposant une réaction similaire, j’en tire les conclusions suivantes :

-         Les meilleurs actifs anti-fragiles seraient l’or, l’argent, la tech et la consommation US. A noter que (i) l'immobilier repris dans l'infographie correspond à l'immobilier côté qui est en grande partie de l'immo commercial. Je reviendrai plus tard sur l'immobilier résidentiel (ii) les niveaux de valorsation de la tech deviennent périlleux.

-         Les plus belles opportunités d’arbitrage devraient être sur le pétrole, l’argent et les small caps US

-         L’USD est à surveiller

Actions prises sur mon portefeuille à ce stade : Stop-loss sur le solde de la position tracker pétrole (50% de vendu vendredi sur précédent stop-loss). Je rajoute l’argent à ma watchlist.

Suite au prochain article…
Poster un commentaire