Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)

La Russie perdant la guerre commerciale, vraiment ?

Audience de l'article : 3016 lectures
Les Etats Unis interdisent les importations énergétiques Russes. L´Europe se débat. La Russie rie en douce. Les inventaires sont bas. Les dépendances énormes. La guerre occidentale en réponse a la guerre physique est économique. Et celle la aurait un vainqueur déclaré. Vraiment ?

La consommation énergétique Européenne est de l’ordre de 1500 MTOe selon Eurostat. Comme on peut le constater sur le graphique a continuation elle est plutôt stable. Le renouvelable occupe une place non négligeable et compense à peine le charbon tandis que la consommation de pétrole se maintient même si l’on constate une légère tendance baissière de long terme et celle de gaz augmente.

EuropeConsumption

https://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php?title=Energy_statistics_-_an_overview#Imports_and_exports



La production énergétique Européenne quant a elle diminue depuis quelques années déjà encore une fois en dépit de l’augmentation des renouvelables. Noter en l’occurrence au deçà de la diminution de production de charbon celle de Gas. La production totale est de l’ordre de 600 MTOe.

EuropeProduction

L’Europe présente donc un énorme déficit énergétique, une consommation de 1500 MTOe une production de 600 MTOe et donc des imports de l ordre de 900 MTOe. Cette dépendance s est accrue en particulier à cause de la baisse de production de gaz et l’augmentation d imports de gaz.

EuropeImport
Cette dépendance énergétique s est accrues dans les 25 dernières années, et le cas est particulièrement grave en ce qui concerne le gaz, fermeture de Groningen et ouverture du marché russe. Fermetures des centrales de charbons et en partie du nucléaire. En synthèse ce déficit est devenu une marque de la politique énergétique de la sphère germanophone dans le cadre du combat climatique avec évidemment la complicité de tous les partenaires Européens.

Les conséquences sont graves aujourd´hui en particulier dans le cadre de marches européens électriques et gaziers interconnectés. Un simple calcul vraiment simple. 1 TOe vaut aujourd hui 1000 USD. Le diesel un peu plus par exemple, le gaz beaucoup plus, le charbon moyennant le CO2 est arbitrable pour valoir celui du gaz dans le cadre de la production électrique. Heureusement l’hydraulique le solaire et l’éolien sont plus ou moins gratuits. 900 MTOe de déficit a 1000 USD/MT représentent ni plus ni moins une facture de 900 Milliards. Alors on regarde la balance commerciale européenne.


EuropeCommercialBalance
L’augmentation des prix a véritablement commencé en particulier pour le gaz en Europe en juin 2021. L’incidence est claire. Numériquement les chiffres parlent. Alors à partir de juin 2021 réellement la problématique se situe sur le gaz et donc si l’on considère alors que l’augmentation des prix n’était que de 600 USD/MT pour un panier de 300 MT, le déficit annuel n est que de 180 Milliards annuel, prorata mensuel de l’ordre de 15 Milliards. Ainsi donc dans l’ordre de ce que l’on observe dans la balance commerciale.


EuropeGazPrice

Dans un contexte pluriannuel il est important de noter que c’est précisément cet excédent commercial grâce à une dévaluation de l’euro en 2012 qui a permis une certaine cohérence autour de la monnaie commune.

EuropeCommercialBalance 2

En parallèle on constate l’inverse pour la Russie. En 12 mois les réserves de la banque centrale russe seront de nouveau à leur niveau normal mais cette fois en Russie et ne pourront pas être confisquées une deuxième fois. Dans 12 mois, l Europe n aura pas construit les terminales de LNG nécessaires ni les bateaux pour acheter le deficit de gaz aux Américains.

RussiaCommercialBalance 2

En définitive, l Europe est la zone économique la plus dépendante énergétiquement du monde. Bien plus que la Chine qui conserve une bonne partie de son indépendance grâce au charbon.

Les prix énergétiques sont clairement en train d’affaiblir économiquement l Europe qui va devoir supporter un déficit commercial probablement de l´ordre de celui des Etats Unis sans la structure d´investissement autour, ni la confiance dans le cadre d´une guerre aux portes de l´Europe.

Cela est tout simplement insoutenable. Il n’y malheureusement pas de solution. C est le resultat de politiques énergétiques Européennes  désastreuses de plusieurs années. Seule la destruction de la demande permettra de rétablir un équilibre. Entre temps la Russie continuera de vendre son énergie. Si moins de quantité plus cher .

La Russie sera plutôt bénéficiaire de la guerre commerciale mise en place par les Estats Unis tant que la Chine ou l Inde achèteront les matières premières d’origine Russe. L’hypocrisie et la stupidité sont sans fin… L’Europe achètera le diesel Indien produit avec du pétrole Russe. Elle l achètera en dollar avec des euros dévalués. 









Poster un commentaire

1 Commentaire