Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Retraites et économies attaquées

Audience de l'article : 3695 lectures
Nombre de commentaires : 7 réactions

 

En attendant que le marché décide une fois pour toutes de sa direction et pour patienter un sujet dont on ne traite pas souvent et pourtant

 

Un sujet qui sauf surprise de votre part ne fera pas le buzz, pourtant, laissez-moi vous dire qu’il est d’importance, avec mes 45 balais bien sonnés, c’est devenu une de mes priorités, je souhaite comme beaucoup d’entres vous profiter et bénéficier d’une retraite décente, et pour ce faire, il n’y a pas florilège de solutions, il faut avant toute chose être pragmatique, partant du principe que vous et moi (sauf exception) n’aurons que le minimum vital pour survivre nous nous devons de construire un plan B. Depuis quelques années je relève ci et la des témoignages de salariés, d’appointés, de cadres, tous sont amèrement d’éçus leurs rentes sois-disant acquises, au fil des années

 

Il n’est jamais trop tôt pour penser à sa retraite, d’autant que la crise récente avec l’endettement des États ne va pas arranger les choses.

 

Le tableau ci‐dessus montre comment l’inflation (normale et sous contrôle) peut éroder une retraite à revenu fixe et donc peser énormément sur votre prochain pouvoir d’achat.

Saviez‐vous qu’avec une inflation sous contrôle, une somme de 100 000 € ne vaudra plus, en termes de pouvoir d’achat de biens et de services, que 70 000 € en seulement 10 ans ? Pire encore, au bout de 19 ans votre pouvoir d’achat sera diminué de moitié !

 

L'inflation se produit lorsque le prix des biens et services augmente lentement au fil du temps. Le mécanisme par lequel l'inflation se produit est effectivement soumis à un débat, mais cela est moins important pour les retraités. Ce qui est important, c'est comment l'inflation peut imposer des restrictions importantes sur le mode de vie au fil du temps.

 

Pour comprendre ce processus, il suffit de suivre l’évolution du prix du timbre. Au fil des ans, le prix pour envoyer une lettre de 20 grammes s'est envolé. Après une longue période de stabilisation de 1996 et 2003, il a repris le chemin de la hausse. Depuis 2003, sept augmentations ont été validées. Seule contrainte pour la Poste, ne pas augmenter la vignette plus vite que l’inflation.

 

Prochainement si je vois que le sujet intéresse je vous parlerai des moyens possibles pour contrer cette inflation destructrice sans pour autant passer par des plans foireux style assurances vies ou autres épargnes retraites pièges à con

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article intéressant dans le Figaro

 

La BCE dépouille les épargnants pour sauver les banques

 

Extrait :

 

Un coup de génie de Mario Draghi

 

En réalité, l’ensemble des produits d’épargne financière - à l’exception des actions, mais c’est une autre histoire -affiche désormais des rémunérations inférieures à l’inflation. Et il faut noter que cette configuration est totalement délibérée de la part des autorités monétaires. Surtout depuis que la BCE a alloué 1 020 milliards d’euros au taux de 1% et pour une durée de trois ans (490 milliards en décembre 2011 et le reste en février 2012).

 

Ces opérations, dites LTRO (Long-Term Refinancing Operations), ont été saluées comme un coup de génie de Mario Draghi, le nouveau président de la BCE. «Nous savons de façon certaine que nous avons évité un credit crunch majeur, une crise de financement majeure», a-t-il pu déclarer sans fausse modestie. L’ancien vice président de Goldman Sachs ne fait qu’exprimer le soulagement de la profession bancaire et des gouvernements européens eux-mêmes, dont les dettes souveraines semblent se financer plus aisément.

 

 

Mais on n’a pas suffisamment examiné toutes les conséquences pratiques d’un tel déluge d’argent. Ces 1 020 milliards d’euros créés ex nihilo en faveur des banques sont l’équivalent de plus d’une année d’épargne pour les 332 millions d’habitants de l’Euroland (850 milliards d’euros, soit 2560 euros en moyenne par personne). Or on ne construit pas un barrage contre le Pacifique: les avoirs des ménages européens se trouvent noyés dans un océan de liquidités à prix bradé. Les épargnants sont floués.

 

L’article complet

 

http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-bce-d-pouille-les-pargnants-pour-sauver-les-banques-168915

 

Découvrez ma lettre Trackers et Actions en cliquant ici

 

J'ai écrit aussi un livre — 10 ans, 2 krachs : les indicateurs qui continuent à gagner — En savoir plus

Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire clint mercredi, 25 avril 2012 20:52 Posté par clint

    Prochainement si je vois que le sujet intéresse je vous parlerai des moyens possibles pour contrer cette inflation destructrice sans pour autant passer par des plans foireux style assurances vies ou autres épargnes retraites pièges à con

    Etant pour une partie dans les pièges à c On (en francais dans le texte) je suis vivement intéressé pour diversifier surtout dans des systèmes et bidonneries cités 50 fois.

    merci en tout cas pour vos excellents articles
    christophe