Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

47% des emplois américains seront remplacés par des robots d’ici 20 ans. Et vous ? Quelles chances pour voir votre job disparaître ?

Audience de l'article : 1554 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Personne n’est capable d’estimer aujourd’hui quel sera l’impact de la robotique sur l’économie. Même si la majorité des spécialistes sont convaincus d’un grand chamboulement, anticiper les effets à long terme reste un exercice périlleux.

En France, virevolte une masse de salariés insouciante quant à leur avenir. Quand je les croise, je ne peux pas m’empêcher de frémir. Surtout, que je suis tombé sur rapport alarmant à propos des emplois automatisables.

Une équipe de spécialistes de chez Morgan Stanley vient de publier une étude dont les résultats sont édifiants. Cette recherche menée par Carl Benedikt Frey et Michael A. Osborne, met en relief la prise de pouvoir orchestrée par le secteur de la robotique au cours des prochaines années. Un graphique nous montre le pourcentage de probabilité qu’ont différents emplois à devenir automatisables.

Et le constat final est sans appel ! Dans 20 ans, 47% des emplois américains actuels risquent d’être remplacés par des robots.

robot job


La main d’œuvre la moins qualifiée va être le plus affectée par ce changement. Le plus effarant c’est qu’un maximum de la population ne semble pas s’en préoccuper. Pourtant, une ou deux décennies dans l’histoire de l’humanité, ce n’est rien.

Tout déroulera très vite ! Comme toujours, il y aura beaucoup de perdants pour peu de gagnants. Je suis prêt à parier qu’au moins 50% de la classe moyenne va passer à la trappe. Avoir un job non robotisable est quelque chose d’indispensable, si l’on espère survivre économiquement au cours des 2 prochaines décades. Disposer de compétences spécifiques est également un véritable plus. On sait aujourd’hui que l’intelligence artificielle se développe à une vitesse ahurissante. Il faudra être en mesure de contrer ses plans. L’autoformation et l’investissement sur soi-même sont deux éléments incontournables pour ne pas sombrer la tête sous l’eau, d’ici quelques années.

William Finck


Poster un commentaire

4 commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 18 août 2016 02:28 Posté par zoulou2

    @sven
    Je ne peux parler de ce que je connais: Hong kong et Chine.

    En Chine, un etranger ne peut acheter qu'un seul appartement pour habiter, en theorie il ne doit pas le louer. (mais entre la theorie et la pratique en Chine, ca fait 2). (http://www.mohurd.gov.cn/zcfg/jsbwj_0/jsbwjfdcy/201102/t20110218_202615.html)
    En Chine, pas de droit de succession, pas de taxe d'habitation (en dessous de 3000/euros par mois de loyer), pas de taxe fonciere, pas de taxe d'ordure menagere .... mais cela peut changer. (la plupart des proprio en Chine louent sans rien declare, in the pocket direct).

    A hong kong, devenir proprio peut etre interressant si on depense 10 millions de HK$, on devient resident HK, et au bout de 7 ans, on peut obtenir un passport HK. (faut attendre de voir 2017, et voir ce qu'il va se passer avec l'election de HK, les prix risquent de baisser).












  • Lien vers le commentaire sven samedi, 13 août 2016 12:04 Posté par sven

    @ Zoulou

    il faut acheter où selon vous ?

    Ca m'intéresse????

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 13 août 2016 02:12 Posté par zoulou2

    La priorite de l'homme est de se nourir, ceux qui auront un jardin et des poules, dans un pays ou les temperatures sont agreable, et ou les legumes poussent tout seuls s'en sortirons.

    Ceux qui sont en ville vont s'ouffrir, meme les proprios, si il n'y a personne pour louer leurs appartements. On risque de voir une baisse de prix des maisons en ville et une augmentation en rural.

    La Chine a decide d'etre le numero 1 de la production par robot, pas dans 20 ans, mais dans 6 ans. Et elle le sera, pendant qu'en france on discute, on fait greve, on importe des terroristes.

    Economisez des maintenant, ne faites pas des achats en France, si vous devez fuir, ou juste ce que vous etes pret a perdre. Commencez a visiter des pays non communiste, des pays ou les religieux n'ont pas le pouvoir...

  • Lien vers le commentaire sven vendredi, 12 août 2016 22:57 Posté par sven

    " L’autoformation et l’investissement sur soi-même sont deux éléments incontournables pour ne pas sombrer la tête sous l’eau, d’ici quelques années."

    Ca ok, mais comment être sûr qu' on le fera dans les bons domaines, ou qui apparaissent comme tels aujourd'hui ?

    Pensiez-vous que les vitriers d'antan arrêtaient de chanter et crier dans les rues parce que Tryba arriverait un jour ? la prospective est un exercice facile et délicat, qu'on ne peut s'interdire, mais qui est rarement couronné de succès.
    Amusant de relire les magazines d'il y a 40, 35 ou 20 ans sur le futur que l'on nous prédisait, l'ineffable Attali en premier avec sa SF loghorréique qui arrivait bien un jour à se voir confirmée, parmi combien de ses déchets avortés ?

    Il s'agit d'un pari sur l'avenir, car si la robotisation avance à pas de géant, il n'est pas sûr que cela s'insère dans la real life : regardez comme on nous bassine avec la domotique depuis 20 ans et ... ça ne décolle pas, au grand dam des "spécialistes".
    Il est des professions où le contact humain demeurera essentiel.
    Dans les maisons de retraite , on dit que le robot remplacera le soin humain = foutaise, ça ne marche pas, car c'est le dernier stade de la vie où l'on veut .. du semblable, son semblable.....