Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Statistiquement, nous sommes maintenant dans le pire mois boursier

Audience de l'article : 5251 lectures
Nombre de commentaires : 12 réactions

Sans titrehhhhhhhhhhhhhhh
Bonjour à tous,

Aujourd’hui l’idée biscornue m’est venue de vous démontrer que même si je suis un défenseur de l’analyse technique celle-ci peut vous jouer de bien mauvais tours si d’une part, elle est mal maîtrisée et d'autre part, si vous basez tous vos espoirs de rendement de portefeuille sur cette seule et unique méthode. En effet, par moment il arrive que certaines approches fonctionnent plus ou moins bien et ce phénomène peut perdurer plusieurs mois avant de revenir à la normale.

Ci-dessous par exemple les outils de référence qui selon moi sont utiles et indispensables à nos investissements et à notre survie financière. Ils ont été triés par ordre de priorité :

Guerre des devises et leurs effets

Analyse technique

Investissement contrarian

Fondamentaux

Feeling général du marché

 

Estimation du pouvoir des banques centrales (don’t flight the Fed)

Black Swan

Effet de saisonnalité

Arbitrage et équilibrage de portefeuille

 

Pyramidage à la hausse (money management)

Aujourd’hui par exemple, je vous propose de nous attarder sur la saisonnalité et ses effets. Il ne faut jamais omettre que chaque secteur possède la sienne. Voici un tableau reprenant l’évolution mensuelle moyenne du marché depuis 1950 où septembre est bien l’un des pires mois pour les rendements boursiers.
sep

Cette autre vue vous indique le classement de septembre par décennie, à chaque fois il se retrouve en queue de peloton.
sep333333333333333

Ci-dessous la moyenne du mois depuis 1896 après plusieurs configurations classiques.
sep2

 

Autre exemple de l’effet saisonnier sur un des acteurs importants anticipant souvent la santé de l’économie, le transporteur FedEx qui selon l’AT nous dessine une gigantesque ÉTÉ en UT mensuelle.

fedex

Par contre, d’ici deux semaines le canari de l’économie devrait commencer à profiter de sa réaction saisonnière comme en témoigne cette image avec la moyenne historique du titre au fil des mois.
ssssssssssssssss

Rendez-vous donc en janvier pour voir qui de l’AT ou des mois automnaux/hivernaux auront eu raison de FedEX


L'histoire est toujours une bonne référence, bien que l'on doive veiller à ne pas devenir la proie de ces « biais de référence ».

 

 

Poster un commentaire

12 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Caroline Domanine mardi, 25 septembre 2012 10:01 Posté par Caroline Domanine

    Attention a ne pas confondre statistiques et probabilités..... !Toutefois, je dois dire qu'en effet, il y a eut de meilleurs mois que celui-ci!!!

  • Lien vers le commentaire mestrot samedi, 15 septembre 2012 13:39 Posté par louis

    domk,la bourse anticipe toujours , parfois avec les pires news on monte quand les bonnes nouvelles tombent on baisse....

  • Lien vers le commentaire mestrot samedi, 15 septembre 2012 13:37 Posté par louis

    un vent d'optimisme souffle partout , l'objectif pour beaucoup serait 3750 pour debut octobre....et c'est bien possible qu'ils soient fait, la main magique est de retour à wallstreet à la clout....rentré une ligne bx à la clout vendredi je regrette deja

  • Lien vers le commentaire domk vendredi, 14 septembre 2012 12:16 Posté par domk

    SLT CLAUDE ca y est la fed la bce a agit tout monte tout flambe,  on s'arrete ou et quand pour un grand crash, pour revenir dans la réalité de l'economie  ????????????

  • Lien vers le commentaire mestrot mardi, 11 septembre 2012 17:28 Posté par louis

    on est parti pour depasser allegrement 3600 avec le oui allemand (acquis quoiqu'on en dise) et le qe3 ricains ...par contre apres ouille ouille ouille

  • Lien vers le commentaire fanfan lundi, 10 septembre 2012 11:27 Posté par fanfan

    perso, je ne pense pas qu'il y aura de QE ...

  • Lien vers le commentaire mestrot dimanche, 09 septembre 2012 10:58 Posté par louis

    jeudi sera Claude tres dangeureux, perso je ne serais pas en position car pile ou face....l'ennui si le qe est annoncé à 20h ou repoussé encore fera pas bon vendredi matin.....là on peut pas jouer son portif à la roulette...de toutes façons on se dira si j'avais su...ou ça se voyé....à 2 mois des elections la fed va t'elle lacher???

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy dimanche, 09 septembre 2012 09:15 Posté par claude Mathy

    Bonjour Mestro,jeudi risque bien d'être un véritable tournant

  • Lien vers le commentaire mestrot dimanche, 09 septembre 2012 07:41 Posté par louis

    bonjour les amis...la hausse est tellement sure ,tellement etablie suite à la bce ,et la fed ...bien sur qu'on aura un qe3 jeudi ..hum hum...le marché pour une fois est limpide et va faire gagner du pognon à tout le monde sans prob..hum hum...un petit retour sur 3370 en ferait douter plus d'un , les ricains sont sur leur sommets.(oui bon on peut les les casser facilement mais quand meme)...la semaine prochaine risque d'etre amusante...prudence extreme on vit une drole de periode....perso petits gains ou...petites pertes pas de swing pour le moment ,

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy samedi, 08 septembre 2012 21:44 Posté par claude Mathy

    lol! merci Franz. Rien que pour marquer l'événement orthographique je vais laisser le billet de la sorte. Meri Franz