Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Octobre est certes le mois des krachs, mais aussi et fondamentalement celui qui marque la fin du cycle le moins porteur de l’année

Audience de l'article : 3823 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions

gg
La saisonnalité en bourse doit devenir un allié incontournable et vous seriez surpris de découvrir ses bienfaits sur le long terme ci-dessous. Un graphique de chez Investech research nous indique l’énorme différence entre un investisseur nommé A qui profite des saisons boursières selon certaines périodes depuis 1960 versus un autre nommé B champion du monde du mauvais Timing qui lui, n’investit qu’au plus mauvais moment de l’année (mai/octobre)
hh

Monsieur A garde ses actions uniquement de Novembre à Avril (sell in may and go away). Bien évidemment, les performances du passé ne présagent pas toujours de l’avenir et il y a des exceptions à la règle sinon ce serait trop facile. En 1958 par exemple, le Dow Jones a pris plus de 19% dans le soi-disant pire mois de l’année et 18.9% en 2009. Si cette approche devait se poursuivre dans les prochaines années la meilleure idée serait de concentrer notre portefeuille sur le marché boursier pour ces six mois de l'année, et placer nos actifs sur le marché monétaire pour les autres six mois, nous devrions ainsi profiter de la période où les gains sont les plus forts et éviter les mois où le marché a tendance à végéter.

Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Claude Mathy jeudi, 04 octobre 2012 20:44 Posté par claude Mathy

    Merci mestrot, je le prends pour un compliment

  • Lien vers le commentaire mestrot jeudi, 04 octobre 2012 19:03 Posté par louis

    merci Claude , j'attends vos articles impaciament,vos objectifs ou avertissements sont toujours moyen terme, sur beaucoup de sites les intervenants (ausi bons soient ils) tradent sur quelques heures parfois minutes , le fameux Jean Jean dont j'ais dejà parlé ici est comme vous il investi sur plusieurs semaines et se tiens à sa strategie, bonjour les sueurs froides...la majorité des sites font faire à la majorité peu experimentée des anneries ruineuses....merci de continuer à nous amener vos lumieres...perso j'attend un retour vers 3450 3470 pour shorter pour jouer 3350....la conso est tres faible pour l'instant que dire pour le snp500.....!!!!!!!!cordialement