Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Comportement du marché lors d’un top

Audience de l'article : 3437 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
bull-or-bear-market-250x193
Bonjour à tous,


Pour info

Comparaison n’est pas raison, mais, saviez-vous que dans les derniers jours de hausse le marché a tjrs pour habitude de réaliser dans ses 20 derniers jours un pic de % haussier accompagné d’un excès d’optimisme. L’indice vedette de Wall Street le SP500 sur ces derniers jours de bourse vient de prendre 5.7% soit plus ou moins la moyenne des 10 dernières hausses depuis la Première Guerre mondiale.5.7% c’est également beaucoup si nous comparons cette donnée aux 0.8% de hausse d’un marché qui dirons nous suit la normalité.
topppp
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire thoor dimanche, 03 novembre 2013 12:16 Posté par bankor

    bonjour Claude


     


    Merci pour tes analyses et ton observatoire de surveillance ......


    Beaucoup sont perdus .....Abadie,brehat,bechade .........Mais tous savent que ce que nous vivons ,voyons est emprunt de surnaturel banque centralesque .


    Un néologisme qui n est rien face à l'imagination de ce monde profiteur ,piegeur et raquetteur maintenant .


    L écart entre la microecoéconomie ,la macroéconomie et les cours de bourse semblent se faire béant .Les PER dépassent l 'entendement dans un monde sans visibilité mais le niveau du marché est le seul baromètre des politiques monétaires accomodantes .


    Lacher cet allié , cet argument serait un aveu de faiblesse et un début de non retour .Alors je pense que le mal a encore des amis et les bourses ont encore un CT .


    La fuite en avant ,folle et destructrice a un avenir pour dire les choses autrement .


    Comme disait A.EINSTEIN l'homme a en lui, la haine et la destruction .