Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Actions

Actions

Acheter... VENDRE

VENDRE A LA BAISSE... Racheter

Actions américaines... Actions européennes et françaises

Investir ou trading ?

promospeciale

7 principes pour construire un solide portefeuille actions qui produit du rendement

Audience de l'article : 3320 lectures
Afin de construire un portefeuille solide, il faut avoir une méthodologie précise, et sélectionner les bonnes entreprises.

C’est d’ailleurs le cas pour l’ensemble des stratégies boursières, en particulier pour ce qui est des dividendes croissants.

Les investisseurs focalisés sur le rendement pensent un peu tous la même chose. Ils sont axés sur le rendement des dividendes, or c’est une erreur ! Il vaut mieux se concentrer sur la croissance des dividendes comme pilier central de sa stratégie d’investissement.

Sans plus attendre, voici 7 principes d’investissement qui vont vous faciliter la tâche, si vous êtes à la recherche de valorisations avec un potentiel réel de croissance des dividendes. Il sera donné en exemple, 8 entreprises qui correspondent à ces critères d’investissement, notamment la croissance du dividende.


1 : Les rendements élevés des dividendes ne signifient pas qu’ils le seront toujours

De nombreux investisseurs accordent une plus grande attention au rendement des dividendes d’une société perçus chaque mois.

En réalité, il est conseillé d’éviter toutes les valorisations avec un rendement de dividende supérieur à 5%. La raison est simple, quand une entreprise verse un dividende important, c’est que le marché juge que cela est un investissement risqué. Il faut aussi vérifier le niveau du cash-flow, s’il s’avère constant !

Cependant, si le haut rendement accompagne, une croissance des dividendes, cela se relève d’entrée, beaucoup plus intéressant. Malheureusement, la majorité des entreprises qui versent des dividendes supérieurs à 5%, ne sont pas en mesure de les augmenter chaque année. La gestion des paiements a donc du mal à s’opérer, ce qui provoque une coupure des dividendes inévitable.

Si l’on regarde le paiement des dividendes par rapport au rendement des actions au cours des 10 dernières années, il y a de quoi s’interroger. Un rendement de plus en plus conséquent sans un paiement de plus en plus élevé procuré par les dividendes, est un signal d’alerte. Il y a de fortes chances que les prix de l’action chutent.

Walt Disney (DIS) est un bon exemple. En 2010, la société a versé un BPA de 0.40 $ à rendement très faible d’environ 1%. C’est pourquoi de nombreux investisseurs ont fait l’impasse ou ont ignoré cette valorisation. Aujourd’hui, l’entreprise génère un dividende au rendement de 1.40%. C’est 3.5 fois plus que celui enregistré en 2010 !

Quant au cours de l’action, si vous aviez acheté DIS, il y a maintenant 6 ans, vous l’auriez obtenu à 37 $. En 2016, vous perdez 3.83% sur votre mise initiale. Si vous avez acheté DIS en 2010 à 37 $, vous seriez cédez 3,83% sur votre investissement.


2 : Se concentrer sur la croissance du dividende

Le second principe d’investissement concerne la croissance du dividende comme étant la mesure la plus importante de toutes. Cela ne prouve pas uniquement la confiance de la direction dans l'avenir de l'entreprise, mais c’est aussi un bon signe permettant des business model fiables. Au fil du temps, un paiement de dividende ne peut pas être augmenté, si l'entreprise est incapable d'augmenter ses gains. Il faut donc regarder l’évolution des recettes et des bénéfices.

1s


L’historique de paiement de dividendes de la société est un élément phare. Afin de maintenir la croissance du dividende, année après année, une entreprise doit démontrer les principes fondamentaux suivants, un business model solide, un environnement économique dont elle sait se protéger, une augmentation du cash-flow, une hausse des revenus, un potentiel de croissance sur les rémunérations.

C’est exactement le cas de Genuine Parts (GPC). Cette entreprise fait partie du club des Kings dividendes, c'est-à-dire un cercle très restreint de sociétés qui ont été capables d’augmenter de façon consécutive leur dividende pendant au moins 50 ans.

Grâce à une excellente combinaison entre croissance organique et acquisitions, GPC a pu étendre son activité année après année, et récompensé leurs investisseurs dans un même temps. L'industrie des pièces automobiles est une entreprise répétitive permettant une croissance constante. L’avantage de GPC est qu’elle dispose en outre d'une grande expertise dans le domaine, et sa taille lui permet de réaliser l'acquisition de concurrents plus petits.


3 : Trouver des actions dont le versement du dividende est durable

L’important est de trouver des indicateurs en mesure de définir si la croissance des dividendes se poursuivra ou non à l’avenir. En tant qu’investisseur, il est primordial d’être plus tourné vers l’avenir que le passé. Voilà pourquoi il est essentiel de trouver des entreprises qui auront la faculté de soutenir la croissance de leur dividende.

Ces 3 éléments sont à prendre en compte dans l’équation,

1. le paiement du dividende

2. le ratio de distribution

3. le ratio de cash-flow

Procter & Gamble (PG) est une valorisation solide.

Ce graphique me montre comment leurs paiements de dividendes évoluent au fil du temps par rapport à la capacité dont la société dispose pour les verser. La chose la plus importante est de considérer le ratio de cash-flow au lieu du ratio de distribution standard. Parce que le bénéfice net peut être facilement manipulé ou truqué. A contrario, le niveau de cash est beaucoup plus difficile à modifier ou bidonner. Le cash ratio est utile pour déterminer la part de cash-flow alloué dans le versement d’un dividende.

3s


Par conséquent, vous pouvez voir clairement que, même si PG a affiché des gains plus faibles au cours des deux dernières années (conduisant à la hausse le ratio de distribution), le cash ratio des dividendes a été relativement stable autour de 60% pour les quatre dernières années.


4 : Le business model assure la croissance future

Une autre façon de valider si une entreprise sera en mesure de maintenir son taux de croissance du dividende est d'analyser son business model. Repérez les avantages concurrentiels sont la société dispose.

Le gestionnaire d'actifs BlackRock (BLK). BLK a la plus grande part de marché pour les actifs sous gestion (AUM) et est un chef de file avec sa division iShares. Avec plus de $ 1 billion investi dans ses ETF, BLK occupe le double de part de marché par rapport à son concurrent principal,State Street Corp. (NYSE: STT).

BlackRock offre une variété de produits, actifs aux revenus fixes, actions, par conséquent, quand une masse d'investisseurs quittent les actions pour se déplacer vers d’autres actifs, BlackRock continue de les vendre des produits et placements. Avec la nouvelle législation venant du ministère du Travail (DOL), les employeurs devront offrir des solutions d'investissement à frais modiques pour la retraite à leurs employés. Les grandes entreprises d'actifs tels que BlackRock bénéficieront de ces nouvelles règles.


5 : Achetez quand vous avez de l’argent, et à la juste valeur de l’action

Le moment idéal pour acheter des actions est quand vous avez de l'argent. Laisser dormir l’argent est toujours un mauvais investissement. Toutefois, cela ne signifie pas que vous devriez acheter tout ce qui vous passe devant le nez avec l’ensemble de vos économies. Il y a du travail d'évaluation préalable à effectuer.

5s


Il est important de commencer par regarder l’évolution du marché boursier sur une dizaine d’années, vérifier le ratio cours bénéfice, PER. Cela vous donne un premier aperçu de la façon dont la société est valorisée par le marché boursier. Prenons Wells Fargo (WFC), comme exemple.

Le PER n’est pas supérieur à 12 depuis 2013. Une indication comme quoi les prix actuels sont peut être attrayants.

Ensuite, on peut utiliser le modèle de dividendes discount (DDM) pour déterminer la juste valeur de l'entreprise ainsi que le calcul d'une marge de sécurité en cas de pépin.

On se sert de 2 taux de croissance de dividendes différents, le but est d'être en mesure d'utiliser un taux de croissance des dividendes pour les 10 premières années (qui est directement liée à la situation actuelle de l'entreprise) et un autre après (qui devrait être plus conservateur).

Le taux d’actualisation est compris entre 9 et 12%.

Paiement dividende annuel : 1,52 $

Taux de croissance du dividende 1-10 ans : 10%

Taux de croissance du dividende final : 6%

Taux d'actualisation : 9%

Cela donne le calcul suivant:



Taux d’actualisation

Marge de sécurité

8%

9%

10%

20%

136.35 $



89.80 $



66,58 $



10%

124.98 $

82,31 $



61.03 $



Valeur intrinsèque



113.62 $



74,83 $



55,48 $



10% de réduction



102,26 $



67,35 $



49,93 $



20% de réduction



90,90 $



59,86 $



44,38 $





En combinant les deux méthodes, il en résulte un consensus capable de déterminer si l'entreprise que l’on recherche puisse se trader à une valeur intéressante. Dans ce cas ci-dessus, Wells Fargo semble certainement sous-évalué.


6 : La rationalité est facteur à utiliser lorsque l’on achète ou vend des actions

Quand acheter ? Quand vendre ? Voilà une question récurrente. Définissez votre propre thèse d’investissement. Une thèse d’investissement, c’est une combinaison de plusieurs bonnes raisons parmi lesquelles une société devrait afficher de la croissance à l’avenir.

La première caractéristique est généralement un avantage concurrentiel fort, marque réputée, brevets, réseau de distribution à la pointe, budget R & D conséquent. Il peut aussi s’agir d’une équipe de travail, d’une direction ultra-performante.

Cette thèse d’investissement doit valider la puissance réelle de l'investissement afin que la société puisse assurer la croissance des dividendes.

Si, l’ensemble de vos critères choisies ne sont pas remplis, revendez l’action. En 2013, Hasbro (HAS) fut une valeur intéressante à acheter. Elle a connu un fort potentiel de croissance entre 2013-2015.

Hasbro est un leader mondial des jeux pour les enfants et le divertissement familial. Elle est réputé pour ses nombreuses marques de jouets tels que Playskool, Tonka, Milton Bradley et Parker Brothers. Le groupe est la 2ème plus grande entreprise de jouets derrière Mattel et a plusieurs franchises de marque, des revendeurs tels que, Star Wars et l'action Marvel Heroes. Ce qui différencie HAS est sa grande capacité à produire des produits sous licence. Leurs récents partenariats avec les films de Disney poussent la société vers de nouveaux sommets.


7 : Penser au cœur, penser croissance

Il est important de divisé son approche en 2 segments. D’un côté, on va viser des valorisations conservatrices, de l’autre des valorisations dites de croissance.

Avoir cette stratégie, permet de bénéficier de versements de dividendes stables et d’autres aux rendements plus fluctuants mais qui disposent d’un potentiel de croissance accrue.

Un bon exemple de valorisation conservatrice serait 3M Co (MMM). 3M est un mastodonte du dividende, 50% de leurs revenus sont tirés dans les achats répétitifs. Leur impressionnant budget de R & D met la société sur le front de l'innovation. Cependant, en raison de sa taille importante et le fait que la société est déjà leader sur de nombreux marchés, les perspectives de croissance ne peuvent pas être énormes. MMM ressemble plus à une obligation capable d'augmenter ses intérêts chaque année dans un portefeuille. Cette valorisation a l’avantage de la stabilité, et de l’augmentation croissante des dividendes.

Un bon exemple de croissance pure serait Chevron (CVX). La société a lutté (et est toujours en difficulté) avec les prix très bas du pétrole. Bien que CVX affiche un historique de dividende élogieux, le fait que l’action a chuté ouvre des perspectives de croissance supplémentaires. Depuis août 2015, le titre a rebondi et procure un rendement de + 10% sur la value et génère un dividende de près de 5%. Maintenant, il est clair que l’activité de CVX est par nature cyclique, et donc soumise à des risques ; l’action demeure plus volatile et les dividendes fluctuants.



Poster un commentaire