Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Actions

Actions

Acheter... VENDRE

VENDRE A LA BAISSE... Racheter

Actions américaines... Actions européennes et françaises

Investir ou trading ?

Voici des actions intéressantes à acheter, si Hillary Clinton accède à la présidence des États-Unis

Audience de l'article : 2133 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Les marchés boursiers suivent des cycles et évoluent au fil du temps. Ces périodes sont marquées par des pics et des creux qui affectent de manière différente les divers secteurs économiques. Sous la présidence de Barack Obama, les actions des domaines du soin et de la santé ont ainsi repris du poil de la bête. Cette nouvelle ère qui se profile semble très incertaine, et beaucoup d’experts sont incapables d’affirmer avec conviction quel industrie sera capable de tirer son épingle du jeu.

Les élections américaines auront sans doute un impact ; pour le moment c’est le camp démocrate qui a la faveur des électeurs. Hillary Clinton est donc en bonne passe d’accéder au pouvoir. La candidate a remporté les primaires à New-York, mardi soir dernier. Il ne faut cependant pas exclure, les républicains qui représentent une alternative sérieuse. Donald Trump et les républicains marquent une opposition de plus en plus populaire.
Si l’on prend comme scénario une victoire des démocrates, alors on pourrait voir certains secteurs économiques stimulés et favorisés.

1. Les soins et la santé

Clinton a promis non seulement de défendre la loi sur les soins abordables contrairement aux opposants, mais aussi d'étendre d’avantage la couverture maladie.

La candidate  a fait des plans afin d’encourager les 30 Etats qui ont toujours refusé de signer l’ACA (Affordable Care Act), un accord visant à rendre les frais de santé accessibles pour chaque citoyen américain. A partir de l’année 2014, ce sont environ 32 millions d’américains qui étaient assurés, selon le rapport Henry Kaiser Population.

Avec une activité accrue des compagnies d’assurance, les actions pharmaceutiques ne peuvent que se réjouir. Les mesures de Clinton vont générer plus de trafic au sein des hôpitaux, ce flux de personnes sera constitué d’une clientèle beaucoup plus large, qui n’était souvent pas assurée auparavant.

Les grands réseaux hospitaliers et les infrastructures de santé pourraient bénéficier de cette augmentation de la clientèle. On peut citer, par exemple, Community Health Systems (CYH), et Hospital Corporation of America (HCA). CYH dispose de 200 hôpitaux dans près de 29 Etats, parmi eux, 13 ne sont pas couverts par les dispositifs de l’ACA. HCA possède un réseau de 200 hôpitaux dans 20 Etats, dont 15 qui n’ont pas ratifié l’ACA.


2. L’aérospatial et la défense

Clinton a une expérience solide en tant que secrétaire d’Etat, elle fera preuve d’une politique plus agressive qu’Obama sur deux enjeux engageant la force militaire. Dans sa campagne, elle a envisagé de sanctionner les chinois qui sont les responsables d’un conflit territorial en mer de Chine méridionale.

Mme Clinton a plaidé pour l'intervention américaine en Libye, elle a soutenu Israël, et a également poussé Obama à armer les rebelles syriens dans la lutte contre le terrorisme. Cela suppose que si la candidate arrive à la tête de la Maison Blanche, les secteurs de la défense et de l’aérospatial auront une place privilégiée.

Northrop Grumman (CNP) fait partie des entreprises les plus importantes œuvrant pour la défense du gouvernement américain. Récemment, la société a conclu une série de contrats très attractifs avec le gouvernement, y compris un deal de 333 milliards $ pour remplacer une vieille flotte de sous-marins. Un accord est en cours, il totalise près de 80 milliards $. Ce montant est octroyé dans le but de créer une nouvelle génération de bombardiers longue portée, l'US Air Force B-21.

Jefferies, un analyste de chez Howard Rubel a d’ailleurs précisé que ce produit sera parfaitement adéquat dans le cadre d’une confrontation en mer de Chine méridionale. Cet expert a donné son feu vert, avec une côte d’achat sur l’action. Il voit bien le titre évoluer de 202 $ à près de 233 $. Mais l’entreprise a d’autres arguments à faire valoir. C’est également, l’un des leaders de marché des drones sans pilotes, un outil incontournable dans les guerres nouvelle génération.


3. L’énergie solaire

La candidate démocrate a pris l’engagement d’installer 500 millions de panneaux solaires à travers les Etats-Unis d’ici 2020. Le parti écologique considère même cette mesure comme très courageuse. Au total, cela représente une capacité solaire d’environ 135 à 175 gigawatts. Soit un potentiel 5 à 7 fois plus important que celui les Etats-Unis connaissent actuellement. Patrick Jobin, un analyste du Crédit Suisse a déclaré que ces estimations dépassent de loin leurs anticipations.

Cette volonté de Clinton donne un premier signal au marché boursier : il est positif en ce qui concerne l’énergie solaire. Tout, laisse penser à une part de croissance importante dans ce secteur pour les années à venir !

Il faut savoir que plus de 25 Etats, bénéficient de mesures incitatives pour développer l’énergie solaire sur leur sol. Le gouvernement fédéral a renouvelé les crédits et les exemptions d’impôt pour les investissements solaires jusqu’en 2023.

Installer Sunrun (RUN), Elon Musk’s SolarCity (SCTY), et SunPower (SPWR) sont des valorisations particulièrement favorisées par de telles perspectives favorables. Clinton s’est aussi engagée à soutenir les ménages modestes à pouvoir investir dans le solaire.





Poster un commentaire