Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Hervé Bréaumon

Hervé Bréaumon

Hervé Bréaumon est Formateur Professionnel en Finance et Auteur d'une Newsletter pour Investisseurs.

Il a bâti sa notoriété sur sa prévision du Crash de l'Or de 2013.

Parti de l'analyse et du constat que la plupart des Banques exploitent leurs clients sous gestion, il a eu la vision d'enseigner à toute une génération d'investisseurs à devenir autonomes.

A ce jour, il enseigne à des investisseurs multimillionnaires mais aussi à des investisseurs plus modestes comment gérer eux-mêmes leurs capitaux.

Il s'insurge contre les légendes urbaines véhiculées par les universitaires selon lesquelles le potentiel de gain est constamment proportionnel au risque de perte.

Par voie de conséquence, l'élément central de sa formation est d'enseigner à détecter les asymétries entre le potentiel de gain et le risque de perte. Il s'agit en d'autres termes de maximiser les gains tout en réduisant les risques de perte, c'est à dire optimiser le Risk/Reward.

L'objectif de cette méthode est d'augmenter sa vitesse d'enrichissement de manière durable.


Suivez-le sur :
Linked In
Viadeo
Twitter
Facebook

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Achat fort Or (GLD, PHYS) et Mines d'Or (GDX) : Dévaluations USD, Yuan (RMB), EUR, RUB

Audience de l'article : 2066 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Le dollar US va bientôt suivre le Yuan, l'Euro, le Rouble et le Tenge (Monnaie du Kazakhstan) et être dévalué pour les raisons suivantes :

Il faudra bien que les US réalisent une dévaluation compétitive pour contrer les dévaluations EUR, RMB, RUB, Tenge... afin de reprendre des parts de marché à l'international. Typiquement le scénario de 1929 !   

                                                                                                    



De plus, les Banques centrales de Chine et de Russie ne souhaitent plus avoir autant de réserves de devises en USD pour des raisons de diversification (Chine) et politiques (Russie). Elles sont en train de s'alléger en obligations du trésor US. En conséquence, la FED va DEVOIR LANCER UN NOUVEAU QE (Quantitative easing) pour racheter les 65% d'obligations du Trésor US qu'elle ne détient pas encore. Et oui, avec la planche à billets précédente (QE1, QE2, QE3), elle en détient déjà 35%.


D'autre part, 80% des emplois créés dans l'économie américaine depuis 2008 l'ont été dans le Gaz et Pétrole de Schiste ; avec un baril à 40 USD, cette industrie dont le coût d'extraction moyen est de 80 USD va fermer et le chômage engendré par ce retour en arrière obligera la FED à démarrer un nouveau Quantitative Easing afin d'éviter aux US surendettés de faire failllite.

Nous utilisons le mot "faillite" car une dévaluation même partielle est mathématiquement une faillite partielle de l'Etat. Même si cela n'en n'est pas une au sens juridique (défaut) et politique du terme, cela affecte de toute manière violemment le portefeuille et le pouvoir d'achat (du capital ou du travail) des lecteurs.

La seule monnaie qui ne peut pas être dévaluée par les Etats est l'or (Gold) !

Ces dévaluations vont donc driver les achats d'or physique à la hausse (Pièces, lingots, ETF Physiques), raison pour laquelle l'or (GLD, PHYS) et les mines d'or (GDX) atteindront les 2400 USD et 70 USD.*


*Inutile de compter sur un retour à l'étalon or (Gold Standard) ou un pic de production aurifère pour arriver à un tel résultat. Les éléments évoqués dans le présent article suffisent amplement.
Poster un commentaire