Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Hervé Bréaumon

Hervé Bréaumon

Hervé Bréaumon est Formateur Professionnel en Finance et Auteur d'une Newsletter pour Investisseurs.

Il a bâti sa notoriété sur sa prévision du Crash de l'Or de 2013.

Parti de l'analyse et du constat que la plupart des Banques exploitent leurs clients sous gestion, il a eu la vision d'enseigner à toute une génération d'investisseurs à devenir autonomes.

A ce jour, il enseigne à des investisseurs multimillionnaires mais aussi à des investisseurs plus modestes comment gérer eux-mêmes leurs capitaux.

Il s'insurge contre les légendes urbaines véhiculées par les universitaires selon lesquelles le potentiel de gain est constamment proportionnel au risque de perte.

Par voie de conséquence, l'élément central de sa formation est d'enseigner à détecter les asymétries entre le potentiel de gain et le risque de perte. Il s'agit en d'autres termes de maximiser les gains tout en réduisant les risques de perte, c'est à dire optimiser le Risk/Reward.

L'objectif de cette méthode est d'augmenter sa vitesse d'enrichissement de manière durable.


Suivez-le sur :
Linked In
Viadeo
Twitter
Facebook

promospeciale

Comment j'ai bâti ma notoriété sur le crash de l'or de 2013 ?

Audience de l'article : 2502 lectures
Beaucoup de lecteurs m'ont demandé comment j'ai bâti ma notoriété sur la prévision du crash de l'or de 2013. C'est la raison pour laquelle je remets en ligne l'article que j'avais publié sur un site financier professionnel 2 semaines avant ce crash. L'institutionnel qui allait provoquer le déclenchement du crash de l'or avait également été identifé :


Il est indéniable que l'Or continuera à monter à long terme pour des raisons fondamentales : en clair, ce sont toujours les devises qui baissent par rapport à l'or du fait de l'incapacité des gouvernements à être compétitifs.

Cependant et une fois de plus en investissement, ne mélangeons pas les tendances de long, moyen et court terme.

En effet, les meilleurs économistes (rares sont-ils !) sont ceux qui ont les plus mauvaises performances boursières.

Vous aurez remarqué que le cours de l'or dessine depuis les derniers temps un triangle parfait (si parfait qu'il laisse à penser qu'il a été dessiné par une grosse main qui cherche à manipuler les analystes techniques haussiers), lequel a été cassé à la hausse de manière infructueuse. Les derniers pigeons de l'analyse technique se sont donc positionnés à la cassure. Quant aux premiers pigeons beaucoup plus nombreux (Soros ?), ils se sont plusieurs fois positionnés à 1530 USD à chaque fois que les cours ont rebondi sur ce niveau.

Lorsqu'une grosse main (Goldman ?) fera pression sur les cours pour casser le seuil des 1530, les STOPS se déclencleront en dominos avec un objectif de cours aux alentours de 1200 USD. (A acheter à ce niveau).

L'or peut donc être à court terme la fausse bonne idée de l'année, même si à long terme il représente une des solutions de placement des plus sérieuses.

Une fois de plus : il est urgent de ne rien faire et d'arrêter de confondre l'impact des raisonnements fondamentaux de long terme (encore faut-il avoir les bons) sur le court terme.
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Hervé Bréaumon mardi, 05 avril 2016 09:46 Posté par Hervé Bréaumon

    Cet article est un flash back se rapportant à 2013, date à laquelle j'avais conseillé de vendre l'or avant qu'il ne plonge.

    L'article conseillant de surpondérer l'or et d'acheter les mines (GDX) à 13 USD date de 2015 et reste d'actualité. Je conserve donc GDX et en achète si je n'en ai pas en 2016 pour viser 70 USD.

    En gros, j'étais vendeur en 2013 et acheteur en 2015 car la situation a changé.

  • Lien vers le commentaire Jeremy mardi, 05 avril 2016 07:09 Posté par jeremy

    bonjour
    je n'ai pas compris vos 2 articles.
    surpondérer l'or et attention à 1530 on attendra 1200
    on est à 1220?

    j'ai du mal comprendre