Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Pourquoi les crypto monnaies ne pourront pas se développer

Audience de l'article : 1198 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles je ne crois pas au développement majeur des crypto-monnaies en tant que "monnaies".
Je ne vais pas entrer dans le détail ici.

Mais il y a une raison physique imparable; et celle-là, je ne l'avais pas vu venir:

La consommation énergétique pour faire fonctionner une crypto-monnaie décentralisée est énorme.

La consommatiojn électrique pour faire fonctionner juste le Bitcoin aurait été de 948 MW en 2017 et 2.55 GW en 2019.

Pour mettre en persepective avec un exemple qui va parler à Charles Dereeper, 948 MW l'équivalent de la consommation anuelle du Panama, 2.55 GW celle de l'Irlande !

Autant dire qu'un développement débridé de crypto-monnaies va faire face à un problème majeur et rapidement.

Je n'ai pas pu vérifier ces chiffres et ils sont peut-être faux, mais même dans un facteur 10, la raison reste valable contre un développement majeur de ces instruments financiers.

Certes, il y a sûrement des améliorations techniques à apporter, pour optimiser la dépense énergétique.
Mais même si c'est dans un facteur 10, cela ne sera pas suffisant.
Il faudrait des ordres de grandeur de 10000 pour que les cryptomonnaies puissent croître fortement et prendre une taille significative.

Je ne suis pas un spécialiste, mais je ne vois pas comment cela serait possible dans un système décentralisé en réseau. Les transactions décentralisées sont nécessairement plus consommatrices d'énergie que celle centralisée.
C'est pourquoi il y a des hubs d'aéroports avec des gros porteurs, plutôt qu'un réseau d'aéroports de taille moyenne servis par des aions de taille moyenne.

Si l'avenir est aux monnaires digitales (et on peut en douter), il n'est pas aux monnaies digitales décentralisées.

Ceci étant dit, les crypto-monnaies ne peuvent être écartées en tant qu'instrument financier (et non monnaie) de spéculation à court terme et sur une échelle restreinte mais suffisante à titre individuel.

Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Karl Descombes mercredi, 27 janvier 2021 09:05 Posté par Karl Descombes

    Eric le Goff

    Merci du commentaire.
    On peut trouver des données chiffrées sur réduction de la consommation électrique grâce à ces nouveaux protocoles?

    A la louche:
    Montant des bitcoins en circulation: 500 milliards d'USD
    Montant du PIB mondial: 85 000 milliards d'USD
    Montant du patrimoine mondial: 320 000 milliards d'USD

    Sera-t-on dans des réductions d'un facteur 1 000 ou plus?
    C'est l'ordre de grandeur qu'il faudrait pour que les crypto-monnaies puissent prendre une part significative des échanges mondiaux.

    Par ailleurs, je partage le fait que les crypto-monnaies n'ont pas d'avenir pour des questions politiques.

  • Lien vers le commentaire Karl Descombes mercredi, 27 janvier 2021 08:51 Posté par Karl Descombes

    @ bruno @ napoli.fr

    Tiens, il neige ce matin de par chez moi.
    Mon voisin a des panneaux solaires. J'aimerais bien voir d'où il va tirer son électricité. D'une belle centrale nucléaire?

    De la même manière, je ne vois pas comment les crypto monnaies pourraient se substituer au système bancaire actuel. Cela me semble futuriste.
    Aucun pays n'acceptera que toute son économie repose sur le bon fonctionnement d'internet.

    Les crypto-monnaies sont nécessairement une couche supplémentaire et non de substitution.
    On pourra certes avoir une réduction du fonctionnement actuel via les cryptomonnaies, mais seulement à la marge.
    Les infrastructures en place devront rester opérationnelles.

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli dimanche, 24 janvier 2021 01:40 Posté par bruno@napoli.fr

    Le système bancaire mondial aussi est très energivore. Je n'ai pas trouvé de chiffres qui consolident la consommation engendrée juste pour tenir en vie le système mondial actuel, mais il doit être colossal.
    Imagine, tous les serveurs, tous les distributeurs de billets, les terminaux de carte de payement, la fabrication de ces derniers... C'est énorme et d'un autre âge.
    Donc si les cryptos prennent le dessus, le système actuel tombera ou se réduira et ça se compensera.


  • Lien vers le commentaire Eric Le Goff samedi, 23 janvier 2021 12:39 Posté par Eric le Goff

    Je confirme que vous n'y connaissez pas grand chose, ce que vous avez l'honnetete de reconnaitre et que je me dois d'etayer ici, avant d'ecrire un article pour illustrer des convictions et non des faits, c'est parfois mieux de se renseigner mais je concede que le sujet n'est pas evident. Et j'ai probablement fait des erreurs au debut moi aussi. Le Bitcoin utilise un consensus appele PoW qui est tres energivore en effet et qui est celui que vous decrivez. Ethereum utilise le meme mais passe au PoS beaucoup plus leger et moins cher. La communaute Bitcoin travaille sur des solution type layer 2 pour desengorger le reseau et le rendre plus viable a long terme. La blockchain stellar est instantanee, nervos beaucouop plus efficiente, les blockchains centralisees vont infiniment plus vite. Non, la menace serait plutot du cote des Etats qui pourraient decider d'interdire tout ce qui n'est pas une monnaie etatique. C'est l'enjeu majeur. Il est politique.