Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Morgan

Charles Morgan




Bonjour,

Psychologue et formateur au départ, je suis aussi surtout un investisseur privé qui a acheté, rénové, mis en location, fait construire et vendu un grand nombre de propriétés au cours des vingt dernières années pendant mon temps libre, parallèlement à l’exercice de ma profession.

Je viens de publier un guide pratique sur l'investissement immobilier : LES SECRETS DE L'IMMOBILIER - Comment Bâtir Votre Liberté financière & Vous Assurer Une Retraite Confortable (308 page - Ed. Aldanias)


Depuis début 2011, je blogue sur LIBERTE FINANCIERE consacré, entre-autre, au thème de l’immobilier.

promospeciale

7 Conseils pour Tenir Vos Déterminations de Nouvelle Année

Audience de l'article : 2374 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
C’est bientôt le Nouvel An, et l’idée que c’est le moment de prendre de nouvelles résolutions a probablement traversé votre esprit. Le début d’une nouvelle année est en effet le moment symbolique parfait pour décider de tourner une nouvelle page de sa vie.

Selon le chercheur John Norcross  qui a publié ses recherches dans le Journal of Clinical Psychology, approximativement 50 % des gens prennent des résolutions à chaque Nouvel An. Parmi les résolutions les plus courantes on retrouve : perdre du poids, faire de l’exercice, arrêter de fumer, arrêter de boire, économiser de l’argent et réduire ses dettes.

Mais en fait, plus de 75% des gens qui prennent des résolutions de Nouvel An n’arrivent pas à les tenir. Donc, si vous n’avez pas atteint vos objectifs de l’année passée, et si chaque année vous vous promettez en vain la même chose, vous n’êtes pas les seuls !

Des chercheurs se sont penchés sur le taux de réalisation des déterminations que les gens se fixent au 1er janvier, notamment en ce qui concerne les problèmes de poids. Les deux premières semaines sont en général magnifiques, la décision est forte et les gens se sentent commencer une nouvelle vie qui n’a plus rien à voir avec l’ancienne. Mais dès février, ils retombent dans leurs anciennes habitudes. Et lorsque l’on arrive en décembre, la plupart des gens sont revenus à leur point de départ, et souvent même pire.

Pourquoi tant de gens ne parviennent-ils pas à garder leur détermination ? Manquent-ils de volonté ou sont-ils paresseux ? Pourquoi  avons-nous tant de mal à prendre un engagement et à nous y tenir ?

Des chercheurs apportent plusieurs réponses pour expliquer ce phénomène. Parmi celles-ci, nous en retiendrons deux :
Tout d’abord, les psychologues disent que les résolutions de Nouvel An peuvent être un piège pour beaucoup de gens, parce qu’ils n’y pensent pas suffisamment de manière approfondie avant de les prendre. Par exemple, imaginez-vous à une fête de Nouvel An. Vous avez déjà bu 3 ou 4 verres de champagne, lorsqu’en discutant avec un ami vous prenez tout à coup la détermination d’arrêter de fumer l’année prochaine (ou perdre 10 kilos, ou changer de travail, ou acheter une maison, …). Mais, selon les psychologues, cette spontanéité risque de vous nuire. Les personnes qui ont le plus de chance d’échouer dans leurs résolutions de Nouvel An sont celles qui n’ont pas de plan pour réussir. Elles pensent qu’elles peuvent y arriver par la seule force de leur volonté. Mais la volonté n’est pas suffisante. Elle peut vous soutenir pendant un certain temps (les 15 premiers jours ?). Mais tôt ou tard, vous céderez à la tentation et vous précipiterez sur ce paquet de cigarettes ou ce gâteau au chocolat.. Et une fois que vous avez flanché dans votre décision, vous vous retrouvez misérable avec une estime de vous-même encore pire qu’avant. Maintenant, dans votre esprit, vous avez une preuve de plus que vous n’êtes qu’un fumeur, un(e) gros(se) … et un(e) raté(e). C’est pour cela que l’on disait plus haut que les résolutions de Nouvel An peuvent être un piège pour beaucoup de gens.

La deuxième explication est que les gens se fixent des objectifs irréalistes et ont des attentes démesurées. Le professeur de psychologie Peter Herman et ses collègues  ont identifié ce qu’ils appellent le « syndrome du faux espoir » qui se manifeste quand les gens ont des résolutions irréalistes et incompatibles avec l’image interne qu’ils ont d’eux-mêmes. C’est aussi pourquoi les affirmations positives à propos de vous-mêmes sont inefficaces s’y vous n’y croyez pas au fond de vous. Non seulement elles ne fonctionnent pas, mais en plus elles peuvent abaisser votre estime de vous-mêmes. (voir l'article La Relation entre l'Estime de Soi et les Buts Que l'On Se Fixe)

A la réflexion, il vaut donc peut-être mieux ne pas faire de résolution de Nouvel An, si c’est pour le faire n’importe comment et à la hâte !

Mais si par contre vous voulez quand même profiter de cette occasion pour décider de changer des choses importantes dans votre vie ou atteindre des objectifs qui vous tiennent à cœur, voici quelques conseils qui devraient vous aider à aller jusqu’au bout de vos déterminations :

1. Prenez le temps de réfléchir profondément à ce que vous voulez vraiment.

Ne prenez pas des résolutions à la légère et gardez votre énergie de détermination pour des objectifs vraiment importants. Ces buts doivent être ceux que VOUS désirez vraiment, et non pas ceux que vous « devriez » avoir, ou ceux que d’autres personnes veulent (par exemple votre conjoint ou vos parents).

N’attendez pas le jour de l’An pour penser à vos déterminations, mais prenez plutôt du temps plusieurs jours à l’avance pour y réfléchir.

Egalement, évitez de reprendre cette année des résolutions que vous aviez déjà prises les années précédentes, mais que vous n’avez pas pu tenir. C’est le meilleur moyen de vous sentir frustré et faible.

2. Limitez votre liste de résolutions à un nombre que vous pouvez gérer.

Il vaut mieux n’en prendre qu’une ou deux que vous avez vraiment envie de tenir. De cette façon, vous concentrez vos efforts sur les buts qui vous tiennent réellement à cœur, et vos chances de succès seront plus grandes si vous concentrez votre énergie sur un seul aspect de votre comportement que vous voulez changer. Les mauvaises habitudes sont difficiles à briser et elles le sont encore plus si vous essayez d’en changer beaucoup à la fois. N’essayez donc pas d’arrêter de fumer, de faire du sport, de perdre 10 kilos et d’arrêter de regarder la télévision en même temps. Vous n’y arriverez jamais.

3. Fixez des objectifs réalistes et spécifiques.

Perdre du poids n’est pas un but spécifique, mais perdre 10 kilos pour le 1er juin l’est. Faire du sport n’est pas un but spécifique, mais allez 1 heure à la salle de sport les lundi, mercredi et jeudi à 19h est un but spécifique.  Devenir riche n’est pas un but spécifique, mais économiser 10.000 euros cette année en vue d’acheter une maison l’est. (pour savoir comment fixer des objectifs SMART lisez l’article Quels sont Vos Objectifs Financiers ?).

Formulez vos objectifs de manière positive, plutôt que négative. Quand vous vous concentrez sur l’idée qu’une certaine situation, ou un certain comportement doit changer, vous renforcez en fait l’existence de cette chose. Il vaut donc mieux tourner directement votre esprit vers ce que vous voulez, c’est-à-dire la situation ou le comportement inverse. Par exemple, si vous voulez arrêter de fumer, votre objectif ne doit pas être formulé négativement envers le tabac, mais positivement envers la vie en pleine santé que vous connaîtrez lorsque vous aurez cessé cette addiction. (pour plus de détails, voyez l’article Comment Devenir Riche en Utilisant la Loi d’Attraction)

4. Faites un plan d’action.

Plutôt que de fixer un seul grand objectif, créez une série de plus petits objectifs intermédiaires qui seront des étapes vers votre grand but. Cela implique donc de prendre le temps de penser sérieusement à vos projets. Si vous voulez faire du sport tous les jours, pensez à tout ce que cela implique, comment vous caserez cela dans votre horaire et qui s’occupera des enfants pendant ce temps-là. Si vous décidez d’économiser 5.000 euros cette année, calculez quelle partie de vos chèques mensuels vous devez mettre de côté chaque mois et rendez le processus automatique pour que celui-ci soit déposé sur votre compte épargne dès que vous êtes payé (voir l’article Pour devenir Riche Epargnez Avant de Payer vos Factures).

Les gens abandonnent parce que leurs objectifs sont trop gros et demandent trop d’efforts en une fois. Il vaut donc mieux diviser votre objectif en sous-objectifs qui sont concrets, mesurable et limités dans le temps. Si vous voulez perdre 10 kilos, il est préférable de diviser cette résolution en plus petites parties, par exemple perdre 2 kilos tous les mois pendant les 5 prochains mois. De cette manière, vous pouvez faire des folies de temps en temps et quand même perdre 2 kilos par mois.

Rendez votre plan et vos progrès concrets en tenant un journal de vos résultats. Cela peut-être sur du papier ou sur un tableur s’il s’agit de chiffres.

Accordez-vous de petites récompenses quand vous atteignez un sous-objectif. Célébrez votre succès à chaque étape. N’attendez pas pour cela que le but final soit atteint. Cela maintiendra votre motivation et vous donnera le sentiment de progresser.

5. Ecrivez vos buts et visualisez-les régulièrement.

Ecrire et visualiser sont des outils efficaces pour atteindre ses objectifs, parce que cela permet de les imprimer fermement dans l’inconscient. Et quand vous écrivez une liste d’objectifs ou faites un tableau de visualisation, placez-les à un endroit où vous les verrez fréquemment. Cela peut-être sur la porte du frigo, au-dessus de votre lit ou sur le fonds d’écran de votre ordinateur. (En plus des deux liens dans ce paragraphe renvoyant à des articles sur la visualisation, voyez également l’article Le Pouvoir de l’Autosuggestion selon Napoléon Hill).

6. Parlez à quelqu’un de vos résolutions.

En général, rendre une détermination publique renforce la motivation. Si vous gardez vos buts secrets, vous savez bien que personne ne le verra si vous ne les atteignez pas et vous n’aurez de comptes à rendre à personne (à part à vous-même). Plutôt, si vous avez une ou deux personnes autour de vous en qui vous faites confiance et qui peuvent vous soutenir, partagez vos buts avec eux. Vous aurez peur de devoir leur dire que vous avez échoué et ferez en sorte que cela n’arrive pas.

7. Pardonnez-vous.

Si vous tombez du train en marche, remontez tout de suite dessus. Beaucoup de gens tombent dans le piège de croire que s’ils reculent une fois dans leur décision, c’est fini, ils doivent abandonner. Non, si vous rechutez dans vos anciennes habitudes, vous ne devez pas attendre le Nouvel An prochain ou un autre moment magique pour vous redresser et avancer. Trébucher fait partie du processus de changement. Alors, quand cela arrive, acceptez-le et reprenez tout-de-suite vos objectifs. Attendez-vous à voir resurgir vos anciennes habitudes de temps à autre. Mais traitez les échecs comme autant de reculs temporaires plutôt que comme une raison de tout abandonner. Et surtout, ne prenez pas les choses trop tragiquement, mais plutôt amusez-vous et riez de vous-mêmes quand vous trébuchez.

J’espère que ces réflexions et ces conseils vous aideront à obtenir en 2013 tout ce que vous voulez avoir et devenir.

Je vous souhaite du fond du cœur une merveilleuse année 2013 pleine de joie et de nombreuses bonnes choses.

Amicalement.

Charles
Poster un commentaire