Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Boulet

Gilles Boulet

Je suis fondateur de la revue en kiosque ARRONDIR SES FINS DE MOIS http://www.arrondirsesfinsdemois.net/

arrondir
 

COMMENT SPECULER SUR LES TERRAINS AGRICOLES

L'un des meilleurs moyens aujourd'hui de gagner le gros lot dans l'immobilier consiste à détenir des terres agricoles qui deviennent constructibles.

J'ai longuement étudié en détail comment devenir un pro dans cette activité. J'ai réalisé des vidéos et des PDF pour synthétiser tout ce qu'il y avait à savoir pour être efficace.

Plus d'infos en cliquant ici 

speculer sur_du_terrain_agricole_2 

promospeciale

investir dans une EHPAD ? Partie II

Audience de l'article : 2387 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

L’investisseur potentiel est aussi incité par une fiscalité avantageuse.

En effet, investir dans un EHPAD (maison de retraite) vous permettra de bénéficier des dispositifs de loueur en meublé professionnel (LMP) et non professionnel (LMNP), à savoir une défiscalisation de vos revenus locatifs.

Ces mesures de défiscalisation ont pour objectif de permettre au contribuable d’utiliser son argent pour des projets personnels présentant aussi un intérêt pour la collectivité. Ainsi, au lieu que ce soit l’Etat qui prélève l’argent des contribuables pour construire des infrastructures, c’est le contribuable lui-même qui y est incité par des mesures de défiscalisation. Le statut de loueur en meublé, professionnel ou non, entre donc dans ce cadre pour répondre à un manque de certains types de logements. La France souffre en effet d’un déficit en matière de résidence de tourisme, de logement étudiant, de maison de retraite.

Le statut de loueur en meublé permet de percevoir des loyers nets d’impôts durant la période d’amortissement, soit une période de 20 à 30 ans environ. De plus, vous pouvez récupérer intégralement la TVA sur votre investissement. 

Ces deux avantages sont applicables aussi bien pour le loueur en meublé professionnel que le loueur en meublé non professionnel. Cependant, pour en bénéficier, il faut impérativement que l’établissement dans lequel vous achetez assure les services suivants : accueil, gardiennage, entretien des parties privatives, petit déjeuner, fourniture du linge de maison. Cela permet à l’établissement d’être classé par l’Etat comme accessible à la défiscalisation.

 

Il y a deux statuts de loueur en meublé :

-          Loueur en meublé non professionnel (LMNP). Les revenus engendrés par l’activité locative ne doivent pas dépasser 23 000 € par an et représenter moins de 50 % de vos revenus.(plafond à vérifier chaque année).

-          Loueur en meublé professionnel (LMP). Les revenus engendrés par l’activité locative dépassent 23 000 € par an ou représentent au moins 50 % de vos revenus. En tant que professionnel, vous êtes alors obligé de vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS).

 

Les rendements d’une location en EHPAD sont plus élevés que la moyenne : le taux moyen est de 5 % par an.

N.D.L.R. : en tout cas, à la lumière du passé. 

Cela s’explique tout d’abord car la demande est forte, et le sera encore de nombreuses années. Ensuite car tous les frais d’exploitation sont assurés par la société gestionnaire. En effet, lorsque vous achetez en EHPAD, vous signez aussi un bail commercial avec une société de gestion. Ce bail, d’une durée de 9 ans, vous garantit de percevoir tous les mois le loyer. La société gestionnaire s’occupe de trouver des locataires, de l’entretien, des gros travaux, des charges d’exploitation. C’est donc aussi l’assurance que le bien sera correctement entretenu. Vous êtes ainsi déchargé des soucis et des dépenses qui incombent habituellement aux propriétaires classiques. Votre logement engendrant donc moins de frais, votre investissement se révèle alors plus rentable.

 

Comme pour tout bien immobilier les prix des logements à acheter en EHPAD varient. La situation géographique, les prestations offertes par l’établissement, la taille et le confort du logement, etc. entrent en compte pour déterminer le prix. En moyenne, on peut investir dans un EHPAD à partir de 110 000 à 150 000 € pour un logement. Rien n’empêche d’en acheter plus si on en a les possibilités financières. 

 

Placer son argent dans une maison de retraite semble donc une diversification intéressante, sans être folichonne. Les dispositifs de défiscalisation rendent ces opérations plus aisées à réaliser. L’investisseur est dégagé de toutes les contingences habituelles du loueur (entretien, trouver un locataire, etc.), elles sont prises en charge par la société gestionnaire. Le rendement est plus élevé que la moyenne. De plus, il y a de très fortes chances que la demande pour ce genre de location continue à connaître une croissance importante.

 

Gilles Boulet

http://www.enrichissant.com

http://www.commentspeculer.com

 

Poster un commentaire