Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Boulet

Gilles Boulet

Je suis fondateur de la revue en kiosque ARRONDIR SES FINS DE MOIS http://www.arrondirsesfinsdemois.net/

arrondir
 

COMMENT SPECULER SUR LES TERRAINS AGRICOLES

L'un des meilleurs moyens aujourd'hui de gagner le gros lot dans l'immobilier consiste à détenir des terres agricoles qui deviennent constructibles.

J'ai longuement étudié en détail comment devenir un pro dans cette activité. J'ai réalisé des vidéos et des PDF pour synthétiser tout ce qu'il y avait à savoir pour être efficace.

Plus d'infos en cliquant ici 

speculer sur_du_terrain_agricole_2 

promospeciale

Quelques informations chiffrées sur les terrains agricoles et les forêts

Audience de l'article : 3125 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Cet article apporte quelques précisions et commentaires suite à la lecture de (l'excellent) article de Vincent Benard : "Vous trouvez le logement trop cher.../..."

* la forêt française, qui était en croissance depuis Napoléon, a cessé de croitre aux environs de 2008 mais elle couvre désormais plus de 25% du territoire, comme à la fin du Moyen-âge.
La cause principale est que les agriculteurs "défendent" les champs dans leur surface actuelle.

* La SAU (surface agricole utilisée) ne diminue pas au rythme que nous indiquent les médias, il suffit de consulter les chiffres INSEE pour s'en rendre compte. 
De plus, effectivement, cela est plus dû à la forêt qu'à l'étalement des villes. 

Ce rythme s'est considérablement ralenti, entre forêt qui ne progresse plus, politique "anti-mitage" (interdiction de construire une maison isolée) et politique anti-étalement des villes.
En affirmant que la SAU diminue d'un département tous les 10 ans, les SAFER font une information pour le moins biaisée, le rythme ayant considérablement décru ces dernières années.
Même si, pour ma part, je considère qu'il faut effectivement lutter contre l'étalement des villes, les ronds-points inutiles... 

Entre accroissement de la population (souhaité par les politiques), manque de logements, opposition aux immeubles trop haut, lutte contre le manque de logements et lutte contre l'étalement des villes, il va bien falloir choisir car, à part loger quelques millions de personnes en sous-sol, je ne vois pas comment rendre tout cela compatible...

* Rappelons aussi que la suppression par l'Europe de la jachère obligatoire, en 2008, a libéré 500 000 hectares (soit à peu près la surface d'un département !),

* Rappelons aussi que, en 10 ans (2000-2010 source Insee), les exploitations agricoles ont vu leur taille moyenne augmenter de 14 hectares (certes, notamment parce que le nombre d'exploitations décroit); mais cela ne correspond pas à l'image que nous donnent les médias d'un agriculteur dont les terres rétrécissent (certes, cela existe, forcément, mais c'est loin d'être un cas général).

Ces informations biaisées me font penser à la citation bien connue d'Einstein : 
"si les abeilles venaient à disparaître, l'humanité n'aurait plus que quatre années devant elle

Sauf qu'Einstein n'a jamais dit cela !!  

Cette phrase a été écrite en 1994 (39 ans après la mort du savant) dans un pamphlet distribué par l'Union Nationale de l'Apiculture Française...

Evidemment, le spectre d'un département "mangé par la ville" tous les 10 ans,
cela frappe l'opinion publique...

Gilles Boulet


Découvrez mon dossier en boutique Objectifeco : http://www.objectifeco.com/Details-offre/comment-speculer-sur-du-terrain-agricole.html

speculer sur_du_terrain_agricole
Poster un commentaire