Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Mon ex femme : "Tu ferais mieux de garder tes économies pour rentrer te réfugier en France"

Audience de l'article : 2729 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions
Il y a quelques semaines, juste avant que les manifestations pro-démocratiques ne reprennent à HK, donc “en temps de paix”, je disais à mon ex-femme restée à Paris avec les enfants que j'étais en train de mettre de côté suffisamment d'argent pour pouvoir faire venir les enfants ici et leur offrir une ou deux années de scolarité à Hong Kong. C’est mon rêve de pouvoir faire profiter à mes enfants de mon expatriation, mais une année scolaire ici c’est 25.000€ par tête (Je vous en reparle plus bas). Elle m’a répondu, (et je suis sûr qu'elle était pleine d'attentions à mon égard) que je ferai bien de garder cet argent de côté, au cas où il faudrait que je rentre me réfugier et me réinstaller en France, pays des droits de l’homme, pays démocratique où le système de santé est le meilleur au monde, un pays où elle pouvait construire un avenir pour nos enfants... Au moment où elle me disait ça, l’épidémie faisait des dizaines de miliers de morts en France, la zone euros imprimait des milliards, les infermières se faisaient castagner par des CRS et les USA entraient en guerre civile. C’est fou comment les gens peuvent être totalement endoctriné et vivre dans le déni le plus total à l’Ouest.

Voici un long témoignage que j'ai envoyé à mes amis et à ma famille qui sont très inquiets pour moi qui vit ici à Hong Kong. C’est un point de vue à un instant précis de ma vie. C'est aussi la version longue d'un post que Charles avait posté il y a 2 semaines...

Actuellement, il y a toute une partie de la classe moyenne et haute Hongkongaise qui n'a qu'une idée en tête: Fuir Hong Kong, passer à l’Ouest. Ils fuient une Chine qui s’immisce de plus en plus dans la vie de Hong Kong et ce bien plus tôt que prévu. Et d’ailleurs, si quelqu’un pouvait m’éclairer sur les raisons de cet agenda. Pourquoi la Chine doit absolument avancer dans Hong Kong maintenant alors qu’ils ont encore au moins 20 ans pour le faire de façon bien plus formelle. Je suis sûr qu’il y a plusieurs raisons géopolitiques bien plus subtiles que "Le méchant régime communiste et impérialiste Chinois qui blablabla…". La géopolitique est toujours bien plus compliquée que ce que l’on s’imagine. D’autant plus qu’en venant de l’ouest je n’ai accès qu’à une seule version des faits, qui est bien sûre pas fausse puisque tout le monde sait que seuls les médias occidentaux ont le privilège de dire la vérité, mais certainement incomplète et vue que d’un seul angle.

Revenons à nos Hongkongais qui veulent absolument rejoindre “Le monde libre”. Je ne vais pas ici juger les raisons qui les poussent à partir. Premièrement parce que je ne suis pas Hongkongais, deuxièmement parce que je ne suis pas à leur place, et troisièmement, parce que c’est leur choix, et que dans ma vie aussi j’ai fait des choix similaires. En un sens, je les comprends de vouloir partir. J'ai fait de même moi aussi, je suis parti de mon pays fin 2018. Pas uniquement pour chercher l’aventure ailleurs, ou fuir mes échecs (je vous en parelrai dans un prochain post), mais surtout pour fuir un futur que je voyais très sombre en zone Euro. Depuis 2015 j’ai compris et anticipé qui allait se passer en Europe et plus particulièrement en France, pays de la déclaration des droits de l’homme, la fameuse. Depuis 2015 j’avais l’impression d’être en Europe, au milieu des années 1930 en train de réaliser ce qui aller se passer. Au fait, la France n'est pas le pays des droits de l'homme, c'est juste le pays de la déclaration des droits de l'homme. Rien à voir.

De plus, je n’étais plus en accord avec la ligne politique de mon pays, avec la façon dont il traitait ses habitants, la répression et la violence policière, le contrôle des réseaux sociaux, la corruption, la bien pensance et le politiquement correct qui interdit tout débat, l’illusion d’une démocratie ou toute opposition est minutieusement contrôlée, la baisse du niveau de vie, de l’éducation, des retraites, du système de santé et ce malgré une pression fiscale toujours plus élevée. Je ne supportais plus la façon dont mon pays, et sa milice le RSI et le système bancaire traitait ses petits entrepreneurs dont je faisais partit, et surtout, je ne supportais plus qu’il soit devenu normal qu’aucune femme ne puisse se sentir en sécurité dans le métro passé 21h.

J’ai considéré qu’avec toutes les taxes et impôts que j’ai payé dans ma vie, le fait qu’étant en forme je n’ai presque rien couté au système de santé, que je n’ai presque jamais eu recours à des aides publiques, que j’ai presque toujours été entrepreneur et donc créateur de taxes et de richesses, j’ai bien remboursé ce que mon pays m’avait donné comme avantages étant plus jeune. J’ai payé ma dette à la France, on est donc quitte, et je suis partit. On est toujours bons amis, mais je m’en vais.

Et pourtant mon pays, la France est le plus beau pays de monde, il y fait bon vivre, boire et manger. Mais au fur et à mesure que les Français s’appauvrissent, les seuls qui peuvent profiter des vrais petits bonheurs qu’offre mon pays sont de riches étrangers. Ce sont eux d’ailleurs qui rachètent tout en France. Le Français moyen ne peut bientôt plus manger que de la bouffe industrielle pas cher qui le rends gros, diabétique et qui lui donne le cancer. Un comble en France.

Certains de mes amis ne comprennent pas ce discourt qu’ils qualifient “D’anti Français”. Ayant “encore” les moyens de manger et vivre correctement, ayant fait leur beurre en d’autres temps (et bien leur en a pris), à la limite du mépris et vivant loin des Français qui sont à découvert le 10 du mois, ils s’imaginent que la normalité c’est eux. Qu’il suffirait de se bouger pour "même en France" en arriver là où ils en sont actuellement. Il va de soi que pour ces gens-là les gilets jaunes ne sont qu’une bande de feignasses, des enfants gâtés doublés d’une bande de casseurs qui ne se rendent pas compte de leurs chances. Ils oublient qu’un pays ne peut être remplis d’entrepreneurs et de personnes avec des métiers à haute valeur ajouté comme eux à défaut d’avoir à importer en masse de la main d’œuvre pas cher pour faire tous les petits métiers dont un pays a besoin pour avancer. Ces petits métiers représentent 90% de la population. Mais c’est une autre histoire…

Comment donc expliquer aux Hongkongais que ce qu'ils désirent fuir en s'expatriant vers l'Ouest, en Europe, en Amérique du nord ou même Australie, c'est ce que j'ai fuis moi en venant ici à Hong Kong, sachant qu’au début, je voulais fuir en Chine ! Comment leur expliquer que pour le moment, ce qu’ils vont trouver à l’Ouest est bien pire que ce qu’ils laissent derrière eux à Hong Kong. A moins de n’être extrêmement riche et de pouvoir se créer une bulle protectrice n’importe où dans le monde et ne plus toucher terre, les autres Hongkongais ne sont absolument pas prêts à affronter la violence de ce qui les attends à l’Ouest.

Du coup comment ça se passe si tout le monde devait s’expatrier pour pouvoir critiquer son propre pays ? C’est le grand Swap c’est ça? Il n’y aurait plus aucun “de souche” dans ce pays qui serait habité par 100% de réfugiés pouvant en sécurité contester leur pays d’origine. C’est marrant comme concept.

Ceci n’est pas un appel ou un quelconque conseil aux Hongkongais à rester chez eux et à accepter leur destin face aux projets de la Chine. Tout le monde a ses raisons de vouloir partir et je les respecte. Ceci est un appel au Hongkongais à partir n’importe où sauf à l’Ouest. Il existe d’autres pays en Asie ou en Amérique du Sud où partir, mais surtout pas à l’Ouest. L’Ouest qui est en train de s’effondrer sous le poids de ses mensonges. J'aimerais tant leur dire d'arrêter de rêver, qu'à l’Ouest il n'existe plus aucun pays avec une liberté d'expression, il n’existe plus de démocratie, si jamais ça avait réellement existé un jour.

Et ça la grande majorité des Européens et des Américains du nord qui habitent “Le monde libre” ne s'en rendent compte que maintenant. C’est d’autant plus dur pour eux qu’ils ont vécu pendant des générations dans le l'illusion qu’ils habitaient un monde libre alors qu’ils ne l’ont jamais été plus que les autres. Aidés par une propagande médiatique et cinématographique ainsi qu’une ingénierie sociale millimétrée, ils n’ont eu en définitive que le droit de rêver qu’ils étaient libres là où d’autres gouvernements finalement plus honnêtes ne l’autorisaient pas. Elle est là la différence entre le soi-disant monde libre et le monde qui ne l’est pas. D’un côté les règles du jeu sont faussées de l’autre côté elles sont claires dès le début.

On ne se rends compte que l'on a des chaines que quand on essaye de bouger. On ne se rends compte que l'on n'a pas le droit de parler que quand on se fait éborgner par la police. On ne se rends compte que notre système de santé que le monde entier nous envie n'est que l'ombre de lui-même que quand on se fait humilier par une grosse grippe. On ne se rends compte que notre état est corrompu jusqu'à la moelle que quand on voit comment il traite nos meilleurs médecins et spécialistes au profit de ceux qui les ont financés ou qui vont financer leurs élections. On ne se rends compte de l'incompétence de nos gouvernements que quand on voit comment il détruit l’économie du pays en gérant une épidémie de grippe. Même l’Afrique du nord à fait mieux que nous, même Cuba, pays sous développé et sous embargo depuis 50 ans qui s'est permis de venir en aide à l’Europe.

Une des choses qui m’est le plus insupportable à l’Ouest c’est qu’il soit de plus en plus difficile de se sentir en sécurité dans les rues. Je suis désolé, mais je me sens plus en sécurité à Hong Kong, à quelques kilomètres de la Chine, pendant une épidémie de Corona Virus et en pleine manifestation pro démocratiques qu’à Paris en temps de paix sur les Champs Elysées. Le pire c’est que pour les gens qui vivent dans “Le monde libre”, l’insécurité c’est la normalité. Se faire casser sa voiture, voler son portable, harceler dans la rue par des gangs de gamins de 13 ans, se faire voler sa moto, ça arrive, c’est comme ça... Faut faire avec, c’est la norme. “Il va falloir s’habituer à vivre avec le terrorisme” comme disait l’autre. En revanche, tu as le droit de voter.

Les Hongkongais rêvent d'un monde qui n'existe plus voir qui n’a jamais existé. Du point de vue d’un occidental comme moi, Hong Kong c’est le pays des bisounours et des Barbapapa. J’ai pris ma claque en arrivant ici. Moi le fier Français limite arrogant qui se croyait venir de la cinquième puissance mondiale, le pays du luxe. Au bout de 3 mois ici à constater le paradis qu’était Hong Kong, j’étais un peu gêné quand je parlais à des Hongkongais qui me disaient avoir visité la France. Je sais dorénavant ce qu’ils pensent de mon pays, et je vois bien que chez eux c’est bien plus moderne, on y vit bien mieux et qu’on s’y sent 1000 fois plus en sécurité. Je vais me permettre une image très exagérée : En fait, quand un Hongkongais vient en Europe, c’est un peu comme quand moi je vais au musée de l’homme. C’est pour voir comment c’était il y a 100 ans...

Et le luxe à la Française, eh bien oui, c’est eux qui ont les moyens de le consommer. Il y a à Hong Kong plus de boutiques de luxes dans ce pays de 7 millions d’habitant que dans toutes la France. Mais pas genre 2 fois plus, genre 10 fois plus. Mais il y a pire... Je suis allé en Chine communiste, plusieurs fois à Shenzhen, et à Canton. Et j’ai repris une autre claque doublée d’un coup de pied aux fesses... Le fier Français que je suis s’est senti définitivement humilié. Je vous garantis que n’importe qui venant de France serait en pleine hallucination s’il venait à Hong Kong, et en PLS s’il visitait Shenzhen ou Shanghai. Mais dans quel monde je vivais avant, comment on a pu m’endormir à ce point et me faire croire que nous à l’Ouest, l’Europe, les Français on était les plus beaux et les plus forts et les plus avancés du monde…

Hong Kong, c’est beau, propre, organisé, discipliné, et il n’y a presque pas de mendiant et zéro racaille dans les rues. Je répète pour ceux qui n'auraient pas capté : PAS DE RACAILLE DANS LES RUES... Les équipements sportifs dans les rues ne sont pas dégradées et il n’arrivera rien à une femme qui prends le métro la nuit et jamais un homme ne se permettra un truc du genre “Pssst madame, c’est quoi ton 06 ?”. Le concept de petite délinquance n’existe pas à Hong Kong. C’est dur à imaginer tellement c’est la norme dans le monde libre, mais les jeunes ici, soit ils sont en train de faire leurs devoirs, soit ils font du sport sur l’un des milliers de terrain de basquet de la ville. A Hong Kong on ne trouve pas d’antivol pour moto dans les magasins car il n’y a pas besoin d’attacher sa moto. D’ailleurs on laisse son casque posé sur sa moto la nuit. C'est à Hong Kong que l'espérance de vie est la plus longue au monde, pas en France ou au Canada. C'est à Hong Kong que le niveau d'imposition est un des plus faible au monde, 15% max. Le système de santé est exceptionnel ainsi que le niveau du système d’éducation qui est dans le top 5 mondial là où celui de la France est loin vers les 25. Le niveau et la qualité de vie ici est difficilement trouvable ailleurs. Pour rappel, il n’y a eu que 7 morts durant cette épidémie. Pourtant Hong Kong n’est qu’à quelques kilomètres de la Chine et c’est une des densités de population les plus forte au monde. Normalement le virus aurait dû faire un massacre.

Parler de tout ça à mes amis en France qui eux n’ont jamais vécu ailleurs créé de la dissonance cognitive et de l’agressivité. Je ne suis qu’un vendu, un sale communiste qui crache dans la soupe et qui ne se rends pas compte de tous les avantages que l’on a en France.

“L’éducation est gratuite ici, les soins aussi”. A ça ne réponds que je n’ai jamais été aussi bien soigné et éduqué que depuis que je paye le véritable prix des choses. Souvenez-vous bien que quand c’est gratuit, c’est vous le produit. Je vous laisse réfléchir avec ça.

“Comment tu fais quand tu tombes malade sans la sécu ? Ça doit te couter un bras”... C’est fou comment en France on s’imagine qu’on a le seul système de santé au monde et que dans tous les autres pays les gens ne sont pas soignés. Ben je fais comme tous les expats dans le monde, j’ai une assurance privée. Et quand j’additionne toutes les charges que je devrais payer en France sur mon salaire et ce que me coute mon assurance privée ici, je suis carrément gagnant pour un niveau de soins exceptionnel. Je gagne deux fois plus ici, mais parce qu'il n'y a PAS de charges sociales ici (enfin si, juste 5% pour la retraite)... Mon salaire coute la même chose à mon patron ici ou en France, sauf que 95% du cout total va directement dans ma poche.

“Et ta retraite, tu y penses à ta retraite ? Comment tu feras quand tu seras vieux ? Moi j’ai calculé, quand je prendrais ma retraite en 2035 j’ai 2500€ garantis et j’aurais fini de payer ma maison. Ce ne sera que de l’argent de poche ce pognon !”. C’est beau ceux qui croient encore que le système de retraite tiendra jusqu’en 2035. Et c’est beau ceux qui croient encore que 2500€ permettront d’acheter la même chose en 2035 qu’en 2020. Et c’est beau ceux qui croient encore que le gouvernement ne va pas taxer à mort tous les propriétaires.

“Et le cout de la vie à Hong Kong, il est très élevé, les loyers sont 3 fois plus chers qu’à Paris...” A Paris le loyer est moins cher, mais tout le reste (impôts, taxes, nourriture, amusements, transport...) est 3 fois plus cher. Quand j’additionne le total de ce que je dépensais pour vivre à Paris, je dépense la même chose pour vivre à Hong Kong. Les dépenses ne sont justes pas ventilées de la même manière.

La seule chose qui fait mal au portefeuille à Hong Kong c’est la scolarité des enfants car on est obligé de les mettre en école privée internationale. (A moins qu’ils ne parlent Cantonais, et du coup ils pourraient aller dans le public et se serait gratuit) C’est un budget de 25.000€ par an et par enfant. Mais à ce tarif-là, ils savent parfaitement lire, écrire et compter en Français et en Anglais. Je ne vous explique pas le niveau des gamins qui sortent de là. Les enfants qui sortent du système d’éducation Français n’ont absolument aucune chance s’ils se retrouvent face à eux lors d’une embauche.

A voir maintenant ce que va devenir Hong Kong avec l’intervention de la Chine, mais pour le moment ça ne change pas trop pour moi ici.

L’échelle de ce qu’est la violence ou la pauvreté est totalement faussée pour un Hongkongais qui pourrait s’imaginer que le monde normal c’est au moins ce qu’il vie ici dans son pays. Je dis ça gentiment et pour me moquer, mais ce sont un peu des chochottes les Hongkongais en fait. Par exemple, les Hongkongais trouvent leurs hôpitaux publics horribles, alors qu’ils sont du niveau du privé en France. Certains sont certes un peu vieux, mais ils sont propres, les soins de grande qualité et presque gratuits. Les hôpitaux privés de Hong Kong c’est le niveau “Clinique privée VIP en Suisse”... Les hongkongais m’ont toujours parlé de l’enfer des embouteillages et de la dangerosité des conducteurs ici, mais ils n’ont jamais conduit à Paris ? Quand tu arrives de Paris, conduite à Hong Kong c’est une ballade de santé. Les Hongkongais qui ont un peu les moyens n'aiment pas aller dans les quartiers un peu populaires de Hong Kong qui sont soi-disant “sales et mal famés” dans lesquels il parait qu’il y a des rats... J’y passe mes journées et mes soirées dans ces “bas quartiers”... ça ne sent pas la pisse même dans les plus petites rues sombres alors que la moindre impasse de Paris même dans les beaux quartiers sent la pisse à 100 mètres. Des rats j’en ai très rarement croisé. Peut-être que c’est vrai qu’ils le mangent finalement. La dernière fois que je suis allé à Paris, j’ai amené avec moi ma copine qui est Hongkongaise. Elle hurlait toutes les 5 minutes à cause des rats et on était place du Châtelet. On ne se fera jamais voler sa moto même dans un quartier populaire à Hong Kong... ni même son portable si on le laisse sur un table le temps d’aller au WC. Je pense qu’un Hongkongais est incapable de s’imaginer que des quartiers comme la goutte d’or ou Saint-Denis puissent exister en France... Pour eux c’est de la science-fiction. Méfier-vous quand un Hongkongais vous dit que quelque chose est sale ou dangereux... Son échelle de valeur est totalement biaisée. C’est comme si un Parisien disait que la porte de Clignancourtça crain à quelqu’un qui a vécu toute sa vie dans la bande de Gaza. La porte de Clignancourt c’est une banlieue chic pour lui.

Pourtant les Hongkongais voyagent très souvent. Leur pays est si petit que dès qu’ils ont quelques jours de vacances, ils voyagent à travers le monde. Et comme ils ont un peu les moyens, ils ne voient que les bons côtés des pays qu’ils visitent. Ils adorent faire des selfies de partout, devant tous les monuments et aux terrasses des cafés chics des villes Européennes qu’ils visitent. Mais si vous discutez avec eux, ils vous diront en privé qu’ils ont trouvé l’Europe sale, qu’ils se sont faits escroqués, volé leur prote feuille et qu’ils ne se sont jamais sentit en sécurité nulle part. Si certains touristes asiatiques portent des masques en France, c’est qu’ils sont littéralement horrifiés de voir les gens visiblement malades ou enrhumés, tousser ou éternuer sans masques. Ça les rend hystériques. Je n’imagine pas leur traumatisme s’ils devaient remplir une feuille d’impôts en Europe. Au fait, les Alsatiques en général n’apprécient pas notre bonne bouffe Française. Elle leur parait fade comparée à ce qu’ils ont chez eux. Mais comme ils sont polis et qu’ils ont besoin de faire des selfies dans des restos chers, alors ça va, ils gèrent.

Je ne convaincrais jamais les Hongkongais de rester chez eux, de la même manière qu’ils ne me convaincraient pas de rentrer chez moi pour ne pas tomber entre les mains des méchants Chinois. En tout cas, moi j’ai fait mon choix. Pour le moment je reste à Hong Kong, dans un pays où ma chérie peu sortir le soir sans avoir peur de se faire emmerder et dans un pays où je peux gagner ma vie et me construire un avenir. Le monde évolue très vite en ce moment, et dans les années à venir il va être là le défi pour moi : Trouver des endroits dans le monde où vivre juste en sécurité. Le reste je m’en fiche, j’ai abandonné l’idée de vivre dans un monde libre où je puisse m’impliquer dans la vie politique et exprimer mes opinions librement.

Benjamin Franklin disait : “Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux." J’ai capitulé. Pour le moment “ils” ont gagnés. Dorénavant, tout ce que je recherche c’est un pays où une jeune femme puisse rentrer à pieds en toute sécurité après une soirée entre amis et ce quel que soit l’heure.
Poster un commentaire

6 Commentaires

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mardi, 11 août 2020 07:57 Posté par zoulou2

    Ca y va en en ce moment les arrestations a Hong kong, tout ceux qui se sont afficher pro democratie vont etre mis en taule.

    Hong kong est mort.

    Les occidentaux n'ont pas encore compris comment se battre contre la Chine : baisser les impots a 5% et supprimer toutes les taxes, mais va falloir virer les legions de fonctionnaire, et tous les BAC- 15 qui envahisse la France.

  • Lien vers le commentaire Engin-ear mardi, 07 juillet 2020 07:07 Posté par Engin-ear

    Le sort de Hong Kong nous rappelle que la sécurité souveraine est un des sujets majeurs... Cela a été oublié dans nos pays qui profitent de la.paix depuis 75 ans.

    Faut pas pleurer son sort : HK est trop minuscule pour en faire une généralisation significative. Ce n'est pas un modèle pour tous. Un bon climat et une excellente gouvernance ont porté son succès.
    Maintenant cela va probablement couler comme Atlantide.

    Je me dis que les hongkongais les plus riches pourraient s'installer confortablement à Monaco.

  • Lien vers le commentaire Bruno Napoli lundi, 06 juillet 2020 06:26 Posté par bruno@napoli.fr

    Salutations Alex6.


    J'avoue que ces tarifs de malades pour les écoles privées internationales sont juste du vol en bande organisée... 


    Concernant la ville de Hong Kong, la partie ville ce n'est que 10 ou 20% du territoire max. En fait Hong Kong est une des ville les plus verte au monde. C'est le paradis des campeurs et des randonneurs. Ce qui est dommage quand quand on viens à HK c'est que l'on ne passe son temps que dans la ville, alors que ce n'est absolument pas représentatif de la beauté du territoire en termes de plages, de petites iles, de montages... 

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 06 juillet 2020 05:18 Posté par alex6

    La bulle des ecoles privees internationales..., la plus grosse arnaque de ces derniers temps. Du vol organise (25k par an, impossible a justifier et qui force souvent les parents a bosser comme des fous et donc a ne plus voir grandirleurs gamins) pour un resultat visant a preparer un bon petit soldat intellectuel et formate aux performances academiques, zero capacite emotionnelle. Si les parents pouvaient arreter ces delires, ainsique que celui du tutoring des 5 ans d'age, les enfants s'en porteraient bien mieux..
    Sinon sans avis sur HK mais ma seule visite la-bas ne m'a pas du tout impressionne mais ne meme temps, je deteste les villes ou l'on s'entasse dans les tours donc bon...

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 04 juillet 2020 03:19 Posté par zoulou2

    Excellent, as Tu deja ete dans les 40 camps de camping gratuit  de HK, pour décompresser , faire un BBQ ?

    As tu déjà été a Mui wo et Pui O, prendre le bateau ligne 6 à central, c est la que j ai habite pendant des années, a 10 minutes de la plage. C est la que je suis arrivé en 1995, et décider de ne jamais repartir en France.

    Je pense que la Chine a avance son calendrier, du au covid 19, tous les pays occidentaux sont dans la mouise, incapable de réagir. De toute façon en 2047, il y aurait un second tian an men, il vaut mieux pour les chinois, que les hongkongais pro démocratie quittent HK , la Chine récupère HK sans effusion de sang.

    Ça pourrait être dangereux pour ceux qui sont noté démocrate, ils pourront devenir des citoyens de second zone, la Chine pouvant faire pression afin qu' aucunes entreprises les embauches.

  • Lien vers le commentaire Nery vendredi, 03 juillet 2020 12:14 Posté par Nery

    Bonjour,


    Excellent article!!!


    Effectivement, si on le peut, il faut fuir l'Europe, l'occident, qui sont à l'orée de l'effondrement.