Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Morgan

Charles Morgan




Bonjour,

Psychologue et formateur au départ, je suis aussi surtout un investisseur privé qui a acheté, rénové, mis en location, fait construire et vendu un grand nombre de propriétés au cours des vingt dernières années pendant mon temps libre, parallèlement à l’exercice de ma profession.

Je viens de publier un guide pratique sur l'investissement immobilier : LES SECRETS DE L'IMMOBILIER - Comment Bâtir Votre Liberté financière & Vous Assurer Une Retraite Confortable (308 page - Ed. Aldanias)


Depuis début 2011, je blogue sur LIBERTE FINANCIERE consacré, entre-autre, au thème de l’immobilier.

promospeciale

La frugalité - maîtriser votre mode de vie - dépenser en deçà de vos moyens financiers

Audience de l'article : 6096 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Dans l’imagerie populaire, le « millionnaire » est souvent vu comme quelqu’un vivant dans le luxe et dépensant sans compter. Il possède de grosses voitures, des maisons gigantesques, des bateaux, des serviteurs, et organise régulièrement des réceptions somptueuses.

Bien sûr, de telles personnes existent.

Mais je vais vous apprendre une vérité choquante : la grande majorité des millionnaires vivent une vie modeste. Leur principe directeur « la Frugalité », c’est-à-dire le fait de se contenter d’un train de vie modeste. Et c’est justement parce qu’ils regardent à deux fois avant de dépenser, qu’ils ont pu construire leur fortune.

En effet, les millionnaires, spécialement ceux qui le sont devenus par eux-mêmes, sont souvent des maîtres dans l’art de vivre en-dessous de leurs moyens.

Ils conduisent souvent des voitures achetées d’occasion, vivent dans des maisons modestes, ne portent pas les derniers vêtements à la mode, et ne voyagent pas dans les plus grands hôtels. De temps en temps, bien sûr, ils vont dans un grand restaurant ou s’offrent un plaisir cher, par exemple un voyage lointain. Mais le reste du temps, ils vivent de façon modeste, frugale.

A l’opposé, la plupart des gens ont l’habitude de vivre au-dessus de leurs moyens. C’est pour cela qu’ils trouvent difficile d’épargner de l’argent

 Par exemple, la plupart des ménages ressentent aujourd’hui le besoin d’avoir plusieurs TV, des téléphones mobiles, des ordinateurs, des caméras digitales, des lecteurs MP3, des lecteurs de jeux vidéos, etc … Tous ces gadgets high-tech merveilleux sont souvent payés à crédit.

Je ne veux nullement dire que vous ne devriez pas acheter de tels objets. Par contre, il est certain que vous ne pourrez pas construire de la richesse à moins que vous n’évaluiez profondément vos habitudes de dépense, et que vous vous débarrassiez des plus mauvaises. Les mauvaises habitudes de dépense sont celles qui vous empêchent d’épargner et d’investir en vue d’atteindre vos objectifs financiers à long terme. Bien sûr, cela n’est pas facile. Cela vous demandera de la patience et de la détermination, mais croyez-moi, les résultats que vous obtiendrez valent largement l’effort que vous aurez consenti.

 Vivre au-dessus de ses moyens,

c’est dépenser de l’argent

que l’on ne possède pas !

Il n’y a que quelques dizaines d’années, les gens ne pouvaient pas vivre au-dessus de leurs moyens. Quand le portefeuille était vide, on ne pouvait plus rien acheter.

La prolifération des crédits en tout genre, et surtout de la carte de crédit a changé tout cela. La carte de crédit vous permet d’acheter des choses que vous ne pourriez normalement pas vous permettre. Mais en plus, en déconnectant le paiement de l’acte d’achat, elle rend la dépense « plus légère », « plus facile » … « moins grave ».

 Comme nous le verrons plus loin, à moins que vous ne payiez entièrement le solde de votre carte de crédit tous les mois, cela vous coûte de l’argent de l’utiliser. Vous aurez non seulement à rembourser ce que vous avez emprunté, mais également les intérêts. Ces intérêts viendront tous les mois s’ajouter au montant que vous devez rembourser, et la banque vous réclamera aussi des intérêts sur ces intérêts. Au total, si vous tardez à rembourser votre carte de crédit, vous risquez de payer 3 ou 4 fois le prix de ce que vous avez acheté.

 Alors, comment peut-on éviter de dépenser de l’argent que l’on ne possède pas ? Une première étape consiste à vous libérer de l’influence des médias et de la publicité omniprésente qui matraquent le message que « vous ne pouvez pas être totalement heureux(se) si vous ne possédez pas le dernier modèle de ….. ». Leur but n’est pas de faire votre bonheur, mais le leur. C’est à dire de vendre leur produit. En fait, vous avez bien vécu jusque là sans ce produit, pourquoi n’en serait-il pas de même à l’avenir ?

 Le recours au crédit, c’est la culture de la gratification immédiate.

Par le passé, on avait l’habitude d’épargner en vue de se payer l’objet que l’on désirait. Maintenant, l’industrie du crédit nous bombarde du message suivant : « Pourquoi attendre, alors que vous pouvez avoir l’objet maintenant et ne vous soucier du paiement que plus tard ? »

 Beaucoup de gens pensent qu’être riche signifie la possibilité d’acheter tout ce que l’on veut quand on veut. Mais ce n’est pas la façon dont les millionnaires pensent. Ils ne pensent pas qu’ils vont acheter quelque chose juste parce qu’ils peuvent se le permettre. Ils ne pensent pas en termes de « ai-je les moyens ou non ? ». Plutôt, ils pensent aux achats en termes de : « Ai-je envie de dépenser mon argent à l’achat de cet objet ? ».

 Si vous décidez de changer vos habitudes de dépense afin d’épargner et d’investir pour votre liberté financière, vous aurez peut-être à lutter contre une pression sociale.

Il est en effet dans la nature humaine de se comparer aux autres pour évaluer sa propre valeur.

Ainsi, c’est probablement en vous comparant à vos voisins, à vos collègues, à vos amis, aux membres de votre famille que vous évaluez le niveau de votre succès, notamment professionnel.

Malheureusement, cela peut vous considérablement vous éloigner de vos objectifs financiers si vous n’y prenez pas garde.

Si vous êtes entouré de gens qui ont un style de vie élevé, vous risquez inconsciemment de chercher à vous aligner sur eux. Vous ne pourrez pas vous permettre de rouler dans une petite voiture, et il vous faudra montrer des signes extérieurs de richesse que vous devrez probablement acheter à crédit.

Vous vous demandez peut-être comment fait votre voisin pour rouler dans une si belle voiture de luxe neuve, et vous pensez qu’il doit gagner un très gros salaire. Mais il doit également avoir de grosses dettes. Et vous en aurez aussi si vous vous obstinez à vouloir suivre son train de vie !

 En résumé, devenir riche est un style de vie.

Cela consiste à vivre en-dessous de ses moyens, et à dépenser consciemment.

C’est se fixer des objectifs financiers, et décider de les suivre sans se soucier de ce que pensent les autres.

P.S. : Sur le même sujet, je vous conseille l’excellent ouvrage « The Millionnaire Next Door », dans lequel  Thomas J. Stanley et William D. Danko décrivent les résultats de l’étude approfondie qu’ils ont réalisé auprès d’un large échantillon de millionnaires américains.

 Charles Morgan



J'ai aussi écrit un Ebook LES SECRETS DE L'IMMOBILIER en synthèse de mon expérience de 15 ans dans l'immobilier locatif. RDV dans la boutique ObjectifEco  http://www.objectifeco.com/Details-offre/les-secrets-de-limmobilier.html

secretsdelimmobilier

Poster un commentaire

1 Commentaire