Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Morgan

Charles Morgan




Bonjour,

Psychologue et formateur au départ, je suis aussi surtout un investisseur privé qui a acheté, rénové, mis en location, fait construire et vendu un grand nombre de propriétés au cours des vingt dernières années pendant mon temps libre, parallèlement à l’exercice de ma profession.

Je viens de publier un guide pratique sur l'investissement immobilier : LES SECRETS DE L'IMMOBILIER - Comment Bâtir Votre Liberté financière & Vous Assurer Une Retraite Confortable (308 page - Ed. Aldanias)


Depuis début 2011, je blogue sur LIBERTE FINANCIERE consacré, entre-autre, au thème de l’immobilier.

promospeciale

5 Raisons pour Lesquelles les Gens Echouent (et Comment les Surmonter)

Audience de l'article : 3442 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
BILD3012

Ces obstacles à la réussite sont faciles à surmonter, mais uniquement lorsque vous savez qu’ils existent. Pourquoi certaines personnes atteignent leurs objectifs tandis que d’autres échouent? Selon le site américain inc.com, c’est parce que les gens qui réussissent arrivent à surmonter cinq obstacles qui dans de nombreux cas sont une garantie d’échec. Voici ces obstacles et comment les surmonter :

1. Des objectifs peu motivants

Lorsque la plupart des gens se fixent des objectifs, ils imaginent une «chose», comme un certain montant d’argent, un objet (comme une nouvelle voiture), ou une réalisation spécifique (comme la rédaction d’un livre). Malheureusement, ces objectifs en terme de «choses que je vais avoir ou faire » ne font pas appel aux émotions qui vous motivent, car ils négligent le fait que ce que vous cherchez réellement dans la vie et le travail, ce n’est pas tant l’objet, mais bien les émotions positives que vous croyez que ces choses vont produire.

Remède : Plutôt que d’envisager une «chose» comme objectif, visualiser – avec toute la force de votre imagination – comment vous vous sentirez quand vous aurez atteint l’objectif. De cette façon, vous vous sentirez inspiré à faire tout ce qu’il faut (dans les limites légales et éthiques, bien sûr) pour atteindre cet objectif.

2. Peur de l’échec

Si vous avez peur d’échouer, vous ne saurez pas prendre les risques nécessaires pour atteindre votre objectif. Par exemple, vous ne passerez pas ce coup de téléphone important, parce que vous craignez d’essuyer un refus. Ou vous ne quittez pas votre emploi actuel sans issue pour démarrer votre propre entreprise parce que vous avez peur que vous pourriez vous retrouver sans argent.

Remède: Décidez – maintenant – que l’échec pour vous n’est qu’une situation temporaire.  Si les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez, ce n’est qu’un contretemps qui retarde tout au plus votre éventuel succès. En d’autres termes, acceptez le fait que vous échouerez parfois, mais prenez l’échec comme un composant inévitable (mais vital) de votre parcours.

3. La peur de la réussite

À bien des égards, cette crainte est encore plus handicapante que la peur de l’échec. Supposons que vous avez réalisé quelque chose de spectaculaire, comme avoir accumulé une énorme richesse. Et que se passera-t-il si vous n’en êtes pas plus heureux ? Que se passera-t-il ensuite ? Et qu’adviendra-t-il si vous perdez tout ? Vos amis réagiraient-ils mal ? Votre famille vous jalouserait-elle ? De telles pensées (et elles sont très répandues) peuvent conduire même les personnes les plus motivées à l’auto-sabotage.

Remède: Décidez que vous allez être heureux et reconnaissant aujourd’hui et heureux et reconnaissant à l’avenir, quoi qu’il puisse arriver. Plutôt que de vous concentrer sur les problèmes possibles, imaginez comment ce serait merveilleux de pouvoir aider vos amis et votre famille à atteindre LEURS objectifs.

4. Un calendrier irréaliste

La plupart des gens surestiment largement ce qu’ils peuvent faire en une semaine et sous-estiment ce qu’ils peuvent faire en un an. Pour cette raison, la plupart des gens essaient de trop caser les mesures à prendre dans le court terme plutôt que d’espacer les activités dans le long terme. Et quand on voit que l’on n’arrive pas à accomplir toutes ces actions à court terme, cela crée le découragement et l’impression que l’on n’atteindra jamais notre but.

Remède: En faisant la liste des activités et étapes nécessaires pour atteindre un objectif, planifiez seulement les 20% d’activités susceptibles de produire 80% du résultat. Au-delà de ça, fixez des objectifs ambitieux à long terme, mais laissez toujours une certaine marge de manœuvre lorsque vous planifiez à court terme.

5. S’inquiéter des « points morts »

Il est facile de se décourager quand vous atteignez un point où rien ne semble vous faire progresser vers votre objectif. Par exemple, supposons que vous essayez de maîtriser une certaine compétence. Vous faites des progrès rapides au début, mais après un moment, c’est comme si vous n’avanciez plus, ou même reculiez un peu. Certaines personnes utilisent ces moments de stagnation comme une excuse pour abandonner, et donc finissent par échouer.

Remède : Chaque fois que vous atteignez un point mort, il est temps de célébrer plutôt que d’abandonner. Un pallier dans votre progression est presque toujours le signe que vous êtes sur le point de faire une percée importante, si vous avez seulement la patience de continuer et croyez fermement que vous finirez par atteindre votre objectif.

Source : inc.com
Poster un commentaire

1 Commentaire