Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Il faut en finir avec l'hypocrisie, et Légaliser le Cannabis une bonne fois pour toute !

Audience de l'article : 2687 lectures
Nombre de commentaires : 7 réactions

On assiste aujourd’hui au grand retour du débat sur la légalisation du Cannabis. C’est Cécile Duflot, membre du Gouvernement (Ministre du Logement), qui est montée au créneau sur le sujet - en désaccord avec la position affichée par le reste du gouvernement. A l'heure actuelle, les Français sont très majoritairement et de plus en plus opposés à sa dépénalisation (70% de sondés hostiles en juin 2012 contre 63% en juin 2011).

 
Certains autres membres du PS sont clairement pour un débat. Ça date même du début des années 2000. L’UMP est en revanche clairement contre.
 
 
Les vues de Daniel Vaillant sont intéressantes sur le sujet. Cet ancien ministre de l’intérieur (entre 2000 et 2002) a proposé dès 2003 la légalisation de la consommation de cannabis à travers un contrôle de la production et de l'importation comme c'est le cas avec l'alcool. Il a aussi appuyé une utilisation à des fins thérapeutiquesRécemment, ce dernier a une nouvelle fois exprimé ses idées (BFM TV le 7 Juin: http://www.bfmtv.com/daniel-vaillant-trouver-une-solution-pour-actu28813.html).
 
 
Avec un peu de bon sens, on se rendra simplement compte qu’il n’y a que des avantages dans la légalisation du Cannabis. Tout d’abord, la répression est un échec. Aussi, ça coûte cher (3 Milliards € par an). Ça crée des trafics, néfaste pour la sécurité (on le voit à Marseille). Ensuite, les barètes de Shit vendues au pied des Cités sont coupées avec des produits pourris (l’herbe est traitée chimiquement). Et puis surtout il n’y a aucune rentrée d’argent pour l’Etat (TVA), et des sociétés privées seraient bien contentes d’en mettre à disposition (ce serait bon pour le business).
 
 
Alors ensuite, on nous explique que c’est un problème de santé publique, qu’on fait de la répression pour sauver les jeunes tournent mal etc.. C’est juste pour montrer défendre l’autorité. Mais dans les faits, il faut une bonne fois pour toute lancer le débat. Majistrats, associations, police, médecins, psychologues. Aller dans le fond des choses. Eviter 
 
 
 
La guerre perdue de la répression du Cannabis
 
 
 
Daniel Vaillant nous expliquait pendant l'interview que « la France est en échec sur cette question » du Cannabis. On en prend clairement conscience à la lecture d'un rapport publié par Terra Nova (un Think Tank politique) en 2010 :
 
 
« Quarante ans d’inflation répressive continue de la part de gouvernements de gauche comme de droite et plusieurs campagnes menées sur le thème de la « tolérance zéro » dans la « guerre aux drogues » n’ont pas suffi à en endiguer la consommation. » (voir ce rapport complet sur la question).
 
 
C’est ce que nous dit aussi Vincent Benard dans son Edito très documenté intitulé « Il faut d’urgence arrêter la guerre contre la drogue » (à lire absolument, pour se faire une opinion sur le sujet).

 
Vincent Benard: « L'échec dramatique des américains depuis la mise en place des politiques prohibitionnistes (après guerre essentiellement), malgré les sommes énormes que la première puissance mondiale y consacre, est un élément de preuve fort que la guerre contre la drogue ne peut pas être gagnée. »
 
 
Aujourd’hui, la consommation de cannabis à des fins festives et récréatives est devenue à la fois un problème de société et de santé publique - à savoir que 14 millions de personne en ont déjà consommé. 4 Millions de personnes en consomment chaque année.
 
 
Or, la répression du trafic et des consommateurs en France est évalué à 3 Milliards d’Euros par an. Et que dire des rentrées d’argent (TVA) si on vendait le cannabis dans des dispensaires ? Mieux, en le proposant à des fins thérapeutiques ?
 
 
 
 
Le Cannabis thérapeutique
 
 
 
 
J’ai maintes fois précisé sur ObjectifEco tout le bien fondé du Cannabis thérapeutique (voir mes différents articles dans la partie Recherche d'ObjectifEco). De grandes avancées sont faites dans le soulagement de la douleur et dans le traitement du Cancer. Il est même possible de profiter d'opportunités en bourse - voir les +500% réalisés sur le titre Cannabis Science).
 
 
On pourrait penser qu'il s'agit ici d'un sujet léger. Mais c’est surtout un business qui devrait rapporter beaucoup. A la fois à l’ Etat, mais aussi à des sociétés privées.
 
 
Comme le rappelle Daniel Vaillant, « le cannabis (et sa consommation) est plus un problème du ministre de la santé que de l'intérieur ». Il poursuit: « le cannabis bio serait mieux que le cannabis frelaté, daubé qu'on vend dans les quartiers populaires » avant d’appeler aujourd’hui à « prendre une initiative pour le cannabis thérapeutique ».
 
 
« Il faut combattre le cannabis et le trafic. Surtout la manière dont il est consommé et offert au public ». Daniel Vaillant avance « un système de distribution sécurisé ». Vincent Benard semble d’accord, avec une mise à disposition « dans des dispensaires privés médicalisés ».
 
 
Daniel Vaillant appui:« il faut prendre une initiative sur le cannabis thérapeutique. Des chercheurs américains et Suisse ont trouvé que pour combattre la maladie de Crohn ou la sclérose en plaque ... le cannabis permet de soulager des douleurs alors qu'on administre en France de la morphine aux gens qui est un poison violent et qui a des effets secondaires ».
 
 
Qu'on sorte enfin de cette hypocrisie : légaliser ne signifie pas être permissif. Au moins, lançons le débat. Cécile Duflot avait peut être des arrières pensées, mais elle a eu raison de sortir du bois. Il faut faire bouger les lignes. Et au besoin: lancer des commissions, pour avoir tous les éléments.. Et ensuite, que les Législateurs se prononcent une bonne fois pour toutes !
 
 
Sacha Pouget
Poster un commentaire

7 Commentaires

  • Lien vers le commentaire pylu samedi, 09 juin 2012 18:25 Posté par pylu

    Bonjour Monsieur POUGET

    Je pense que vous connaissez les dessous du plan Marchall...comme ceux des Accords de Brestonwood...
    Combien de temps allons nous devoir porter ce fardeau au nom de quoi? la sauvgarde de la viticulture Française, de Pernaud Ricard, de l'amitié Franco-Américaine ou encore des accords internationnaux de 62??

    Pour la France, l'une des conditions du financement de la reconstrcution était l'abandon de la culture du chanvre... pour sauver le coton américain.
    Depuis les enjeux sociétaux ont changés, économiques ou médicales, l'Homme semble si peu prie en compte.

    deux bons livres, hélas "partisant" à mon goût mais vu la propagande de l'autre coté... ce n'est pas si étonnant:
    -L'Empreur est nu
    -Mister Nice

    Je Salut votre courage Mr POUGET, je pense que vous savez que dans notre merveilleuse démocratie, les propos que vous tenez sont assimilés à du proxélitisme et donc suceptible de vous envoyer en prison.

    Je connais un ingénieur agricole à la Réunion qui produits du cannabis à l'intention de trois pharmaciens qui le transforment et le distribuent par Altruisme.
    Il semblerait que concernant le Glaucome, l'anorexie les douleurs liées à la spongilatrite ankilosante et la leucemie, nos pharmaciens n'auraient pas encore trouvé mieux. Encore une fois vous devez en savoir beaucoup plus que moi.
    J'ai tout de même peur, l'un des pacients a été arrêté alors qu'il installait sa production personnel. Bien qu'il me semble que c'était très raisonnable (1m2 de "placard" pour deux variétés médicales), il est aujourd'hui libre en attente de son procès. J'espère qu'un jour la jurisprudence permettra de soulager ces pauvres gens.

    Bien à vous

    PS: Personnellement j'aurais conservé cet article pour le 18 juin, à moins que vous souhaitiez mobiliser justement.