Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

50% d'énergie renouvelable pour le Danemark en 2020 - les détails du plan

Audience de l'article : 2103 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 3 réactions
Votez pour cet article
(6 Votes) - Note : 3.33
Partagez cet article avec vos connaissances
En mars 2012, le Parlement du Danemark a adopté un ensemble de mesures pour s'affranchir des combustibles fossiles et notamment le charbon. L'objectif est de réduire de 12% de la consommation globale d'énergie en 2020 par rapport à 2006 et d'augmenter la part des énergies renouvelables à 35% d'ici 2020. L'éolien devrait couvrir 50% de la consommation d'électricité danoise en 2020.

In fine, le Danemark vise à obtenir son énergie (électricité, chauffage, industrie et transports) à 100% par les énergies renouvelables d'ici à 2050.

Ces mesures sont également prises pour générer des emplois dans les 10 prochaines années, tout en préservant la compétitivité des entreprises traditionnelles.



Efficacité énergétique

En plus d'une production propre, il est prévu de réduire la consommation globale du pays. En 2020, le Danemark devrait ainsi avoir réduit sa consommation d'énergie finale (hors transport) de près de 7% par rapport à 2010.

 

Un plan complet

Les entreprises énergétiques (électriques) doivent réaliser des économies d'énergie spécifiques bien au delà des exigences actuelles quitte à offrir des subventions aux ménages et aux entreprises. Elles devront accroître les efforts pour atteindre un taux de 75% entre 2013 et 2014, puis 100% entre 2015 et 2020, par rapport à la période 2010-12.




Un approvisionnement en énergie verte

L'accord garantit une croissance importante de l'énergie éolienne, correspondant à la consommation annuelle de 1,5 million de ménages. Ainsi en 2020, l'électricité issue du vent représentera environ 50% de la consommation d'électricité danoise contre 25% aujourd'hui (et le reste fonctionne toujours au Charbon).

- Avant 2020 : 600 MW de capacité éolienne offshore seront développés à Kriegers Flak et 400 MW à Horns Rev
- Avant 2020 : 500 MW de capacité éolienne offshore seront installés près des côtes.
- De nouveaux outils de planification seront encouragés pour développer l'éolien terrestre avec une capacité totale de 1'800 MW, d'ici 2020. 

- Les subventions à destination des éoliennes seront réduites par l'introduction d'un plafond sur la fourchette la plus haute des prix de l'électricité afin d'éviter une surcompensation.

- Sur une période de quatre ans, un total de 100 millions de couronnes danoises seront engagés afin de financer le développement des énergies renouvelables dans la production d'électricité. Par exemple, 25 millions de couronnes seront débloqués pour concevoir des prototypes générateurs d'électricité à partir des vagues.



Une conversion au chauffage vert

La consommation de chauffage devra être progressivement convertie en énergie renouvelable.

- Passer du charbon à la biomasse pour faire tourner des centrales électriques de grande envergure.
- Les centrales électriques de tailles modestes en difficultées seront autorisées à produire de la chaleur à bas coût à condition d'utiliser de la biomasse.
- 35 millions de couronnes seront engagés à la promotion des nouvelles technologies du renouvelable (énergie géothermique et pompes à chaleur de grande taille).


- Une stratégie globale de rénovation énergétique de tous les bâtiments danois est prévue.

 

Plus d'énergie renouvelable dans les bâtiments et abandon du Mazout (Fioul)

L'accord prend en charge l'élimination progressive des chaudières au fioul (mazout) dans les immeubles existants.
- Interdiction d'installer des chaudières au fioul et des chaudières au gaz naturel dans les nouveaux bâtiments à partir de 2013.
- Interdiction d'installer de nouvelles chaudières au fioul dans les bâtiments existants dans des zones où le chauffage urbain ou le gaz naturel est disponible à partir de 2016.
- Un financement de 42 millions de couronnes durant la période 2012-15 pour financer la conversion des chaudières au fioul et des chaudières au gaz naturel dans les bâtiments existants vers les énergies renouvelables.
Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Harry Haller lundi, 26 novembre 2012 00:18 Posté par harry

    Toujours pas de débat sur la pertinence de l'éolien, alors le Danemark sera notre laboratoire !

    Vivement les données sur le coût des backups et de l'achat/vente d'électricité en période de surproduction et d'absence de production (acheté à la Norvège et vendu à qui en veut bien quand ça tourne fort) en termes économiques et CO2...

    L'efficacité énergétique en revanche je pense qu'ils ont bon.

  • Lien vers le commentaire alex6 dimanche, 25 novembre 2012 22:53 Posté par alex6

    1800MW d'eolien terrestre (soit au mieux 600 eoliennes), bonjour le desastre sur les paysages et surtout, bonne chance a ceux qui auront le malheur de vivre proches de ces zones.
    Les subventions massives donnent des resultats plutot moyens pour rester optimiste, il suffit de voir le desastre des subventions au solaire pour s'en convaincre...

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 24 novembre 2012 05:28 Posté par zoulou2

    Chapeau au Danemark, mais pas possible chez nous, les lobbys petroliers et nucleaire sont les 1er pourvoyeur de valise de pognon aux politiciens.