Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Quel type de Récession ? Prévisions pour anticiper le prochain Cycle

Audience de l'article : 4676 lectures
Nombre de commentaires : 11 réactions

Le 24 Janvier 2011, j'ai publié un article paru sur ObjectifEco intitulé: "La prochaine Récession pourrait intervenir en Août 2011" (lien Ici). Aujourd'hui, il semble bien que les économies développées soient confrontées à ce problème.

 

Les Etats-Unis se dirigent vers une Récession:

 

 

A voir ce Graphique paru dans le New York Times le 7 Septembre, on observe à quel point on se rapproche vers cette fameuse Récession. En effet, l'emploi nous apporte une lecture très claires: à chaque fois que le chomage est passé en territoir négatif (calculé sur 4 mois), on a alors assitsé à une Récession. C'est ce qui pourrait se produir si les stimulus à la fois fiscal et monètaire échouent.

 

A l'heure actuelle, seul 1 économiste sur 4 pense que les US vont entrer en récession. On a toujours des signaux contradictoirs venus de la part des économistes. On a les "Perma Bears" qui sont toujours Baissiers, les "Opti Bulls" qui sont toujours haussier et entre les deux on a les "Girouettes". Nouriel Roubini, lui, nous prédit 60% de chances d'assister à une récession.

 

 

Double Dip de type 2008 ?

 

On est déjà passés d'une Crise de la dette privée à une Crise de la Dette publique. Su un "Double Dip"  alors un choc du type de celui provoqué par Lehman Brothers. Dans la période actuelle, un Défaut de la dette pur et simple d'un pays de la Zone euro pourrait être un signal semblable à celui de la chute de Lehman.

 

Voici ou nous en sommes à l'heure actuelle sur le S&P 500:

 

 

Récession de type Japonaise ?


SG Cross Asset Research a publié une Note auprès de ses clients le lundi 29 août dans laquelle on retrouvait un graphique qui reprenait l'évolution du Nikkei (origine 1979) comparé aux S&P500 et EuroStoxx50 (origine 1990). Voici ce qu'on pouvait y découvrir:

 

 

 

On observe une forte similarité entre l'évolution des différents indices. Pour autant, cela ne veut pas dire qu'on assistera à une poursuite de la corrélation. L'équipe de Recherche de la SG indiquait que « la hausse du mois de juin est ce qu’on appelle un Bear Market Rallye, autrement dit un rebond temporaire dans un marché baissier, du à un restockage et à l’aide du QE2. Si le marché de l’immobilier US ne remonte pas, si le marché de l’emploi ne s’améliore pas et si le sentiment général reste déprimé, nous allons connaître une baisse de 20% des marchés dans les mois à venir ».

 

Une baisse de 20 à 30% est tout à fait envisageable au premier semestre 2012 selon moi. On pourrait donc retracer la courbe grise sur le Graphique. En revanche, je ne penche pas pour une baisse plus prononcée (à moins d'une grave Crise de type Eclatement de la zone euro). Cependant, tel qu'on pourra le voir dans mon scénario central, je pense que nous serons partis pour une longue convalescences des marchés financiers sans reprise marquée tel qu'on a pu l'observer pour le Japon.

 

Récession de type 2002 ?

 

Il faut bien admettre que la situation est très différente par rapport à celle de 2002. Rapellons nous qu'entre 1998 et 2001 nous avions des multiples de valorisation totalement délirants.

 

PER du S&P 500 entre 1995 et 2011:

 

En ce moment, le PER 2012 du S&P 500 est de 10,8 soit deux fois moins qu’au début de l’année 2002 lorsqu’il atteignait alors les 22. Cela permet de mettre de côté ce type de scénario qui n'est absolument pas repris par les économistes.

 

Récession de type 1929 ?

 

C'est le scénario évoqué par certains "Perma Bear", comme Olivier Delamarche qui a des objectifs de 550-600 sur le S&P 500 et entre 2 000 et 2500 sur le CAC 40. On peut aussi noter Abert Edwards, stratégiste à la Société Générale, qui voit un S&P 500 à 450 Points (soit -66% par rapport aux niveaux actuels).

 

Source: SG

  

Les Mega Bear Markets:


Albert Edwards avertissait déjà en Août 2010 que "les investisseurs en actions sont partis pour un choc brutal. L'économie mondiale va retomber en récession, mais ils n'imaginent même pas encore qu'une nouvelle vague va se déclencher". Il justifiait cette prochaine vague "dans un monde d'après-bulle, les retournements de l'économie sont toujours les phases les plus dangereuses du cycle" (Source: Yahoo).


Source: dShort

 

Albert Edwards ajoute qu' "après les extrêmes démesurés atteints par les valorisations boursières au cours de la bulle de 2000, le marché a amorcé une longue phase baissière qui devrait toucher un terme avec des niveaux de valorisation extrêmement bon marché en accord avec un S&P à environ 400". Il parle alors de "profonde récession". Aux vues de ce qu'avance ce Perma Bear, cela s'apparenterait davantage à une Grande dépression! Comme indiqué, il est difficil d'envisager un scénario noir. Le principal argument de ceux qui avancent un scénario de type 1929 est que nous avions assisté à un Double dip (deux récessions consécutives dans un laps de temps très court). Je leur ferai remaqruer que la nouvelle plongée vers une récession éventuelle s'apparenterait dans un premier temps à l'autre Double dip du 20ème siècle: celui du dèbut des années 80.

 

Mon anticipation : un Cycle de type 1966-1982
 
 
 
En ce qui me concerne, je pense au scénario "BBB", à savoir une situation économique "Bumpy, Below-par and Brittle" ce qui se traduirait par "cahoteuse, en dessous de la normale et fragile", pour une tendance sur les marchés de type "Flat trend" semblable à la période 1966-1982.
 
J'ai ce scènario Central car j'ai remarqué que nous avions connu un "Double dip" sur cette pèriode. Deux récessions avaient alors été observées dans un laps de temps très court: de Janvier à Juillet 1980 (7 mois), suivie d'une nouvelle récession seulement 12 mois plus tard de Juillet 1981 à Novembre 1982.
 
 
Cycle en « Flat trend »:
 
 
 

 

Ensuite, sur la durée, je pense que ce Flat trend sera aussi long. Nous allons selon moi entrer dans un phénomène de type "Deleveraging" ou les entreprises, les mènages et les Etats devront inèvitablement réduire leurs Dettes. Aux vues de la situation actuelle, je pense que cela mettra du temps (entre 10 et 15 ans). Chaque Agent doit assainir sa situation pour retrouver le chemin d'une croissance durable.

 

On verra dèjà si nous entrons en Récession. Je ne suis pas devin ni gourou. Loing de là. Mais si nous entrons en récession, mieux vaut avoir en tête plusieurs pistes de réflexion pour mieux agir. Car après tout: le marché a une mèmoire!

 

Sacha Pouget
 

Poster un commentaire

11 commentaires

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget vendredi, 09 septembre 2011 17:07 Posté par sacha Pouget

    Bonjour

    -le problème de la {{Dette des ménages}} est du côté des US pas en Europe ou d'une part on a un taux d’épargne important et d'autre part peu de crédit sur le dos. Aux US, le niveau d'endettement des ménages est hors norme que ce soit dans le cadre des crédits conso ou au logement;

    -sur le pblème de la {{dette des Entreprises}}, là c'est surtout les institutions financières. Elles vont devoir faire des efforts hors du commun pour se normaliser à Bâle 3 (plusieurs Milliers de milliards $ vont devoir être bloqués, notamment dans le mark to market avec en plus la nécessite de pricer leurs actifs au plus prés de la réalité) et leur leverage est au-delà des 20 que préconisait Greenspan en son temps - par exemple le leverage de la SG est de 50:

    [http://www.jpchevallier.com/article-societe-generale-leveraged-50-81572148.html->http://www.jpchevallier.com/article-societe-generale-leveraged-50-81572148.html]

    -Plus généralement, les entreprises vont devoir serrer leur ceinture car elles ont des Dettes Long Terme trop importantes. Jusque-là ça permettait de créer de la valeur artificiellement avec des des rachats de concurrents, des constructions d'usine à tout-va, des investissements R&D... grâce à des lignes de crédits peu cher pour ensuite augmenter leurs bénéfices de 5 à 10% par an sans même que les Dettes ne soient remboursées. Fin de partie, ce temps est révolu. Il sera difficil de faire aussi bien en remboursant les lignes de Crédit et abaisser le niveau de sa dette.

    Une chose est sûre: sans mesures politiques fortes (et donc avec du courage et de la responsabilité, pas du rafistolage) on ne s'en sortira pas et on va droit dans le mur. Il y aura de la rigueur. Mais s'il y a un agent qui passe au travers du régime, ça va déstabiliser toute la structure de l’économie avec une nouvelle crise tous les deux ans...