Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

ARNAQUE! Etats-Unis: les inscriptions au chômage au plus bas depuis 42 ans

Audience de l'article : 1436 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Cette dépêche de l’AFP nous apprend qu’officiellement les « inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont reculé à leur plus bas niveau en 42 ans selon les données publiées jeudi par le département du Travail ».

« A la surprise des analystes, le ministère a enregistré le dépôt de 255.000 demandes d’allocations chômage pendant la semaine close le 10 octobre (-3%), en données corrigées des variations saisonnières ».

Voilà une nouvelle excellente n’est-ce pas?

Sauf qu’en réalité tout cela encore une fois repose sur une immense arnaque statistique puisque le système US est très peu généreux avec les demandeurs d’emplois et être inscrit ne sert pas à grand-chose. Du coup l’immense majorité des chômeurs se retrouve hors des demandeurs d’emploi, dans la catégorie « not in labour force » ce qui veut dire non comptabilisé dans la force de travail.

Cette astuce fait donc baisser le chômage de plusieurs millions de personnes.

Cette catégorie des personnes en âge de travailler, mais ne faisant pas partie de la population active, est de plus de 94 millions d’américains. C’est tout juste monumental. A cela on peut ajouter les 7 millions de chômeurs officiels.

Nous obtenons donc le chiffre effarant de presque 102 millions d’américains qui pourraient travailler mais qui ne travaillent pas!

Voilà la réalité de la reprise américaine et plus généralement de l’immense stagnation mondiale pour ne pas parler de récession.

Cette précarisation ne concerne pas uniquement les Etats-Unis. Partout dans notre pays de plus en plus de nos concitoyens perdent leur travail ou ont de plus en plus peur de le perdre. Tout cela est vécu à chaque fois comme un drame personnel alors que nous affrontons une catastrophe collective.

Je vous invite à vous préparer à titre individuel. Soyez prudent et entreprenant. Ayez une véritable culture de l’anticipation et menez une réflexion sur votre employabilité. Pour celles et ceux qui veulent en savoir plus vous pouvez retrouver STRATEGIES ici.

Charles SANNAT
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire N mardi, 20 octobre 2015 07:57 Posté par Nico455

    Faut remettre ca au niveau france pour se rendre compte.


     


    Environ 43 milions de personnes en age de travailler et environ 26 millions au travail

  • Lien vers le commentaire titi lundi, 19 octobre 2015 13:23 Posté par zetiti

    Non, évidemment, le taux de chômage n'est pas proche de 50% car il y a tout de même beaucoup d'étudiant dans le lot. Mais le fait que la population active recule dans un pays dont la population totale augmente est quand même un indice que quelque chose ne tourne pas rond... C'est plutôt la tendance de cette statistique, et surtout sa mise en face de la statistique offcielle du chômage, qui choquent

  • Lien vers le commentaire titi lundi, 19 octobre 2015 13:23 Posté par zetiti

    Non, évidemment, le taux de chômage n'est pas proche de 100% car il y a tout de même beaucoup d'étudiant dans le lot. Mais le fait que la population active recule dans un pays dont la population totale augmente est quand même un indice que quelque chose ne tourne pas rond... C'est plutôt la tendance de cette statistique, et surtout sa mise en face de la statistique offcielle du chômage, qui choquent

  • Lien vers le commentaire tartemolle samedi, 17 octobre 2015 12:08 Posté par tartemolle

    D'accor Charles avec le chiffre effarant de presque 102 millions d’américains qui pourraient travailler mais qui ne travaillent pas!
    Comme la population en age de travailler aux usa est de 211 millions (population comprise entre 15 ans et 65 ans) on peut en déduire que le vrai chiffre du chômage aux usa est de 48% de la population active !!!!!!