Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Trader contre sa méthode, Je subi le marché (Partie 3)

Audience de l'article : 1887 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 Partie 1 : Ma mésaventure

 Partie 2 : Tout commence bien puis...

 Partie 3 : Je subi le marché

 Partie 4 : Les leçons de cette punition

 

- Biais d'incapacité à prendre une décision sous des conditions de stress important.

Steph entre juste à ce moment là dans notre conversation.

St - «  Salut les amis ! Vous avez vu cette chute ? Je me gave un max. Elle est géniale cette méthode, tout se passe comme prévu ! Vous avez pris combien ? 

B -  Salut Steph, oui on a pris gros, dans le c… 

St - Comment ça dans le c…!? Vous n'avez pas appliqué la stratégie ?  

G -  Ben, en fait… Comment dire…   

B - On a pensé que vu la news, il ne fallait pas suivre la méthode… On a pris long. » 

 

Steph  tempête, non content de nous, et enfonce le clou…

St - « Bernard, ce n'est pas toi qui claironnes qu'on ne doit jamais déroger à sa méthode, et ce sans état d'âme ?  Si tu ne respectes pas toi même ce que tu expliques aux autres, c’es le monde à l'envers ! »

 

Il est impitoyable le Steph. Il me donne le coup de grâce… Il a raison, je suis impardonnable. Je me sens comme un petit garçon qui vient de faire une énorme connerie et qui ne sait pas comment sortir de là.

G - « Bon, hélas, la bêtise est faite… On fait quoi maintenant ? Ton avis Steph ? 

St - Mais j'ai pas d'avis ! On a toujours dit que quelle que soit l'orientation, on appliquait strictement la méthode, ou on s'abstenait. 

St - Et votre stop, il est où ?

B - On n’en a pas mis …

St - Quoi ? En plus pas de stop ? Mais vous êtes complètement fous! »

 

Il est dur le Steph… Mais il a raison. C'est chiant un mec qui a raison lorsqu'on se sent coupable …

 

B - « Bon, ok Steph, on n’aurait pas dû faire ça. Mais on en a vu d'autres. Ca va rebondir ! C'est obligé. »

- Là, je viens de dire une stupidité encore plus énorme ! Je  fanfaronne  pour sauver les apparences, je mets le doigt dans l'engrenage machiavélique : avoir raison  envers et contre tous…

B - «  Grégoire, nous allons reprendre une position sur le prochain support. 

St - C'est de la folie ce que vous faites ! » 

Ah ! Il y a des moments, il m'énerve le Steph avec ses vérités…

Je vais gagner ! Il faut que je gagne ! Je n'ai pas le choix… Je vais gagner…

B - «  Les gars, combien de fois voyez-vous par an de tels mouvements ?  

G - C'est vrai, tu as raison. C'est rarissime. Ca ne peut que reprendre, c'est évident.

St - Jamais rien n'est évident. » 

Ah!  Il commence à me les courir,  il va finir par nous porter la poisse ce Steph ! Je vais lui rabattre son caquet… Lorsque je pense que c'est moi qui lui ai presque tout appris… Regarde ton Maître agir, petit scarabée !

G - « Bernard, tu es sûr ? Je ne vois pas de reprise… » 

Je ne suis sûr de rien ! Je cherche des indicateurs haussiers sur mon graphe… Rien… Pas un indice…

Je me sens enfermé par ce que je viens d'asséner à l'équipe. 

La baisse se poursuit. Nous sommes maintenant bien au-delà de ce que nous pouvions supporter…

Le cerveau est en mode alerte, il envoie des signaux douloureux à tout le corps. Il faut sortir ! Il faut que ce stress cesse ! Je n’en peux plus…

 

B - « Grégoire, on sort ! 

G - Tu es sûr ? 

B - Je ne suis plus sûr de rien. Mais il faut limiter les dégâts, on va tuer le compte. »

Dès les positions vendues, la pression s'évacue…

On n’a pas eu de chance, voilà tout ! On a réagi à temps. Cela aurait pu être pire…

Incroyable les excuses minables que l'on peut se donner dans ces cas là…  

Peu de temps après,  fin de la chute… Remontée vertigineuse…  

Je me traite de tous les noms. Je n’en pense pas moins de Grégoire…et de Steph. Tout le monde m'énerve !

Mon épouse amoureusement me prie de passer à table. Elle a le droit elle aussi à une dose de mauvaise humeur et des excuses de mauvaises fois lorsqu'elle me le fait remarquer …

 

Bernard Basset 

Auteur de « CHANGEZ DE CAMP DEVENEZ UN TRADER GAGNANT » 

http://www.eyrolles.com/Entreprise/...

Poster un commentaire