Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

L'intuition et le feeling en bourse

Audience de l'article : 3295 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions

L' intuition et le feeling et leur indicateur scientifique le pifomètre

 

Cette technique  venté par amateurs de supra-naturels est sans aucun doute la plus usité par les apprentis spéculateurs.

 

Parmi les aficionados de cette technique nous recensons:

ü  Ceux qui n'en connaissent pas d' autres, la plupart.

ü  Ceux qui considère que la bourse et le casino c'est kif kif

ü  Ceux qui ont eu le coup de chance du débutant et qui pense que si ça a marché, il n'y a pas de raison que ça s'arrête

ü  Ceux qui pensent avoirs un instinct de tueur de marchés …..et qui se font tuer

ü  Ceux qui n'ont pas le courage d'apprendre et de mettre au point une technique.

 

Parmi les traders confirmé ceux qui emploi cette méthode depuis des années nous trouvons ceux qui …..  désolé j'en connais pas un qui est duré. 

 

Ce sujet est d'autant plus complexe à traiter que certains rares traders ont développé des facultés qui leurs permettent d'anticiper le marché.  La problématique est de savoir si cet instinct est une réaction intuitive ou l'accomplissement d'une  approche particulière fruit d'une longue expérience.

 

Pas plus tôt qu'hier soir alors, en visite chez mon ami Stephan. Nous avons une discussion passionnante sur la psychologie des  investisseurs qui m' interpella.

Sa charmante épouse, une jeune femme travaillant dans le monde de la finance, mais pas en tant que trader,  émis une surprenante affirmation.

Selon elle, certains traders ont la capacité de réagir avec succès de façon intuitive. Elle prétendait  qu'il fallait considérer cette technique sérieusement. Elle nous tint ces propos.

« L' intuition est la résultant d'informations que le cerveau a enregistré, analysé, et que le subconscient nous restitue sous une forme de sensation qu'il faut apprendre à interpréter »

 

D'après elle donc l'intuition peut être une méthode de trading génératrice de gains. 

Moi qui n'en ai aucune ou plutôt dont le résultat de mes interventions intuitives est catastrophique, je suis resté franchement perplexe devant ses propos. D'autant plus que je prône à tout va qu'il n'y a pas d'autres solutions que dans l'élaboration d'une stratégie et de l'application rigoureuse de la méthode qui en découle.

 

Le côté dérangeant de l'affaire pour moi, et que cette brillante jeune femme arrondit  avec succès ses fins de mois en achetant ou vendant occasionnellement des actions à bonne escient,  intuitivement affirme-t-elle. 

 

Y aurait-il donc des élus capable de sentir l'air du temps et  faire de bons choix uniquement grâce à un espèce d’instinct capable de débusquer le bon coup ?! 

Ces propos me laisse rêveur !   Alors que moi, je me flagelle à chaque fois que je n'ai pas respecté à la lettre près ma contraignante méthode ! 

Ils sentent et moi je ne sens rien , ou plutôt si, je sens très très souvent, le contraire de ce que je devrais sentir..... Le monde est injuste …... Vous aussi ? …. Ouf !  Ça fait du bien de pas se sentir seul.

 

Il est 5h du matin à l'heure ou j'écris ces lignes,  et je vous avoue avoir très mal dormi. « Et si elle avait raison. » 

j'ai tourné et retourné cette question presque toute la nuit. «  Et si des gens avait cette capacité de ressentir les événements et d'être en phase avec irrationalité du marché ? »

 

Comment cela peut être possible !?  Et cela l'est puisqu'elle a de bons résultats.  Et pourquoi pas ?  puisque le marché est psychologique !

 

Moi qui prêche pour un trading scientifique, qui prétend qu'on peut construire des modèles mathématiques sur les marchés financiers. Bien que l'on sache qu'ils ne sont que la représentation  des réactions émotionnels des participants aux diverses nouvelles dont ils sont bombardés sans discontinuité, donc irrationnels  puisque émotionnels.

Voici qu'une jeune femme prétend, être en phase, elle, avec justement les réactions émotionnels des intervenants sur la valeur sur laquelle, elle spécule, voire même qu'elle les anticipe. 

 

Mais dans ce cas, ce qu'on appelle intuition n'est-il pas en réalité la propension à synthétiser les informations inhérentes au centre d'intérêt des investisseurs et en tirer une synthèse judicieuse.

En réalité, ne s'est-elle pas construit une méthode basé sur des  observations et son expérience qu'elle a sélectionné plus ou moins consciemment. Parce que d'une façon répétitive, elle a perçu que tel événement conjointement associé à tel et tel autre généraient une poussée déterminée qu'elle pouvait anticiper. 

La pseudo intuition serait dans ce cas une méthode qui veut pas dire son nom.

 

 

 

Je suis conscient  que ma prise de position n'engage que moi, et que certains bienheureux ayant la chance de développer cette faculté, si elle existe pour trader, ricanent devant mes écrits.

 

Mais hormis les affirmations de mon amie, je n'ai jamais rencontré un spéculateur millionnaire qui attribut sa réussite à son feeling.  Par contre des perdants, roi du pifomètre, j'en ai rencontré une sacré quantité.

 

Je maintiens donc qu'il y a beaucoup plus de chance de succès dans l'application rigoureuse d'une technique éprouvée plutôt que par réaction instinctive.

 

Toutefois n'étant pas sectaire et ouvert à entendre des arguments contradictoires, avant d'écrire des propos, j'ai lu le livre de Laura Day qui a une sommité dans le domaine de l'intuition. 

Voici une des méthodes révélées pour déterminer la tendance à venir du Dow Jones. ( véridique )

«  Vous imaginez que dans la main droite ou gauche  vous avez une pomme.... concentration .. visualisation.

«  Puis, vous imaginez que vous avez une autre pomme dans l'autre main …. concentration... visualisation. 

«  Vos notez toutes vos impressions … et fatalement la réponse apparaît. 

«  Si vous avez noté que la seconde pomme est plus lourde que la première, le marché va baisser .

«  Si elle est plus légère, il va grimpé ….. CQFD. »

 

Ne me remerciez pas, je suis constamment à la recherche de solutions originales pour battre les marchés … et là, j'ai fait fort, pour être originale, celle là elle est originale.

 

Laura dans sa grande générosité, nous apprend comment être performant dans la maîtrise de l'intuition.

«  Dirigez simplement l'intuition dans la bonne direction. »  sic et hic …. franchement, on ne peut pas l'inventer cela là.       

 

Moi qui pensez que l'intuition était un ressenti provenant directement du subconscient, contrairement à l'analyse consciente et donc pas issu d'une quelconque technique, voilà que j’apprends le contraire, il y a des techniques pour maîtriser notre subconscient …. me voici très dubitatif ….. voire franchement intrigué.

 

Toutefois, je ne nie pas que certaines personnes aient cette faculté de ressentir, un événement à venir.  Les femmes auraient cette propension.  Mais de là à en faire une méthode de trading, je vous en laisse seul juge.  Pour ma part, je retourne à mes graphiques.

Pour les irréductibles de l'intuition, le titre du livre de Laure Day s'intitule « Guide pratique de L'intuition dans les affaires. »     Edition :   Vivez Soleil.

 

Les pensées positives

 

Le marché étant la résultante de l'ensemble des réactions émotionnelles des tous les intervenants,  il ressort que le marché est psychologique et irrationnel. 

A partir de ce constat,  il est tentant de penser que les méthodes décrites par Joseph Murphy ( pas seulement maitre de l'emmerdement maximum ) sur les pensées cognitives, et l'influence sur son destin permettraient que l'on puisse obtenir des résultats par les pensées positives..... peut être une voie à prospecter.

 

J'ai testé ces techniques sans succès,  peut être n'ai-je pas été assidu et que je n'ai pas su mettre les en œuvre.  

 

Bon, je retourne à mes graphs et mes droites de tendances, lorsqu'elles cassent , j'ai l'intuition que quelque chose se passe. 

 

Bernard Basset 

Auteur de « CHANGEZ DE CAMP DEVENEZ UN TRADER GAGNANT » 

http://www.eyrolles.com/Entreprise/...

Poster un commentaire

9 Commentaires

  • Lien vers le commentaire bernard basset mercredi, 28 septembre 2011 16:55 Posté par bernard basset

    il m'est agréable de voir que mes propos ont un bon écho et que la plupart d'entre vous avait déjà conscience que des prises de positions avaient plus de chance d'aboutir à un succès si elle découlait d'un processus rigoureux et non de sensations subjectives.

    Toutefois, nous n'échappons pas de temps à autre à la tentation de tenter, envers et contre tout nous croyant en osmose avec le marché, l'entrée géniale.
    Parfois, ça marche, comme parfois certains gagnent au loto.... mais il est très rare, très très rare de gagner plusieurs fois au loto

    Mes amitiès de Martinique à tous
    Bernard

  • Lien vers le commentaire Thomas Aurlant mercredi, 28 septembre 2011 09:43 Posté par Thomas Aurlant

    J'ai essayé le coup de la pomme, mais tout ce que ça m'a dit, c'est que la pomme à droite était plus lourde. Reste à voir si le cours des pommes va baisser :o)

    Sinon, oui, moi aussi je travaille "intuitivement" avec des lignes de tendances plutôt que des pommes !

  • Lien vers le commentaire jctrader56 mercredi, 28 septembre 2011 08:01 Posté par jctrader56

    L'intuition , çà peut marcher chez qqn qui a une grosse pratique du marché , qui "sent" le marché, sinon cela s'appelle de la chance.
    Mais si vous faites une observation des résultats de l'intuition sur une série , bingo , toutes les stats sont mauvaises !! Bye l'intuition ...
    Néanmoins, {{le plus pur hasard peut faire avoir une série gagnante très longue}} ...mais ce n'est que le hasard et la loi des grands nombres....
    Alors l'intuition....appuyons là sur des données solides et validées:

  • Lien vers le commentaire yves mercredi, 28 septembre 2011 06:44 Posté par yves

    Les stats concernant ceux qui jouent à levier:
    - 5% des traders gagnent beaucoup
    - 35% des traders sont ni gagnants, ni perdants
    - 60% des traders perdent

    Ces stats très connues des brokers sont difficiles à trouver sur le web, car toute cette industrie vit de cette recherche de gains faciles et de clichés.

    Les gros gagnants peuvent avoir une partie discrétionnaire dans leur trading mais ce n'est pas l'essentiel et cette portion correspond à de {{l'expérience}}, beaucoup d'expérience, d'observation et un contrôle important sur leurs {{émotions}}. Ce n'est donc pas du hasard et pas de l'intuition comme beaucoup l'entendent.

  • Lien vers le commentaire bernard basset mardi, 27 septembre 2011 22:40 Posté par bernard basset

    Jesse Livermore notait tous les jours les cours des actions et il s'est aperçu qu'il y avait des corrélations entre des informations, des actions etc..
    Il a toute simplement créé sa méthode.

    Pour mémoire, il a tout perdu lorsque il a fait confiance à son intuition.