Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

L'or - Fiche 4 : La Création de la Fed et l'Abandon Progressif de l'Etalon-or

Audience de l'article : 1843 lectures

Rappelons la définition d’une banque centrale :

 

Un organisme qui a le privilège d’émettre de la monnaie, d’être le banquier de l’Etat et le banquier des banques en tant que prêteur en dernier ressort, de veiller à la stabilité des prix, de gérer des réserves en devises et en or de la nation, et de fixer le taux d’intérêt officiel ou « taux directeur ».

 

Ferdinand Lips¹ (Conférence 2004) : « L’évènement le  plus funeste qui ait jamais eu lieu parmi les banques centrales, a été l’instauration du Système fédéral de réserve des Etats-Unis en 1913 (la Fed). Les présidents Jefferson et Jackson se sont constamment opposés à l’établissement d’une banque centrale. La création de la Fed est contraire à la Constitution qui ne prévoit que l’or et l’argent comme monnaies légales ».

 

En effet, un article de la Constitution des Etats-Unis, toujours en vigueur, déclare que « Article 1, Section 10, Clause 1 : aucun Etat ne pourra… frapper monnaie, émettre des titres de crédit ou transformer en monnaie légale pour le paiement des dettes une monnaie autre que de la monnaie d’or et d’argent ».

 

Alors que le rôle de la Fed était, entre autre, de veiller à ce que la monnaie conserve un pouvoir d’achat stable, nous ne pouvons que constater l’ampleur des dégâts : le dollar a déjà perdu plus de 95% de son pouvoir d’achat depuis 1913, et les fondamentaux actuels du dollar parlent en faveur d’une poursuite de ce déclin dans les années à venir.

 

 

 

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, en 1914, beaucoup de pays sont contraints de suspendre la parité or en imprimant plus de monnaie qu’ils ne possèdent d’or afin de soutenir l’effort de guerre. L’inflation grimpe et les belligérants comptent sur la victoire pour rembourser leurs coûteux achats de matériel militaire. Aidée par un financement de la guerre à crédit et par l’abandon provisoire de l’étalon-or, la guerre dure plus de 4 ans et laisse 9 millions de morts ainsi que des dévastations considérables. La catastrophe de la Première Guerre mondiale et l’abandon progressif de l’étalon-or, provoquent le déclin de l’ancien ordre mondial.

 

Les réparations de guerre coûtent à l’Allemagne tout son stock d’or, et cette dernière se voit contrainte d’opter pour une nouvelle monnaie sans couverture or. Cette expérience monétaire se solde par une hyperinflation particulièrement sévère entre 1923 et 1924. Une nouvelle monnaie allemande sera introduite, mais cette fois avec une couverture par des hypothèques, puis par du charbon et de l’or.

 

Il avait été décidé de revenir à l’étalon-or après la Première Guerre mondiale. Mais la force et la sagesse manquent aux gouvernements. A la conférence de Gênes, tenue en 1922, le système de l’étalon devises-or est instauré. Les monnaies des Etat vainqueurs - le dollar et la livre - sont désormais déclarées équivalentes à l’or et peuvent être utilisées par les banques centrales comme réserves.

 

Léonard SARTONI

Poster un commentaire