Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

l'or et le trident de Andrews

Audience de l'article : 2638 lectures

Un partenaire bloggeur de longue date, Claude Bordeleau vient de me faire parvenir sa dernière analyse sur l’or, c’est avec plaisir que je vous la retranscris

Notions d’analyse technique

Le trident de Andrews représente essentiellement des couloirs de fluctuations composés de trois lignes parallèles principales avec une partie inférieure et une partie supérieure qui peut se subdiviser en couloir intermédiaire (ligne pointillée). Le manche de la fourche, l’axe principal est un point pivot qui départage les 2 principaux couloirs du trident. Lorsqu’un couloir est défoncé par le haut ou par le bas, cela exprime la force ou la faiblesse de la tendance en cour. La partie inférieure ou supérieure de chaque corridor symbolise une zone potentielle de supports ou de résistance, ces zones de supports/résistances deviennent des points de bascule qui nous renseignent sur l’évolution de la trajectoire de la valeur suivie. Quand l’axe médian de la fourche est défoncé par le haut, le prochain objectif devient la zone intermédiaire du couloir supérieur et par la suite la partie haute du canal supérieur devient la cible suivante. Le trident est construit à partir de trois points d’ancrage significatifs de la courbe des prix. La méthode des fourches de Andrews du nom d'Alan Andrews permet de calculer les supports et résistances futurs de toute valeur négociée en bourse.

Premier graphique - en jour : en observant ce graphique on constate que la cible court terme du couloir supérieur, la ligne pointillée n’a pas encore été rejointe. Cette ligne pointillée est située présentement à 1,315$/1,320$ ou plus, car cette ligne diagonale est ascensionnelle. La cible prospective minimale des 1,315$/1,320$ correspond à l’objectif que j’avais fixé à l’intérieur de mon analyse du 22 septembre.

Le premier point d’ancrage du trident, la base de la fourche est positionné sur le creux du mois d’octobre 2008 à 681$ dollars. Les points d’ancrage numéro 2 et 3 ont été placés au mois de juin et juillet 2010, soit à 1,265$ pour le sommet et à 1,155$ pour le creux.

Deuxième graphique - en jour : sur ce graphique qui paramètre avec plus de précision les mouvements court terme de l’or métal, on constate que la ressource se bute le nez présentement sur l’axe principal de la fourche qui est en mode résistance actuellement. Si cette zone résistance des 1,300$ n’est pas défoncée par le haut, la zone des 1,300$ peut être considéré comme étant un sommet court terme avant une contraction prise de profit. Par contre, advenant la cassure haussière de la zone des 1,300$ dollars, direction la ligne pointillée bleue du couloir supérieur, ce qui finalement correspond encore à la cible prospective des 1,315$/1,320$ dollars que je mentionnais plus haut.

Le premier point d’ancrage de ce trident, la base de la fourche est placé sur le creux du mois de février dernier à 1,044$ dollars. Les points d’ancrages numéro 2 et 3 ont été placés sur le sommet du mois de juin à 1,265$ et sur le creux du mois de juillet à 1,155$.

Conclusion : la zone résistance des 1,300$ est a observer attentivement afin de déterminer s’il s’agit d’un sommet court terme. Sur cassure haussière de cette zone résistance direction la cible prospective des 1,320$/1,332$ ce qui correspondrait à la fibo 161.8% de mon analyse du 22 septembre.

Claude Bordeleau

L’observateur technique, analyse des marchés boursiers

 

 

http://observateurtechnique.blogspot.com

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Poster un commentaire

2 Commentaires