Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4510 (+2.27%) – Invalidation du gap baissier !

Audience de l'article : 708 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

Même si je doutais hier soir que l’absence d’intervention de la FED puisse relancer le marché, le repli d’hier en fin de séance était bien dû, comme envisagé, à des ventes de prudence. Et l’incertitude étant levée, les marchés ont finalement vivement réagi, avec une ouverture sur les plus hauts d’hier et sur la résistance des 4450, qui sera rapidement franchie avant que le CAC n’aille combler le gap des 4470/4481.

Mais les opérateurs ne se sont pas arrêtés en si bon chemin, et la hausse s’est poursuivie une bonne partie de la séance, jusqu’à la zone de résistance suivante des 4520/4530, avec donc à la clef une invalidation du gap baissier du 12 septembre.

Graphiquement, le bais baissier est donc contré, et on reparle du franchissement de l’oblique baissière orange. Pour l’heure, cette zone de résistance continue toutefois d’être travaillée, et si on ne peut exclure une poursuite des oscillations dans les prochaines semaines, le scénario d’une prochaine accélération haussière revient sur le tapis.

Reste bien sûr à savoir quel pourrait être le catalyseur. Le syndrome TINA (There Is No Alternative) à lui tout seul ? Cela ne serait pas souhaitable, mais ce ne serait pas la première fois que le marché lance un mouvement, qui ne se trouve conforté que quelques semaines ou mois plus tard par les fondamentaux.

Quoiqu’il en soit, rien ne sert pour l’instant de spéculer, avec un CAC qui contre donc juste pour l’instant son biais baissier de ces derniers jours, et réintègre une sorte de zone de neutralité autour de l’oblique orange.

Pour demain, on surveillera un éventuel retour vers le haut de cette zone de neutralité, qui pourrait se trouver au niveau d’une nouvelle parallèle marron ajoutée pour l’occasion (vers 4540/4545), voire sur les plus hauts de début septembre vers 4570. Au delà par contre, on devrait rejoindre la zone des 4610 et le gap de début d’année, dernier rempart important à franchir pour lancer a priori un beau mouvement haussier.

Mais le CAC pourrait avoir besoin de respirer après le bond du jour et à la veille du week-end. Le principal support se situera sur la zone des 4380, correspondant à la fois au gap baissier du 12 septembre et à la médiane de la bougie du jour.

Seul un retour en dessous serait susceptible de renverser la dynamique du jour, et renverrait le CAC vers sa MM20, puis pourquoi pas plus bas par la suite.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Neutre (4380 – 4450)* – biais baissier sous 4420/4430
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (4490)
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Neutre (4230 – 4640)
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4000 – 4840)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290)  
Poster un commentaire