Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel Delobel

Michel Delobel

Gestionnaire de portefeuille sous mandat via une société de gestion agréée, trader pour compte propre et formateur au trading et à l'investissement en bourse, je suis aussi fondateur du site Fenêtre sur Cours et de la société ACGest, via laquelle j'accompagne également mes clients dans la constitution et le développement de leur patrimoine, la préparation de leur retraite ou encore l'optimisation de leur fiscalité.

Vous pouvez prendre contact avec moi par email

emails

promospeciale

Clôture CAC : 4227 (-1.85%) – Gap baissier et cassure de support

Audience de l'article : 731 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
 

La configuration s’est très nettement détériorée depuis jeudi soir, avec un repli cumulé de 4%, l’ouverture de 2 gaps baissiers, mais aussi et surtout la cassure du support bleu clair sur lequel le CAC était venu s’appuyer vendredi soir, la cassure des points bas de mai, et pour 2 petits point la cassure des plus bas d’avril. Et comme attendu vendredi soir, la cassure des 4300 dès l’ouverture nous a envoyé directement sur le support des 4230, très légèrement enfoncé en clôture !

Quel contraste avec le rebond de fin mai, lorsque le CAC avait aligné 5 hausses consécutives et semblait vouloir s’affranchir de la résistance violette ! Mais qu’est-ce qui a changé depuis ? Objectivement pas grand chose. Le référendum sur le Brexit se rapproche certes, mais les sondages restent indécis et n’apportent pas beaucoup plus d’informations qu’il y a 15 jours. Quant aux nouvelles macroéconomiques, aucun changement net ne se dégage non plus. Les données américaines ont été plutôt moins bonnes qu’attendu, mais les données européennes ont été plutôt meilleures. Paradoxalement, ce sont toutefois surtout les marchés européens qui se retrouvent sous pression, avec un repli cumulé de près de 7% depuis les plus hauts de fin mai tandis que le SP500 n’a même pas cédé 1% !

Il semble donc qu’à nouveau, les investisseurs étrangers fuient l’Europe, voire arbitrent en faveur des marchés américains. Pour autant, le Brexit n’est en rien assuré, et même s’il intervenait, quelles seraient réellement les conséquences sur l’économie européenne en général ? Une telle sortie prendrait beaucoup de temps, temps qui pourrait sûrement être mis à profit pour en limiter l’impact.

Bref, ce repli me semble a priori plus une opportunité de se positionner d’un point de vue fondamental. Mais peut-être pas dans l’immédiat, car l’analyse technique montre clairement une détérioration à court terme. Certes on pourrait encore très bien avoir un rebond in-extrémis sur la zone des 4230, avec notamment l’appel des deux gaps ouverts ces deux derniers jours. Mais le plus probable reste néanmoins clairement une poursuite du repli en direction de la zone médiane violette, autour des 4100, où se situe également le gros gap de rupture datant de mi-février.

Par contre, si un tel test intervenait juste avant ou juste après le référendum, alors ce serait sans doute un bon niveau pour tenter quelques achats.

En attendant, il va falloir composer avec cette récente détérioration de tendance qui n’a rien de très engageant. Pour demain, même si une stabilisation ou un rebond technique reste possible, le plus probable reste que nous assistions à une poursuite du repli, direction un possible support intermédiaire tracé en marron, et situé autour des 4185, dernier rempart a priori avant la zone médiane violette des 4095/4135.

A la hausse, on notera une première zone de résistance autour des 4240/4260, dont le franchissement pourrait renvoyer le CAC sur le gap baissier de ce matin, entre 4276 et 4301. Seule une invalidation et un retour au dessus de l’oblique bleu clair pourrait éloigner le risque baissier à court terme.

Synthèse des tendances graphiques :


Tendance I (à quelques heures – jours) : Baissière (4305)*
Tendance TCT (à quelques jours – semaines) : Baissière (4360)*
Tendance CT (à quelques semaines – mois) : Baissière (4580)*
Tendance MT (à plusieurs mois) : Neutre (4070 – 5290)
Tendance LT (à quelques années) : Neutre (3290 – 5290)  
Poster un commentaire