Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

Comportement des actions et timing lors d’un conflit armé important

Audience de l'article : 2538 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Bonjour à tous,

Culture boursière

Vision long terme

Ode à la diversification de portefeuille



La bourse montera toujours quoiqu’il arrive. Elle le fait en moyenne 75 % du temps.

Crises, bulles, guerres, Black Swan, épidémies, tremblement de terre, rien jusqu’à présent n’a pu enrayer durablement le trend haussier des cours sur le très long terme, et ce que je vous dis ici est à peine exagéré.

Pour le reste, sans y voir du cynisme de ma part je souhaiterai attirer votre regard sur les points 2, 12 et 18 qui sont le comportement des cours lors des derniers conflits armés. Avec les évènements malheureux en Syrie et dans l’ensemble du moyen orient ce tableau est peut-être utile à connaitre, à chaque fois, avant le début officiel d’un conflit d’envergure les cours chutent, mais c’est pour mieux rebondir quelques semaines/mois plus tard. Eh oui, nous vivons dans un drôle de monde, je vous le concède.

war



Pour en revenir a notre diversification de portefeuille, cela ne veut pas dire que nous ne connaitrons pas des replis de 30 % ou plus, mais le marché fera toujours de nouveau plus hauts.



Même si les statistiques s’arrêtent en 2012 c’est instructif, voici l’évolution de 3 portefeuilles durant, pendant et après la crise de 2008. Le grand gagnant 4 ans après les subprimes est le portefeuille diversifié avec un rendement annuel de 11.8 % (70 % actions 25 % obligations et 5 % actions court terme) Comme le souligne le titre du tableau, la diversification permet de limiter la casse, tout en capturant le point bas du marché et le plus gros des gains
war2

Poster un commentaire