Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Trouver un produit dans la boutique

Un énorme Potentiel sur la biotech GENFIT

Audience de l'article : 5012 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 3 réactions
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
J'ai interviewé le PDG de Genfit le 11 Septembre dernier. Le cours était à 5,2 €. Il vient de repasser sur les 12 €. Et le potentiel pourrait encore être important. Le momentum est très positif  en ce moment. Cette biotech cotée à Paris a déjà pris 195% en 2013. Elle prend 20% aujourd'hui (35% depuis dèbut 2014)…

Voyons en quoi cette biotech française puisse encore présenter une Opportunité d’investissement. Avec un risque certes, mais à la clé encore un gain potentiel éventuel de 200 à 300% comme j’ai pu le faire cette semaine sur deux titres biotechs (ma lettre www.sachapouget.com).. J'ai envoyé cette Alerte à mes abonnés ce matin.




Que se passe-t-il donc sur Genfit ?




Et bien la société développe un composé dans la NASH, qui est une maladie du foie pouvant dégénérer en cirrhose. La NASH affecte le foie de la même manière que de nombreux alcooliques, mais affecte les personnes qui ne boivent pas d'alcool. La NASH crée en fait des dépôts de gras dans le foie (et c'est là qu'ensuite cela puisse dégénérer en cirrhose).


A l’heure actuelle, il n'y a pas de traitement pour cette maladie. C'est un problème de santé publique, sachant que cette maladie pourrait devenir la principale cause de transplantation du foie dans les années à venir si les tendances actuelles se poursuivent. Le marché est donc énorme. Et qui dit besoin insatisfait, dit barrière à la commercialisation peu élevée. 


Genfit développe donc une molécule, le GFT505, qui est en Phase 2 dans le traitement du NASH. Ils avancent bien dans leurs recherches, et pourraient signer un gros partenariat. Le titre s’est très bien comporté ces derniers mois. Alors pourquoi le titre prend encore 20% aujourd'hui?


Et bien une annonce d'un acteur dans la NASH a mis le feu aux poudres. Il s'agit de la biotech INTERCEPT (ICPT), qui a pris 281% hier. Cette société, qui emploie 25 personnes seulement, et qui a perdu 86 Millions $ en 2012 pour 1,6 Millions $ de Revenus, vaut désormais en bourse 5,3 Milliards $. En une séance, sa valorisation s'est appréciée de 4 Milliards $... Uniquement grâce à sa molécule dans le traitement du NASH.



Quelle news d'Intercept a pu justifier cette hausse de 280% hier?



La société a tout simplement déclaré que son essai de Phase 2 en cours, appelé " Flint ", avait déjà montré une " amélioration très statistiquement significative " chez les patients traités pour la NASH. Les résultats clinique devraient être publiés mi-2014.


Et malgré le fait que la moitié des sujets n'aient pas terminé les essais (ils ont été considérés comme non-répondeurs), les patients qui ont pu produire des résultats ont montré une " réponse extrêmement robuste ". Et c’est ce qu’ont retenu les investisseurs.


Dans le même temps, suite à cette annonce, le marché a récompensé les sociétés concurrentes qui développent des composés dans le traitement du NASH. La petite biotech Galectin, qui est en cours de Phase 1 a ainsi pris 60% hier. Receptos 13%.



Le marché du NASH :



2 à 3 % de la population US (315 millions de personnes) sont diagnostiqués avec la NASH, dont 0,3% à 0,9 % un diagnostic de NASH qui a progressé vers une cirrhose. La population de malades susceptibles de se faire soigner équivaut à une population de 1,8 millions de personnes.


Si on part du scénario ou un acteur traite 20 % de ces patients atteints du NASH (360 000 patients). Et que le prix de vente s'établit à 10 000$ par an (c'est une pilule, un traitement chronique avec une prise quotidienne, ce prix étant basé sur celui du marché des PCSK9 qui est une protéine intervenant dans le métabolisme du cholestérol) :


Alors, le potentiel de vente (en Pic de ventes annuelles) chez les patients US atteints du NASH pourrait donc atteindre 3,6 milliards $. (source: Adam Feuerstein)


Avec 15% de part de marché on est à 2,7 milliards de dollars de Pic de ventes 5 ans après le lancement. En tablant sur un Multiple des ventes de 5x et un Taux d'actualisation de 20 % on obtient une valeur nette de 6,75 milliards $, qui serait la valorisation de la société. A minima ? Car l'incidence pourrait même être plus élevée que les 2-3% pris dans ce calcul d' AF.


En effet, le U.S. Department of Health and Human Services (ministère de la Santé et des Services sociaux US) estimait que la NASH affectait "2 % à 5 % des Américains". Mais dans mon interview de Septembre, il semblerait que ce chiffre soit plus proche des 5% selon la FDA. Ce qui doublerait la taille du marché adressable..


J’ai d’ailleurs appris qu’un courtier avait augmenté son objectif sur ce titre à 800$ sur Intercept (contre 275$ actuellement). Intercept pourrait donc valoir 15 Milliards $ selon ce courtier.. soit ce qui pourrait être la valorisation dans mon scénario si on passe de 2 à 5% d’incidence (je n’ai pas pris connaissance de cette note).



Newsflow anticipé



Ceux qui me connaissent savent que j'investis uniquement sur des biotechs qui disposent de catalyseurs : il me faut de la visibilité, avec des événements clairs et déterminés dans le calendrier (stratégie Pre Ctalyste, que j'ai abordée dans mon Livre).


Voici ce que nous avons en terme de Newsflow  pour Genfit :


10/01/2014 : journées portes ouvertes de GENFIT;
13/01/14 - 15/01/14: Biotech Showcase 2014 à San Francisco aux Etats-Unis;
13/01/14 - 16/01/14: 32e rendez-vous annuel de la Healthcare Conference JP MORGAN à San Francisco (la grande messe Biotech de l'année);
10/02/14 - 11/02/14:  Organic CEO Investor Conference à New York;
Courant 2014 : signature d'un Partenariat dans la NASH (?);
Courant 2014 : mise à jour de données sur le GFT 505 (?);
Courant 2014 : mise à jour des objectifs de courtiers sur Genfit (?).


Etapes clés sur le GFT 505 (source: Genfit) :


ALGFT Pipeine GFT505

Le dernier patient (cohorte de 270 patients) de l'essai de Phase 2b devrait recevoir le GFT505 fin 2014. On peut estimer les résultats finaux à la fin du 1er Trimestre 2015, avec peut être des résultats intermédiaires en 2014 (sans garantie).


L’intervention des Gros investisseurs (arbitrages et diversification)



Les investisseurs US pourraient se mettre à regarder les "comparables" pour hedger les positions. C'est ce que j'avais fait par exemple dans le VHC. J'avais investi sur 3 sociétés : Anadys, Idera et Achillion. Vous pouvez retrouver mes articles sur ces titres. A l’époque je misais sur le changement de paradigme avec l’arrivée du free interferon (simple pillule pour traiter le VHC vs injection avec forte toxicité).


Au final, pour miser sur ce changement de paradigme, j'ai perdu de l'argent sur Idera et Achillion. Mais j'ai engrangé une très forte plus value sur Anadys en quelques semaines, avec un cours multiplié par 3,5.


On verra prochainement la réaction des investisseurs US. Mais ils pourraient très bien se dire, comme dans le VHC : «  je vais miser sur 3 acteurs, il y en aura bien 1 sur les 3 ou je vais faire x10 aux vues de la taille du marché ».



Ils auront alors 3 choix possibles pour miser sur la thématique NASH :



-ce qu'on appelle miser sur du "Late stage" : une société très avancée dans son développement. Ils choisiront alors Intercept ICPT.

-ce qu'on appelle miser sur du "Mid stage" : une société au milieu du processus de développement. Ils choisiront alors Genfit ALGFT.

-ce qu'on appelle miser sur du "Early stage" : une société peu avancée dans son développement. Ils choisiront alors Galectin GALT.



Ensuite, il y a le Gap de valorisation :

-ICPT vaut donc 5,3 Milliards $ pour une Phase 2;

-ALGFT vaut 300 Millions $ pour une Phase 2;

-GALT vaut 230 Millions $ pour une Phase 1.



Il y a donc un rattrapage potentiel sur ALGFT, qui pourrait profiter de ce momentum ultra positif.



Conclusion


La hausse de 60% hier sur Galectin (GALT), un petit acteur dans la NASH, nous montre ce qu'aurait pu être la hausse minimum de Genfit si elle avait été cotée aux US. Les investisseurs, dans un scénario similaire, pourraient se ruer sur Genfit. Le cours étant suscetible de monter dans la même proportion.


Les fonds pourraient très bien choisir de hedger leurs positions pour investir sur plusieurs spécialiste du NASH. Ils pourraient chercher à spliter leurs lignes, diversifier leurs positions. Car le marché est énorme. Il est même sous estimé. Il pourrait atteindre 6 milliards $ selon les spécialistes voir deux fois plus comme j'ai pu le souligner. Tout en sachant qu’ Intercept (ICPT), le principal concurrent de Genfit, vaut plus de 5 Milliards $.


Au final, 2014 s’inscrit dans la continuité. Un titre très recherché. Avec un potentiel qui semble inépuisé, aux vues des circonstances actuelles, du marché visé, du stade développement et de sa valorisation. 


Bref, Genfit : une Biotech, parmi tant d'autres, à suivre pour 2014. 


NOTE AMF: je détiens 400 titres Genfit au moment de cette Publication.
màj: je détiens 1200 titres

Sacha Pouget – www.sachapouget.com

SOYEZ AVERTI QUAND Sacha Pouget PUBLIE UN NOUVEL ARTICLE

Si vous n'avez pas reçu votre email d'instruction (anti spam ?) au bout d'une dizaine de minutes, il faut relancer la procédure en cliquant ici

Poster un commentaire
Vous devez vous connecter ou creer un compte pour pouvoir poster votre message

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Sacha Pouget lundi, 13 janvier 2014 01:33 Posté par sacha Pouget

    màj: réctification.. ICPT est en Phase 2 dans la NASH et non pas en Phase 3 comme mentionné précédemment - ils sont en Phase 3 dans la PBC (primary biliary cirrhosis) 

  • Lien vers le commentaire Sacha Pouget samedi, 11 janvier 2014 16:10 Posté par sacha Pouget

    bonjour doni,

    l'annonce est intégrée, et le montant de cette AK n'a été que de 5 Millions €, Genfit dispose maintenant de plus de 30 Millions € de cash. Il y a de quoi voir venir.. donc ce n'est pas un sujet pour moi le potentiel est bien là surtout que la société va rencontrer des investisseurs US prochainement, au meilleur moment avec la News ICPT

    cordialement,
    sacha


  • Lien vers le commentaire Nelo samedi, 11 janvier 2014 09:09 Posté par DONI

    Bonjour Sacha, j'hésite à rentrer pendant l'augmentation de capital. Penses tu que le titre présente encore un potentiel de hausse pendant l'augmentation de captial ?