Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

RESVERLOGIX (RVX), une opportunité Biotech en Or - Analyse Fondamentale

Audience de l'article : 5674 lectures
Nombre de commentaires : 14 réactions

Resverlogix met au point des traitements novateurs pour des marché médicaux mondiaux importants dont les besoins non satisfaits sont significatifs (voir pipeline). Son principal composé en développement, le RVX-208, est un médicament administré par voie orale dans le traitement de l'athérosclérose. Les ventes de ce médicament pourraient atteindre les 13,5 Milliards $ annuels. Opportunité au cours actuel pour viser les 10 $ (opportunité de +150%).

[SOMMAIRE DE L'ÉTUDE]

1.POINTS POSITIFS
2.POINTS NÉGATIFS
3.PIPELINE

4. LES MCV: UN PROBLÈME MAJEUR DE SANTE PUBLIQUE
5.LE RVX-208, UN PROGRAMME PROMETTEUR
-UNE APPROCHE UNIQUE SUR LE CHOLESTÉROL: LES INHIBITEURS DE LA CETP
-MECANISME D'ACTION DU RVX-208
-DESCRIPTION DU PROGRAMME DE RECHERCHE DU RVX-208
-RÉSULTATS DEJA PUBLIES SUR LA PHASE Ib/IIa DU RVX-208

6.DES CHERCHEURS EXPÉRIMENTÉS, UN STAFF DE RENOM
7. DETAIL DES ETUDES EN COURS
8.NEWSFLOW A SUIVRE (Calendrier prévisionnel)
1) L'essai ASSERT
2) L'essai ASSURE1

9.PARTENARIAT
10.EXPLICATION SUR LA BAISSE RECENTE DU TITRE
11.CONCURRENCE
12. ACCORD DE LICENCE MEDTRONIC: JUSQU'A 291 MILLIONS $ DE ROYALTIES

CONCLUSION
ANALYSTES
NOTES

POINTS POSITIFS

- les résultats des essais de Phase I sur le RVX-208 sont prometteurs,
- le Newsflow est intéressant,
- l'Equipe de scientifiques qui mène les phases de développement est très expérimentée (Nissen et Newton, qui sont les "pères" de l'Avandia et du Lipitor),
- la société présente une situation financière assainie (levée de 9 millions de dollars en Juin 2010),
- la société vise un marché de masse, qui pourrait atteindre une taille de mega Blockbuster,
- le brevet du concurrent (le Lipitor de Pfizer) perdra son exclusivité sur ses brevets en Juin 2011,
- le RVX-208 permettrait de GUÉRIR les maladies cardiovasculaires, alors que les médicaments actuels permettent seulement de LIMITER leur progression,
- il n'existe aucun autre programme développé par une autre société en utilisant une approche similaire,
- le pipeline de Resverlogix est très diversifié (4 autres composés sont en développement pour différentes indications),
- les maladies cardiovasculaires sont un enjeu de santé public majeur pour tous les pays développés, et coûtent cher aux sécurités sociales,
- plusieurs Big Pharmas seraient potentiellement intéressées par le RVX-208 (source:Bloomberg),
- la valorisation est attrayante (à peine 130 millions de dollars). 

POINTS NÉGATIFS

- aucun bénéfice n'est prévu avant quelques années,
- la société est cotée sur le marché de Toronto (TSX),
- les chances de succès font ressortir un taux de succès "théorique" de 25% au stade actuel de développement.

PIPELINE

Les traitements visés ciblent le pénible fardeau de l’athérosclérose et d’autres maladies graves telles que le syndrome coronarien aigu, le diabète, la maladie d' Alzheimer, la maladie artérielle périphérique et d’autres maladies vasculaires.


LES MCV: UN PROBLÈME MAJEUR DE SANTE PUBLIQUE

1 américain sur 3, soit plus de 80 millions de personnes, est sujet à des maladies cardiovasculaires (MCV). La cause sous-jacente des MCV est l'athérosclérose, une accumulation de plaque dans les artères souvent appelé "durcissement des artères". Concrètement, les grosses et moyennes artères sont touchées par une accumulation de graisses dans la paroi artérielle, pouvant entraîner diverses complications comme la thrombose. Selon des estimations prudentes, le coût des maladies cardiovasculaires pour le  système de santé américain est de l'ordre de 432 milliards de dollars (Source: Resverlogix). Une étude réalisée par Destum Partners, un cabinet de consultants dans l'industrie pharmaceutique, a montré qu'une diminution de 1 à 5% de la plaque pourrait faire économiser au système de santé américain entre 22,9 et 76,8 milliards de dollars par an. L'enjeu majeur pour Resverlogix sera de répondre à cette problématique.

DESCRIPTION DU PROGRAMME DE RECHERCHE DU RVX-208

RVX-208, principal composé de la société, est une pilule qui serait prise une ou deux fois par jour selon la formulation finale. Ce médicament est conçu pour accroître la production d'une substance appelée apo-1 dans le sang, ce qui fait alors monter le HDL qui transporte les lipides (nuisibles pour la santé).


Il s'agit d'un agent novateur qui a démontré une augmentation du niveau de "bon cholestérol" (HDL) en stimulant les niveaux endogènes de l'apolipoprotéine AI (apoA-I). Il a été établi que l'augmentation des niveaux de HDL et d'apo-I jouent un rôle protecteur contre les maladies cardiaques. 




ApoA-I est la plus grande des protéines composant le HDL, et selon de nombreux experts, il se trouve être l'un des acteurs les plus importants dans le transport du cholestérol, mécanisme naturel  pour éliminer les dépôts de gras. RVX-208 est une petite molécule, qui a démontré une augmentation des HDL cardioprotecteurs, en augmentant la production de l'apoA-I. Resverlogix a récemment terminé un essai de Phase Ib/IIa chez les sujets ayant un taux normal / et un faible taux de HDL, avec des données Topline positives. 



MÉCANISME D'ACTION DU RVX-208

RVX-208 fonctionne en augmentant les taux sériques d'apoA-1, une protéine clé qui a un effet cardioprotecteur, et qui est responsable de 70 % du taux de cholestérol HDL. RVX-208 secrète des particules HDL sériques qui fonctionnent comme des transporteurs inverse du cholestérol, qui évacue les plaques d'athérosclérose. La molécule médicamenteuse active le gène qui fabrique l'apo-1 en ciblant une protéine dans le cytoplasme. La protéine apoA-1 est alors sécrétée par le foie et le petit intestin. Les particules α-HDL, qui transportent le cholestérol vers le foie, libèrent le cholestérol par l'intermédiaire du récepteur B-1 qui est alors évacué par l'organisme (par les excrétions).

Les études épidémiologiques ont montré que l'incidence des événements cardio-vasculaires sont en corrélation directe avec une baisse du niveau de HDL4 et sa protéine principale, l'apo-16-8. Deux essais cliniques ont montré que le RVX-208 augmentait la production de l'apoA-1 dans l'organisme (la principale protéine du cholestérol HDL) ainsi que d' autres marqueurs, procédant ainsi à un transport inverse du cholestérol.
 
ENJEU


Resverlogix a annoncé que la société avait beaucoup discuté avec des cardiologues américains reconnus. Le message qui a été adressé par les professionnels à Resverlogix se résume ainsi "si ils montrent une régression de la plaque de 1%, les professionnels combineront le RVX-208 à leur programme de statine avec leurs patients. Si ils montrent 3 % de régression ou plus, les professionnels l'utiliseront en première ligne". 


Dans la News de Bloomberg parue le 5 Mars, Simos Simeonidis (analyste senior chez Rodman & Renshaw) indique que RVX-208 a le potentiel de devenir un "mega Blockbuster". Simeonidis avance que RVX-208 pourrait capter une part importante du marché de l’anti cholestérol, un marché évalué à 35 milliards de dollars. Les scientifiques ont observé que des niveaux accrus de cholestérol HDL et d’ Apo-1 pouvaient jouer un rôle protecteur contre les maladies cardiaques. « ApoA-1 est la composante la plus importante de protéines de HDL, qui joue un rôle majeur dans l'organisme pour éliminer les dépôts de gras », explique l'analyste. 


RÉSULTATS DÉJÀ PUBLIES SUR LA PHASE Ib/IIa DU RVX-208

La phase Ib / IIa, dont les résultats ont été publiés en Septembre 2009, a testé le RVX-208 chez 72 sujets pendant 28 jours sur 3 dosages: faible dose, dose-moyenne et à haute dose. La moitié des sujets avaient des taux faibles de cholestérol HDL de base. Les résultats ont été jugés significatifs: chez tous les sujets, et pour chaque dose testée, les chercheurs ont observé une augmentation de l' ApoA-1, par rapport au placebo, de 5,1 % au bout du 8ème jour, et de 10,4 % au bout du 28 éme jour. 

La plus faible dose de 1mg a été administrée deux fois par jour, chez des sujets ayant un faible niveau de HDL. L' ApoA-1 a connu une augmentation statistiquement significative de 5,7 % (p <0,05) au 8 ème jour et de 7,8 p% (p <0,05) au 28ème jour. En plus du critère d'évaluation principal d'une production accrue de plasma ApoA-1, l'étude a porté sur des marqueurs supplémentaires qui concernent le transport inverse du cholestérol, tels que l'ApoA-1, le HDL-C, le β-HDL et les α-subparticles HDL. Une observation sur les fonctionnalités a montré un résultat statistiquement significatif élevé, avec une augmentation de 46,7% (p <0,004), chez tous les sujets, et de 57,2 % (p <0,02) dans le bras à faible dose au jour 28ème jour. Aucun problème n'a été constaté concernant la sécurité et la tolérance.

Les premiers essais sur le RVX-208 ont démontré une capacité à augmenter le niveau de «bon cholestérol» (HDL), et stimuler les niveaux endogènes de l'apolipoprotéine A-1 (apo-1), une protéine qui est une composante importante du cholestérol HDL. Si les essais continuent d'apporter des avancées significatives, l'athérosclérose ne sera plus seulement limité dans sa progression, comme c'est le cas actuellement, mais elle pourrait être éradiquée. Très récemment, au début du mois de Mars 2010, une note d’un Analyste et une News Bloomberg auront suffi à mettre le feu aux poudres, mettant sous le feu des projecteurs les avancées de cette biotech.

DES CHERCHEURS RECONNUS, UN STAFF DE RENOM

Les essais sur le RVX-208 sont effectués à la clinique de Cleveland, sous la direction du Dr Steven Nissen, cardiologue en chef et expert de premier plan dans le domaine. L’implication du Dr Nissen dans la Phase II pour le RVX-208 sonne comme une « validation significative du médicament », selon Simeonidis. Le Dr Roger Newton a lui aussi pris en charges les recherches. Newton est le chercheur qui a mené les recherches sur le Lipitor, qui totalise des ventes de 13,5 milliards de dollars par an.

Une autre figure du monde de la biotech participe au développement de cette société:Arthur J. Higgins. Mr Higgins, qui est membre du conseil d'administration, apporte à Resverlogix une connaissance cruciale de l’industrie qu’il a acquise au cours d’une longue carrière qui l'a amené à des postes clés. M. Higgins a précédemment exercé les fonctions de président du comité exécutif de Bayer HealthCare de 2004 à 2010, et de président du conseil de direction de Bayer HealthCare AG de 2006 à 2010. M. Higgins a commencé sa carrière en 1978 chez Bristol-Myers. Par la suite, il a travaillé pour le compte des sociétés Sandoz (de 1979 à 1984) et Fisons (de 1984 à 1987), avant de rejoindre Abbott Laboratories aux États-Unis (de 1987 à 2001), où il a occupé des postes de responsabilité croissante dans les divisions internationale et nationale. Il a été nommé président de la division des produits pharmaceutiques chez Abbott de 1998 à 2001. En 2001, M. Higgins a rejoint Enzon Pharmaceuticals à titre de président et directeur général. M. Higgins a une licence de biochimie de l’Université Strathclyde à Glasgow, en Écosse. Il siège actuellement aux conseils d’administration de Zimmer, Eco Labs et il est l’un des membres de Blackstone Healthcare Partners.

DÉTAIL DES ETUDES EN COURS

1) L'essai ASSERT: Il s’agit d’ une étude randomisée, en double aveugle, contre placebo  et multicentrique (aux US). ASSERT est menée en collaboration avec la clinique de Cleveland. Le but d’ASSERT est de tester RVX-208  chez ~ 280 patients durant une période de 13 semaines. L'objectif principal de cet essai est d'observer si le traitement RVX-208 peut conduire à une augmentation des niveaux de l'apolipoprotéine A-I (apoA-l) en le comparant au groupe placebo après trois mois de traitement. L'essai permettra également de tester la sécurité du composé ainsi que la tolérance, et cela permettra de comparer la dose et les relations de temps de réponse pour l'apo-l. Les patients ont été recrutés sur environ 40 sites, et ont été randomisés dans un des quatre groupes, trois recevant différentes doses de RVX-208 et l'autre recevant un placebo. La société a commencé cette phase en Décembre 2009. Cette étude de 3 mois sera suivi plus tard par une étude sur un an.

2) L'essai ASSURE1: ASSURE1 (ApoA-l Synthesis Stimulation in Acute Coronary Syndrome patients) est une étude de phase II visant à recruter environ 120 patients souffrant d'ACS, sur 15 à 20 sites aux États-Unis. L'étude, qui a débuté en Février 2010, examinera les effets lipidiques comparé au placebo. Les chercheurs tenteront d'observer l'évolution du volume de la plaque et la composition de la plaque par échographie intravasculaire chez 60 des 120 patients, 40 patients recevront un traitement avec le RVX-208 et 20 patients recevront le placebo. ASSURE 1 est le second essai de phase II, bien distinct de l'essai ASSERT (testé chez les patients présentant une coronaropathie stable). 

L’ objectif principal est:
-Évaluer le RVX-208 en repérant les changements des niveaux de plasma de l'apo-L chez les patients ayant présenté un événement ACS récent, par rapport au placebo. 

Les objectifs de sécurité secondaire sont: 
-Évaluer la tolérance du RVX-208, 
-Evaluer son effet avec des paramètres lipidiques. 

NEWSFLOW (Calendrier prévisionnel)

Le newsflow sur Resverlogix est très intéressant pour les 12 prochains mois. Une fois la Phase II terminée, on devrait avoir une annonce sur un partenariat avec une Big Pharma au cours des 12 prochains mois. La Phase III devrait ensuite débuter, mi-2011. Le lancement sur le marché est prévu pour 2015, avec une expiration du brevet pour 2027 ou plus tard. 


Le catalyseur à Court terme pour RVX concerne en premier lieu les résultats intermédiaires sur sa phase II, qui vont être publiés très prochainement. L'objectif de l'essai est de voir si le traitement peut conduire à une augmentation dans le plasma du niveau d’ ApoA-1 après trois mois de traitement chez 280 patients. Les essais permettront également de tester la sécurité du composé et sa tolérance. 

Les résultats de la phase II b d'une première étude (Etude dite ASSERT) sont attendus pour le troisième trimestre 2010. Les résultats complets de l'ensemble de l'étude (ASSURE) sont attendus, eux, pour le troisième trimestre 2011.

-L'étude ASSERT concerne la sécurité d'emploi du médicament: c'est un essai clinique qui vise principalement à évaluer la sécurité d'emploi, ou l'innocuité, d'un schéma de traitement. Il est à préciser que cette étude enrôle des patients présentant une maladie coronarienne stable,

-L'étude ASSURE-1 examinera le RVX-208 par voie orale: ASSURE-1 est un acronyme pour ApoA-l Synthesis Stimulation chez les patients atteints d'un syndrome coronarien aigu.

PARTENARIAT

« L'importance des essais cliniques peut attirer plusieurs fabricants de médicaments pour le RVX-208 », note l'analyste Simoenidis. Il s'attend donc à ce qu'une importante société pharmaceutique puisse s'associer à Resverlogix au cours des 12 prochains mois "étant donné l’ opportunité que représente ce médicament, et aux vues des étendues que ce marché pourrait représenter". Il cite même des Big pharmas telles que Pfizer, Merck et Novartis comme des partenaires potentiels pour développer le médicament avec Resverlogix. De son côté, le Président-directeur général, Donald McCaffrey précise qu'il est en "négociations sérieuses avec plusieurs grands fabricants de médicaments", qui sont intéressés par la signature d'un partenariat ou un accord de licence. Mais il refuse de donner leur nom. «Nous pouvons dire qu'il y a un grand intérêt pour les Big Pharma pour notre programme», ajoutait McCaffrey, qui est le plus important actionnaire de la société, avec 3,4 millions d'actions, soit une participation de 8,7%. 



Dans une News Reuters du mois de Juin 2010, McCaffrey reconnaît qu’ une fois qu'ils auront montré la régression de la plaque, "les sociétés pharmaceutiques seront chez nous à faire la queue". "Nous avons dû effectivement les tenir à distance quelque peu. Nous sommes encore une petite entreprise et quand ils arrivent avec une équipe de 20 ou 30 hommes, c'est encore difficile pour nous", a plaisanté McCaffrey (pour rappel, la société dispose d'environ 28 salariés à temps plein et environ 22 de plus sous contrat clinique).

Mais McCaffrey se félicite d'un partenaire big pharma, car un nouveau médicament sur le marché a besoin d'un cardio-vasculaires énormes ventes et marketing. «Je ne crois pas que les compagnies pharmaceutiques ont fait un très bon travail dans le département de recherche et développement au cours des dernières décennies, mais ils sont une puissance de frappe marketing phénoménale", explique-t-il à Reuters.








Doug Murphy-Chutorian, gestionnaire de portefeuille chez Selection Healthcare Capital évoque le fait que "les Big Pharma sont à la recherche du prochain Lipitor ". Selon lui, si les essais cliniques de Resverlogix réussissent à atteindre leurs objectifs, «  un gros partenariat avec l'un des grands laboratoires pharmaceutiques viendra couronner ce succès » précise-t-il.


Top 10 products by sales in 2008 
Rank  Product  Company  Therapeutic Subcategory  Technology  WW sales ($m) 
 1   Lipitor  Pfizer +  Astellas +  Almirall  Anti-hyperlipidaemics  Chiral chemistry   13,507  
 2   Plavix  BMS + Sanofi-Aventis  Platelet aggregation inhibitors  Small molecule chemistry   9,447  
 3   Advair  GlaxoSmithKline  Other bronchodilators  Small molecule chemistry   7,828  
 4   Enbrel  Wyeth +  Amgen +  Takeda  Other anti-rheumatics  Recombinant product   6,455  
 5   Diovan  Novartis +  Ipsen  Angiotensin II antagonists  Small molecule chemistry   5,825  
 6   Rituxan  Roche  Anti-neoplastic MAbs  Monoclonal antibody   5,481  
 7   Remicade  SGP + J&J + Mitsubishi Tanabe  Other anti-rheumatics  Monoclonal antibody   5,293  
 8   Nexium  AstraZeneca  Antacids & anti-ulcerants  Chiral chemistry   5,200  
 9   Epogen/Procrit  J&J + Amgen +  Kirin  Anti-anaemics  Recombinant product   5,162  
 10   Avastin  Roche  Anti-neoplastic MAbs  Monoclonal antibody   4,818  



Source: EvaluatePharma


Il est à noter qu'en 2006, Pfizer a tenté sans succès de développer son propre composé pour augmenter le niveau de bon cholestérol en complément du Lipitor, son médicament vedette, qui réduit la production de mauvais cholestérol, ou LDL. Pfizer a subit un échec retentissant (voir l'article de Bloomberg). Resverlogix pourrait mieux faire que Pfizer avec son RVX-208, selon Murphy-Chutorian, sachant que le Lipitor perd son brevet en 2011.

EXPLICATION SUR LA BAISSE RECENTE DU TITRE
 
La baisse du cours (passé de 8 CAD à 3 CAD en 3 mois) est du à la fois à des retards dans une étude en cours pour son RVX-208, annoncés en Mai, mais aussi en raison d'une Augmentation de Capital annoncée en Juin.

 
Alors que l'inscription des patients pour l'étude ASSERT s'est déroulée de manière beaucoup plus rapide que prévu, on ne peut pas en dire autant pour ASSURE, en raison de critères d'inscription stricts. Resverlogix a annoncé beaucoup de retard pour ASSURE, et ils ont même récemment du assouplir les critères d'inclusion des patients pour l'essai. Ce retard a été annoncé le 12 mai, alors que l'action cotait 6,35 $. Dès lors, une figure chartiste en Drapeau baissier est apparue.


L'autre catalyseur de la baisse a aussi été l' Augmentation de Capital portant sur 9 millions de CAD annoncée début Juin. Le 8 juin 2010, Resverlogix a annoncé la création de 2,8 millions d'actions au prix de 3,30 $ par unité portant sur un produit brut de 9,2 millions de dollars. Chaque unité se compose d'une action ordinaire de la Société et de 0,4 bon de souscription par action ordinaire. Chaque bon de souscription est exerçable à un prix de 4,00 $ pour une période de quatre ans. L'effet est dilutif, de près de 10%. Déjà le 31 Mars, la société avait levé 25 Millions $. Suffisant pour tenir jusqu'à la fin de la Phase II.
 
CONCURRENCE
 
Le défi le plus important pour Resverlogix se résume ainsi: "peuvent-ils augmenter la production de l'apoA-1 sans entraîner de mécanisme indésirable?". Or, à ce jour le profil d'innocuité a été très bon. 


Dans la revue Drug Discovery & Development, Jan Johansson (le vice-président de Resverlogix, en charge des affaires médicales et du développement clinique), et Allan Gordon, insistent sur le fait qu'il n'existe aucun autre programme similaire. Du moins, ils avancent qu'aucune autre société ne travaille sur la même approche que Resverlogix, à savoir le développement d'un médicament à petite molécule qui augmente la production de l'apoA-1 par l'organisme et qui transporte la plaque dans l'organisme.


L'augmentation du HDL grâce à l'augmentation de l'ApoA-1 est un mécanisme différent des autres boosters de HDL, une classe appelée inhibiteurs de la CETP et qui comprenait le torcetrapib de Pfizer qui a subi un échec clinique des plus spectaculaires. Merck & Co et Roche développent toujours des inhibiteurs de la CETP. D'autres sociétés qui ont tenté de réduire l'athérosclérose, ou l'accumulation de plaque dans les artères, ont également essuyé des échecs. À certains égards, tous les échecs précédents leur ont permis de reforcer leur projet pour les guider dans leurs recherches et aller plus vite.
Les traitements actuellement disponible sur le marché (le Lipitor de Pfizer, et le Crestor d'AstraZeneca) agissent en baissant la production de ce qu'on appelle le mauvais cholestérol (le LDL), en bloquant une enzyme dans le foie. Les scientifiques de Resverlogix travaillent de leur côté à augmenter le HDL (le «bon cholestérol»). Ils s'appuient sur une étude qui a déjà démontré que les personnes ayant un «bon cholestérol» (HDL) naturellement élevé sont moins susceptibles de subir une crise cardiaque ou de mourir de maladies cardiovasculaires.


Certains médicaments ont tenté de cibler les HDL en utilisant le schéma de la protéine de transfert des esters de cholestérol (CETP). L'essai de phase 3 du médicament CETP de Pfizer, le Torcetrapib, a été arrêté en raison d'effets secondaires indésirable, y compris une augmentation de la pression artérielle. On ignore encore si l'effet de la pression artérielle est le résultat de la molécule du Torcetrapib ou si la cible CETP est elle-même viciée à la base. L'inhibition de la CETP conduit a créer du cholestérol HDL en interférant avec l'élimination du cholestérol à partir du plasma. De plus, les médicaments RCT provoquent un flux de cholestérol de la paroi artérielle vers le foie.  

ACCORD DE LICENCE MEDTRONIC: JUSQU'A 291 MILLIONS $ DE ROYALTIES
 
En Juillet 2006, un accord de licence a été signé avec Medtronic, une société américaine de technologie médicale. Aux termes de l'accord, Resverlogix accorde à Medtronic les droits exclusifs dans le monde entier pour développer et commercialiser sa technologie REVAS ™ Stents à élution médicamenteuse (DES).Selon l'accord, dès la réussite d'un programme de développement technologique et une décision commune surr le développement de produits, Medtronic fera un paiement initial en cash auprès de Resverlogix et pourrait effectuer des versements supplémentaires en cas de réussite de certains milestones (jalons) prédéfinis. Resverlogix pourra alors recevoir des redevances sur les ventes de tout dispositif REVAS thérapeutic qui résultent de cette licence. En supposant qu'un produit commercial soit lancé, avec une approbation réglementaire, Resverlogix recevra jusqu'à 291 millions de dollars en paiements combinés (Source: Resverlogix).

CONCLUSION

Bien que Calgary soit situé loin des centres traditionnels de la biotechnologie qui sont plutôt du côté du Massachusetts ou de la Californie, la Biotech ResVerlogix pourrait très bien ajouter sur la carte la biotechnologie aux pôles d'excellence de cette région de l'Ouest canadien plus réputée pour ses élevages de vache et ses compagnies pétrolières. Même s'il est encore un peu tôt pour clairement être sûre de son coup, cette biotech a toutes les cartes en main pour faire une percée dans ce qui pourrait être le haut du tableau des médicaments les plus vendus au monde.


Avant les prochaines échéances, c-à-d les résultats des essais cliniques de Phase IIb (d'ici maximum trois mois) et un accord de partenariat avec une importante société pharmaceutique (d'ici un an), il est possible de se positionner sur le titre. Bien que les risques soient toujours présents dans ce type de dossier, le pari peut être pris aux vues des retombées potentielles. L'analyste Simeonidis de chez Rodman, décrit cette société comme un «cas classique de petite société biotech à fort potentiel». Certes, le risque est élevé, mais le retour sur investissement pourrait atteindre des sommets en cas de validation.

Aussi, la société est opéable à tout moment (capital non-verrouillé, absence de poison pill). Le 19/08/2010, on apprenait que le partenaire de Resverlogix dans son programme RESVAS avait racheté la société Biotech OSTEOTECH avec une prime de 65% (Source: Biosmash)

A mon sens, le retard sur l'étude ASSURE et l'Augmentation de Capital de Juin créent une opportunité d'achat. D'autant qu'on attend des échéances importantes. Rien n'a changé d'un point de vue fondamental: on a toujours affaire à un Blockbuster potentiel (futur numero 1?), avec un staff de qualité (Nissen et Newton qui sont les pères de l' Avandia et du Lipitor et Mr Higgins est membre du conseil d'administration), et je ne pense pas que le retard sur l'étude ASSURE puisse faire renoncer les Big Pharma à la signature d' un partenariat. Conseil d'Achat sur les niveaux actuels. Objectif porté à 10 $ (contre 6 $ auparavant).
           
ANALYSTES

-Simos Simeonidis de Rodman & Renshaw a relevé en Mars 2010 sa recommandation sur Resverlogix à Surperformer, tout en améliorant son objectif de cours de 8 CAD à 11 CAD par action. Cet analyste a très vite décelé le potentiel de Resverlogix: il l’a d'abord recommandé alors que le titre s'échangeait à 2,20 CAD par action en Septembre 2009. À cette époque, RVX-208 était toujours en phase I des essais cliniques. Six mois après sa recommandation, le cours de RVX était multiplié par 4. Il est toujours à l'achat sur le titre.


-David Martin, analyste chez Dundee Capital est à l'achat sur RVX (26 Mai 2010)

NOTES:

Site de Resverlogix: http://www.resverlogix.com/

CanTechLetter 19/07/2010: 5 Questions au PDG de Resverlogix " Tomorrow’s Leaders" / Lien:

REUTERS 14/06/2010: "ResVerlogix drug may put Calgary on biotech map" / Lien:http://www.investorvillage.com/mbthread.asp?mb=10603&nhValue=19201&nmValue=19225&sync=1&tid=9144087&showall=1
 
BioTuesday 08/06/2010: "Riding the Next Wave" / Lien:

The Vancouver Sun 20/04/2010: " Canadian biotechs get adrenalin boost" / Lien:

DailyFinance 19/03/2010: "Inside Wall Street: Resverlogix Is a Baby Biotech That Could Grow Up Fast" / Lien:

BusinessWeek 11/03/2010: "The Quest to Boost Good Cholesterol"/ Lien:

Bloomberg 11/03/2010: "Pfizer Cholesterol Flops Cleared Path for Resverlogix" / Lien:
 
Sacha Pouget
Poster un commentaire

14 Commentaires

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget lundi, 20 septembre 2010 01:53 Posté par sacha Pouget

    {Key changes to this clinical trial include}:

    -Raising the number of patients to be recruited from 120 to over 230.
    -All patients will now undergo an intravascular ultrasound (IVUS) assessment versus the previously planned 60 patients.v -- Trial sites increase from 20 to approximately 45.
    -Clinical trials will be conducted in multiple countries to accelerate recruitment.
    -The study will include patients with low HDL.
    -Primary endpoint is now plaque regression.

    Donald J. McCaffrey, President & CEO of Resverlogix noted: {{The most important take away message is that by moving the end point to atherosclerosis regression this will provide a more robust proof of concept}}. Achieving plaque regression {{could potentially reduce the development time for RVX-208 by two years}}.

    [http://www.medicalnewstoday.com/articles/200942.php->http://www.medicalnewstoday.com/articles/200942.php]

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget vendredi, 17 septembre 2010 17:11 Posté par sacha Pouget

    Bonjour à tous,

    On est monté de +80% entre mon conseil d'achat ou j'avançais que "{{c'était les soldes}}" (voir mon post original sur mon blog) {{sur les 2,75 $}} et le plus haut à 4.98 $

    Désormais, le titre consolide violement, puisqu'on constate une baisse de 30% en deux jours par rapport au plus haut… C'est asse bizarre je dois dire, mais ce titre est sujet à ce genre de manœuvres.

    A voir le détails des exécutions, on constate des pètages de stop sur des grosses quantités (> à 50 000 titres). C'est déjà arrivé plusieurs fois par le passé. A croire que le market maker n'est pas là au bon moment, puisque les décalages sont de l'ordre de -10% en une fraction de seconde. Mais il faut l'accepter, puisque l'inverse se produit aussi à la hausse..

    Pour l'heure, j'attends une news Bloomberg qui pourrait faire monter le titre aux rideaux et donner une nouvelle impulsion. On se rappelle qu'en février la folle ascension du titre était due en partie à cette News qui avait mis RVX sous le feu des projecteurs.

    Le changement de l'objectif principal est une bonne news: ça permet de se focaliser sur le nerf de la guerre (régression de la plaque) et de pouvoir utiliser les rèsus pour la 2ème phase IIb (appelée ASSURE).

    Ensuite, on signera un mega deal avec un big partenaire si les essais sont au top mais ce sera plus tard une fois ASSURE terminé (2011). Nous n'y sommes pas encore, mais c'est une valeur à suivre aux vues du potentiel affiché.

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget mercredi, 15 septembre 2010 18:06 Posté par sacha Pouget

    Bonjour Pouli,

    Nous avons travaille en tandem avec claude. Cela fait six mois maintenant que je suis cette valeur. Nous l'avions suivi ensemble. Je lui ai soumis cette opportunite. J'i travaille sur l'aspect fondamental, et Claude a suivi cette valeur sur l'aspect technique (AT). Il en ressort une approche complementaire, que nous allons poursuivre au fil des prochains mois, sur objectifeco.

    A suivre, Sacha Pouget

  • Lien vers le commentaire sacha Pouget mercredi, 15 septembre 2010 17:41 Posté par sacha Pouget

    Salut tomboys,

    heureux qu tu sois la. J'ai conseille RVX sur les 2,75 $. C'est sur ce niveau que je suis rentre. Mon objectif est un 'petit' +400%. RVX a tout d'une grande, et je pense que les 10$ sont en point de mire. J'en ai explique tous les detils et les enjeux dans ce post. Cependant, l'article de Investorvillage est un bon complement.

    Deux brokers viennent d'augmenter leur objectif:
    -15$ selon Paradigm
    -11$ selon R&R

    Une valeur a suivre qui presente, sans aucun doute, bien plus de potentiel que les biotechs parisiennes :-)