Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

GENFIT dans la NASH et ses comparables

Audience de l'article : 5041 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Genfit développe donc une molécule, le GFT505, qui est en Phase 2 dans le traitement de la NASH, une maladie du foie pouvant dégénérer en cirrhose. C’est actuellement un besoin insatisfait non adressé touchant 5% de la population, qui représente un potentiel de 5 Milliards $ de ventes / an.


Il y a donc un problème de santé publique, sachant que cette maladie pourrait devenir la principale cause de transplantation du foie dans les années à venir si les tendances actuelles se poursuivent. Le marché est donc énorme. Et qui dit besoin insatisfait, dit barrière à la commercialisation peu élevée. Ce qui facilite le processus d’approbation.


Au final, les investisseurs les plus aguerris seront donc forcément récompensés même s'il apparaît selon moi qu'il faut absolument être diverisifié..



La concurrence



Le marché a tout récemment mis en avant les sociétés qui développent un traitement dans ce domaine, que beaucoup comparent au diabète en termes de taille de marché. Sauf que le diabète est ultra pressurisé, en terme de concurrence.  Pour ma part, je comparerais la NASH au VHC, pour les raisons que j’ai précisé dans mon dernier article.


Qu’en est-il dans la NASH et des développements des sociétés cotées ?


Plusieurs sociétés biotechs cotées sont entrain de procéder à des recherches. Ces sociétés sont : Conatus (CNAT), Raptor Pharma (RPTP), et Intercept (ICPT) et Genfit (ALGFT). Il y a aussi Gilead (GILD), qui est en Phase 2 et Salix (en Phase préclinique). Je ne reprends pas volontairement Intercept (ICPT) dans mes tableaux. Uniquement les challengers qui sont des Pure players dans la Nash.


Je vais donc reprendre ici, après d’âpres recherches personnelles, ce qui me paraît le plus important au niveau des sociétés cotées qui développent un traitement dans la NASH. Ainsi que le Newsflow anticipé dans la NASH pour chaque titre pour les 12 prochains mois.



Comparaison d’un point de vue Trading :

NASH 3


Comme on le voit ici dans ce tableau, Galectin et Coronatus sont les sociétés qui ont le plus profité de l’annonce d’ Intercept. Leurs cours ont explosé de 78 et 128% respectivement en 2 séances. Genfit, à date arrêtée au 10/01, avait « seulement » pris 18% (12% si on compte 2 séances, les 10 et 13/01).


En terme de valorisation, depuis l’annonce d’Intercept, Galectin et Coronatus ont pris 123 et 108 Millions $ en 2 séances. Raptor 95 Millions $. Soit en moyenne 110 Millions $ en moyenne. Genfit, pour sa part, a seulement pris 53 Millions $ de valorisation.


En termes d’échanges,  Galectin et Coronatus ont vu 79 et 77% de leur capital échangé en 2 séances. Contre 15% seulement pour Genfit (je ne parle pas de Raptor, vous verrez pourquoi après). A cela deux choses pour Genfit, et c’est très important :


-soit nous aurons de davantage d’échanges lors des prochaines séances pour un rattrapage. Une probabilité importante, sachant que Genfit n’ a pu profiter que d’une seule séance. D’autant qu’il y a la JPM Healthcare conference en ce moment (la grande messe US Biotech).

-soit nous aurons une discrimination, du fait que les investisseurs US ne sont pas intéressés par Genfit (malgré le fait qu’elle soit bien avancée et bien financée). Ce n’est pas mon scénario privilégié mais si cela se produit (encore 15% du capital échangé) ce serait une sorte de validation que les investisseurs US sont renfermés sur eux-mêmes (ils ont 300 biotechs cotées sur le Nasdaq, cela dit).



 Comparaison d’un point de vue Financier :

NASH 2

Dans ce tableau, plusieurs données nous montrent que Genfit n’a rien à envier à ses concurrents US.


-Tout d’abord, sur son ancienneté. Genfit est la plus ancienne des Biotechs spécialisées dans la NASH. Même ICPT a été créé après Genfit (en 2002). C’est un point important, sachant que la renommée d’une société vient souvent des travaux effectués depuis ses débuts. Une société qui a beaucoup publié est ainsi davantage estimée par d’éventuels partenaires. Il n’y a qu’à regarder Sarepta (SRPT)  par exemple. Son ancienneté a fait qu’elle a pu « capitaliser sur ses connaissances » et lorsque le marché s’y est intéressé, cette notion a beaucoup contribuer à apporter un gage de sérieux à la société (son cours a alors été multiplié par plus de 10 fin 2012).


-Genfit est aussi la société qui a le plus d’effectifs : 120 personnes, contre 41 pour Raptor, 15 pour Coronatus.. et seulement 5 pour Galectin. Intercept emploie pour sa part 25 personnes.


-les valorisations (au 10/01/14 à la clôture) nous montrent que . Raptor est un cas assez spécial, avec sa valorisation de 907 Millions $ sachant qu’ils ont déjà un produit sur le marché (depuis peu).


-les ventes (CA et les bénéfices (RN) nous montrent que Genfit est la société qui perd le moins d’argent avec Coronatus, mais que son CA est significatif et surtout récurrent. Alors que les autres sociétés, mis à part Raptor et son produit lancé, ne réalisent pas de ventes.


-le Cash est aussi une grande force de Genfit, qui permet d’ajouter de la visibilité au dossier. Disons que la trésorerie se retrouve dans la moyenne de Coronatus et Galectin, mais reste inférieure à cele Raptor (qui vient de lever quelques 100 milions $).



Le tableau le plus important, qui reprend les développements en cours et du Newsflow anticipé dans la NASH pour chaque société :


NASH 1
Intercept (voir tableau détaillé):

D’après ce que l’on sait, Intercept publiera ses résultats de Phase 2b (sur 283 patients) fin 2014. Ensuite, toute la question sera de savoir si ces données sont suffisantes pour obtenir une approbation accélérée (‘Accelerated Approval’), ou bien si la FDA demandera un plus large essai de Phase 3 (voir mon dernier article à ce sujet).


Raptor Pharma (voir tableau détaillé):

Une Phase 2b sera lancée au S2 2014, mais chez les 8-17 ans


Coronatus (voir tableau détaillé):

Une Phase 2b sera lancée au S1 2014.


Galectin (voir tableau détaillé):

Des résultats de Phase 1 sont attendus prochainement, au T1 2014, avec des résultats finaux au T2 2014.


Genfit (voir tableau détaillé):

On devrait avoir les résultats de Phase 2b en Novembre 2014.


A noter que Gilead et Isis Pharma, deux grosses Biotechs US, ont chacune elles aussi un programme dans le NASH. Isis est très peu avancée, en Early Stage (préclinique) avec son ISIS-DGAT2Rx – voir ici. Par contre, Gilead est en Phase 2 avec son GS-6624 – voir ici.


Il n'y a plus qu'à attendre les prochains événements..
AMF: 1700 titres Genfit
Sacha Pouget – www.sachapouget.com
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Etienne mardi, 21 janvier 2014 16:51 Posté par etienne06

    Bonjour,


    Merci pour cette analyse extrêmement intéressante.


    Votre étude n'évoque pas MediciNova qui développe pourtant un candidat-médicament éventuellement concurrent du GFT505 de Genfit.


    Quel serait votre avis sur cette société ?


    Merci d'avance.


     

  • Lien vers le commentaire Jeremy jeudi, 16 janvier 2014 12:00 Posté par jeremy

    merci pour GENFIT


    je suppose que l'on peut vendre sur 13.6? ou encore du potentiel pour vous?