Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

L'analyse technique : charlatanisme ou réel avantage?

Audience de l'article : 2446 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Beaucoup de systèmes de trading utilisent des méthodes venus de l'analyse technique, sous forme d'indicateurs et de règles de décisions.
Par exemple, un croisement de moyennes mobiles par le haut déclenche un achat, alors qu'un croisement par le bas se solde par une vente.
Bien qu'elle se définisse comme scientifique, car basée sur l'étude de graphiques, ou d'indicateurs mathématiques calculés à partir des cours boursiers, l'analyse technique est très critiquée par le monde académique : les analystes sont souvent traités de charlatans, de pseudos scientifiques, ou encore «d'ânes à listes».

J'ai aussi souvent entendu dire que si l'analyse technique nous a fait gagné un trade, c'est tout simplement grâce à la chance, le hasard, «un coup de bol»...

 

Les systèmes de trading

Utilisée dans les systèmes de trading, elle prend la forme de signaux techniques lorsque l'environnement du marché est favorable. Par exemple, lorsqu'une tendance haussière est vérifiée, le signal technique sera un repli du cours suivi par une reprise : c'est le cas lorsqu'un indicateur technique croise un seuil à la hausse. La sortie du trade est elle aussi donnée par un signal technique avec un objectif de gains et une perte maximale tolérée. L'analyse technique sous la forme d'indicateurs est le cœur des systèmes de trading automatiques ou semi-automatiques.

Les indicateurs techniques sont soit mauvais, soit bons

L'objectivité est de vérifier les 2 opinions. Pour ce faire, je propose de comparer un système de trading à base d'indicateurs avec le hasard : pile ou face. En effet, dans la mesure où les indicateurs techniques seraient faux, ouvrir une position avec revient finalement à prendre une position au hasard. Si les marchés montent, acheter n'importe quoi et n'importe quand assure une performance quels que soient les critères de prise de position : jouer à pile ou face revient au même que le croisement de tel ou tel indicateur. En d'autres termes, si l'analyse technique est fausse, elle donne des résultats identiques à ceux que donne le hasard.

Le système de trading étalon

Le système de trading sur lequel l'analyse comparative va s'appuyer, est un système classique de swing trading sur le CAC40, à savoir :

    • L'identification d'un environnement de marché favorable (tendance),
    • L'ouverture d'une position directionnelle sur un signal technique, en fonction de la tendance,
    • Le débouclage de la position sur un stop loss ou stop gain ou signal technique.

 

 

 


Les performances sont les suivantes :

    • Profit net : 14 128 points,
    • Taux de réussite : 81.8%,
    • Drawdown Max : 524,04 points,
    • Ratio de Profit : 2.62.

Une dose de hasard

On ajoute une règle d'entrée au système, totalement fondée sur le hasard : pile ou face. Lorsque le système est hors du marché, on ouvre une position à la suite d'un tirage aléatoire d'un chiffre entier entre 0 et 1 et si ce chiffre est égal à 0; ou si un indiateur technique envoie un signal :

 

 

 


En vert, l'equity curve du système de trading avec l'intégration du hasard : la performance, si elle reste positive est considérablement dégradée !

    • Profit net : 8 839 points,
    • Taux de réussite : 73.8%,
    • Drawdown Max : 1 521,15 points,
    • Ratio de Profit : 1.43

Le hasard pur

On supprime la règle d'entrée fondée sur les indicateurs techniques, pour ne conserver que la seule règle «Pile ou face»

 


En bleu, le système étalon, en vert le système étalon avec une règle d'entrée aléatoire et en orange le système avec comme seule règle d'entrée l'aléatoire.
Aucun des systèmes dans lesquels on intègre l'aléa ne fait mieux que le système fondé uniquement sur des indicateurs techniques.

Une comparaison objective

Ces résultats sont issus d'une seule expérience aléatoire, et pour être totalement objectif, il faut réaliser une étude comparative sur au moins une trentaine d'expériences. Ces trente tests sont réalisés avec le système «Indicateurs techniques et pile ou face» (courbe bleue et verte) :

 

 

Expérience

 

 

Profit net en points

 

 

taux de réusite

 

 

Drawdown max en points

 

 

Ratio de profit

 

 

1

 

 

8 839

 

 

73,8%

 

 

1 521,15

 

 

1.43

 

 

2

 

 

11 465.13

 

 

76.1%

 

 

1 806.77

 

 

1.59

 

 

3

 

 

10 121.21

 

 

73.8%

 

 

1 738.84

 

 

1.47

 

 

4

 

 

12 503.79

 

 

76.1%

 

 

1 503.38

 

 

1.64

 

 

5

 

 

10 946.42

 

 

76.1%

 

 

1 635.56

 

 

1.53

 

 

6

 

 

10 637.07

 

 

74.6%

 

 

1 405.61

 

 

1.52

 

 

7

 

 

10 714.31

 

 

74.3%

 

 

1 241.20

 

 

1.54

 

 

8

 

 

10 778.16

 

 

74.8%

 

 

1 757.83

 

 

1.53

 

 

9

 

 

10 489.99

 

 

75.0%

 

 

1 900.72

 

 

1.52

 

 

10

 

 

11 361.26

 

 

75.6%

 

 

1 352.27

 

 

1.57

 

 

11

 

 

10 780.16

 

 

74.8%

 

 

1 476.70

 

 

1.54

 

 

12

 

 

9 143.16

 

 

74.2%

 

 

1 850.06

 

 

1.44

 

 

13

 

 

11 698.2

 

 

75.7%

 

 

1 350.88

 

 

1.60

 

 

14

 

 

9 539.97

 

 

74.2%

 

 

1 631.03

 

 

1.44

 

 

15

 

 

12 051.06

 

 

76.6%

 

 

1 807.95

 

 

1.67

 

 

16

 

 

10 481.15

 

 

74.0%

 

 

1 360.41

 

 

1.50

 

 

17

 

 

11 628.63

 

 

74.9%

 

 

1 048.80

 

 

1.58

 

 

18

 

 

12 047.57

 

 

75.8%

 

 

1 448.02

 

 

1.62

 

 

19

 

 

10 384.48

 

 

75.1%

 

 

1 838.18

 

 

1.52

 

 

20

 

 

9 466.42

 

 

74.7%

 

 

1 948.87

 

 

1.42

 

 

21

 

 

10 484.74

 

 

74.1%

 

 

1 822.82

 

 

1.48

 

 

22

 

 

9 923.52

 

 

74.9%

 

 

1 798.45

 

 

1.46

 

 

23

 

 

11 302.10

 

 

75.0%

 

 

1 908.04

 

 

1.55

 

 

24

 

 

10 744.37

 

 

74.9%

 

 

1 594.01

 

 

1.53

 

 

25

 

 

11 430.93

 

 

75.4%

 

 

1 802.21

 

 

1.57

 

 

26

 

 

11 241.25

 

 

75.3%

 

 

1 092.32

 

 

1.56

 

 

27

 

 

10 582.80

 

 

74.6%

 

 

1 464.16

 

 

1.51

 

 

28

 

 

13 133.9

 

 

76.4%

 

 

1 743.87

 

 

1.67

 

 

29

 

 

11 121.72

 

 

74.8%

 

 

1 480.13

 

 

1.56

 

 

30

 

 

11 793.75

 

 

76.2%

 

 

1 498.58

 

 

1.61

 

 

Moyenne

 

 

10 894.54

 

 

72.62%

 

 

1 594.29

 

 

1.54

 

 

Écart-type

 

 

967.62

 

 

0.79

 

 

243.13

 

 

0.07

 

 

 



Les 30 séries donnent des résultats assez homogènes et peu dispersés, les comparer avec leur moyenne au système étalon a un sens :

 

 

Système étalon

 

 

14 128

 

 

81.8%

 

 

524.04

 

 

2.62

 

 

Moyenne

 

 

10 894.54

 

 

72.62%

 

 

1 594.29

 

 

1.54

 

 

Écarts

 

 

-22.9%

 

 

-11.2%

 

 

+204.2%

 

 

-41.2%

 

 


Cette simulation statistique nous prouve que le hasard dégrade les performances d'un système qui utilise des indicateurs techniques comme règle d'entrée. Sur 30 expériences, aucune ne donne de meilleurs profits, pire même, en moyenne, le profit chute de 22.9%, le drawdown augmente de 204.2%, le ratio de profit chute de 41.2% et le taux de réussite ne se dégrade que de 11.2% !

Conclusion

Cette étude me permet de conclure que les indicateurs techniques et plus largement l'analyse technique ne sont pas du tout le fruit de la pensée de quelques charlatans pseudo-scientifiques. Elle offre un réel avantage par rapport à une prise de décision aléatoire, même si celle-ci est réalisée dans le sens de la tendance de fond : l'analyse technique offre l'avantage d'optimiser le prix d'entrée de la position. Et surtout, elle permet de réduire massivement le drawdown meurtrier en trading.

Enfin, cette petite étude permet de tirer une seconde conclusion : même au hasard, faire du trading dans le sens de la tendance est une des conditions la survie à long terme du trader. «La tendance est votre meilleure alliée» n'est pas qu'un simple aphorisme boursier, c'est une réalité.

Philippe PAILLOLE

Poster un commentaire