Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume.

Guillaume.

Qui suis-je ?

Année de naissance : 1974



Passions :

  • Autrefois pratiquées : pêche à la mouche, arts martiaux
  • Pratiquées occasionnellement : golf, VTT, lecture, séjour sur l'île de la Réunion
  • Pratiquées régulièrement : trading, voyages en Italie

Ma présence sur Objectif Eco :

Faire profiter de mon expérience de changement de vie professionnelle tout en restant en France (nous sommes nombreux à vouloir le faire, mais le grand saut dans l'inconnu fera peur à beaucoup de monde). Je vous en dirai plus sur l'inconnu.

Comment je suis passé du statut de salarié à chef d'entreprise et de chef d'entreprise à salarié avec compléments de revenus significatifs. (c'est possible et je le prouve).

Vous parler de chef d'entreprise qui ont réussi (oui il y en a), ce que ça rapporte et ce que ça coûte (pas que sur le plan financier. Pourquoi ils réussissent, et pourquoi certains ont échoué (et comment ils ont rebondi). 

Mon regard sur la vie des Français  et l'immobilier(tous les jours je rencontre des acheteurs ou des vendeurs qui ont un projet immobilier ou une galère à gérer) .
En effet l'immo occupe une place centrale dans la vie des Français, et ce dernier conditionnera en grande partie leur bonheur futur ou une galère qu'il vont payer une grande partie de leur vie. De l'extérieur ça a l'air évident, mais pourtant...

DU TRADING comment sur plus de 200 tansactions annuelles, plus de 70 % de mes trades sont gagnants et que mon portefeuille progresse de minimum 20% par an depuis 3 ans.

Vous faire partager certaines expériences de vie, et comment je fais progresser mon patrimoine tous les mois. Objectif multiplier par 5 mon patrimoine en France en 12 ans. (eh oui ça prend plus de temps au pays de la fiscalité, mais tout quitter n'est pas toujours possible avec une famille).

DES IDEES DE TRADING 
avec une philosophie originale mais très pragmatique. Vous verrez que plus de 70 % des ces idées de trades seront gagnantes maximum dans les 6 mois. Et une bonne majorité en 1 mois







 

 

promospeciale

ET LE VIEUX WARREN DANS TOUT CA, IL EN PENSE QUOI ET IL FAIT QUOI (vous allez voir, il fait ce qu'il dit et dit ce qu'il fait) ?

Audience de l'article : 2069 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction





En 2010 sortait une biographie sur Warren Buffet écrite par écrite par la journaliste Alice Schroeder.

Le vieux Warren était un des hommes les plus riches du monde et reconnu comme un des meilleurs investisseurs de tous les temps.
L’idée générale consiste à investir dans la value, acheter des actifs décotés et les conserver.
(bon en fait il a fait aussi un peu de leverage, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui).


En fait le sujet d’aujourd’hui, c’est pensez-vous qu’il est possible de battre le vieux Warren sur plusieurs années.


A moins d’être arrogant, je pense que peu de personnes relèveront ce défi

Et c’est là toute la complexité de l’humain. (Dont je fais parti).



En 2012, j’avais vu une vidéo assez intéressante d’un journaliste qui expliquait qu’il était possible de répliquer le portefeuille de warren buffet.

Il fallait aller sur le site de la SEC, puis accéder au fichier 13 F, etc…

https://www.sec.gov/Archives/edgar/data/1067983/000095012321002786/xslForm13F_X01/0000950123-21-002786-3286.xml



On avait ainsi accès à tous les derniers mouvements du portefeuille de Warren Buffet, et ainsi espérer faire du 20 % par an, et donc doubler son capital tous les 4 ans.

L’idée est alléchante (un mélange de jeux d’espions, d’investissement un peu autonome et donc pas risqué puisque je copie sur l’un des meilleurs de la classe), vous voyez le cocktail cérébral qui se prépare...

Sauf que, il faut avoir la trésorerie, le temps, savoir pondérer, comprendre un minimum l’anglais, avoir les nerfs solides … Bref un peu de boulot et d’aptitudes quand même.

Mais on pouvait jouer à être Warren Buffet, et potentiellement devenir riche et faire le malin.

C’est là qu’entre jeu toute la complexité de l’humain.

Que veut on vraiment ? 

Jouer à Warren Buffet comme quand on était gamin on jouait aux gendarmes et aux voleurs, Ou faire du 20 % par an, sans aucune sensation, bref limite chiant...


Comme en 2012, j’étais encore un grand gamin, j’ai voulu jouer. Bien entendu je me suis vite lassé de mon jouet, et je l’ai délaissé pour d’autres.

Mais aujourd’hui à bientôt 47 ans, je vois les choses autrement.

Et si au lieu de jouer, j’avais investi. (j’espère que vous saisissez la nuance)

C’est-à-dire que : au lieu de tenter de répliquer, j’avais simplement acheté des actions Berkshire Hattaway (et dormir dessus enfin presque).

En fait j’aurai pu le faire de plusieurs manières.

Imaginons j’ai un capital de 50 000 Euros.

Première hypothèse : je fais all in et je mets 50 000 euros sur BRK -B le premier jour de l’année 2012

Quand le cours côte 77 dollars (en une et une seule position).

Deuxième hypothèse : je fractionne et je me programme une prise de position tous les mois (disons du 1er jour de chaque mois de janvier 2012 au premier jour de 2021) 50 000 / (9 X12) = 108 positions (un peu comme un crédit immobilier)

Troisième Hypothèse : je suis un peu paresseux, et j’investi seulement le 1ER jour de janvier de chaque année donc (50 000 / 9) = 5 555 tous les premiers jour de janvier.



Voyons ce que cela donnerait :

Dans la première hypothèse (ALL IN) je réaliserai une PV de 223 % c’est-à-dire que je multiplierai mon capital par 3,23

Mes 50 000 dollars seraient devenus 161 500 dollars








Deuxième hypothèse (prix lissé tous les mois) :

Très proche de la troisième j’obtiens une performance de 57 %

D’ailleurs voici ce que l’on observe si l’on compare une mise ALL IN en Janvier 2012 et la même mise tous les mois pendant 9 ans en lissant le prix moyen à 155 dollars









Troisième hypothèse (prix lissé une fois par an le premier jour de l’année) :

La performance obtenue serait alors de 58 %

Le prix moyen obtenu en mettant 5555 dollars sur BRK B le premier jour de l’année permettrait à l’investisseur qui disposerait de 50 000 dollars en 2012 d’en obtenir 79 000 en janvier 2021

Et pour résumer, voici la performance annuelle en année civile de BRK -B
 





Nous constatons que les 20 % en moyenne obtenus depuis la création de Berkshire Hattaway en 1965 est en baisse. (En fait c’est exactement 21,1 % de 1965 à 2007, contre 10 % pour le SP 500).

Et comme il le dit si bien lui-même, il devient de plus en plus difficile de trouver des valeurs sous-côtées. Raison pour laquelle il est très liquide et sous investi.

Donc que faire, sur BRK ?


Analysons les choses :

D’abord les points positifs :

+ Sur le plan factuel : rien n’est dû au hasard, son système d’investissement est au point. Il a traversé les crises, et les performances ont toujours été au RDV.

+ Cette valeur est libellée en dollars (monnaie de réserve)

+ Cette valeur est liquide

+ Elle est composée de titres très diversifiés, donc c’est presque comme un ETF, avec un seul titre on a environ une cinquantaine d’actions américaines (c’est un peu comme un fonds mais avec très peu de frais).

+ Quand il considère que la valeur de Bershire Hattaway est en dessous de sa vraie valeur, il rachète ses propres titres. (Je fais ce que je dis, je dis ce que je fais).

Les points négatifs :

-          La surpondération, les deux tiers de la performance du titre BRK dépendent des 4 premières lignes ( la plus importantes étant APPLE, suivie de Bank of America, Coca Cola, American Express)

          Beaucoup de personnes s'interrogent sur la capacité de Warren Buffett à faire mieux que le marché. Depuis quelques années, il a perdu de sa splendeur, non pas par ses performances de la décennie 2010 qui sont honorables par rapport au S&P 500. On lui reproche sa montagne de cash et son manque d'initiative sur les marchés financiers.

-          Son âge, il vient d’entrer dans sa 90ème année.

Alors faisons le focus sur ces derniers mouvements (car se seront surement les catalyseurs de futurs gains)

Toute chose étant par ailleurs égale à son contraire, je vous apporte cette précision pour bien mettre les choses en perspective

La capitalisation de sa société d’investissement vaut plus de 500 milliards de dollars et ses 15 premières lignes valent dans les 270 milliards de dollars

APPLE environ 43 %

Bank Of America environ 11 %

Coca Cola environ  environ 8 %



1 – Il réduit ses investissement dans

                Wells Fargo, Jp Morgan, PNC Financial (mais il conserve Bank of America et Bank of New York Mellon)

2 – Il réalise des investissements dans :

               Bristol-Myers pour 1,8 milliard, avec un objectif de Cours de 105 Dollars

               Merck&Co pour 1,8 milliards avec un objectif de cours de 97 dollars

               ABB Vie toujours pour 1,8 milliards avec un objectif de cours de 180 dollars

Visiblement il cherche à tirer profit de la politique de la nouvelle administration Biden 


Mais le plus intéressant pour moi c'est ça

Il a aussi récemment acheté pour 9 milliards d’actions de sa propre société Berkshire Hathaway

En effet avec son associé Charly Munger ils ont convenu que si ils considéraient que leur société été sous-côtée ils rachèteraient leurs propres actions, aussi longtemps que nécessaire.

(en effet racheter ses propres actions pour ensuite les annuler fait monter automatiquement et mécaniquement le cours)

Cette technique avait déjà été utilisée en 2011 et en 2020 quand ses actions côtées moins de 200 dollars.

Regardons à présent l’évolution possible des actions déjà dans son portefeuille

APPLE (qui représente pas loin de 50 % de son portefeuille)

Sa nouvelle puce qui devrait remplacer celle de Intel en 2022, doit fournir des performances assez incroyable et peu être même révolutionner l’industrie du PC

Le bénéfice par action est attendu en hausse, et le cours pourrait atteindre les 154 dollars

(pour rappel de 2010 à 2020 le cours d’apple a progressé en moyenne de 32 % par an)

BANK OF AMERICA (environ 10 % du portefeuille)

Il considère que la valeur se négocie toujours en dessous de sa moyenne historique (per de 14), et les perspective sont pourtant encourageantes pour cet établissement, et il prévoit un cours de 33 dollars

COCA-COLA (environ 8 % du portefeuille)

(il a une telle confiance dans cette société qu’il a déclaré qu’il ne revendrait jamais ses actions)


Entreprise peu endettée et très résistante aux crises

L’augmentation du cours a toujours été très régulier le bénéfice par action de de 2,2 le per de 25, il est donc envisageable d’atteindre un cours de 55 dollars assez facilement à cours moyen terme.

(en 10 ans la rentabilité annuelle était de 10,98 % par an) en investissant 1000 dollars en 2010 vous auriez 2800 dollars en 2020. (sans prendre trop de risque.

Une autre action parmi ses favorites est american express (qui représente 6 % de son portefeuille environ)

Cet type de société évolue dans une sorte d’oligopole avec visa et mastercard, et d’après les spécialistes le titre pourrait valoir dans les 120 – 130 dollars dans environ 5 ans.

Sa rentabilité annuelle est de 13,39 % par an, pour que ce soit plus parlant

1000 dollars en 2010 seraient devenu 3514 dollars en 2020.

Ces 4 titres représentent presque 70 % de la totalité de son portefeuille.



Qu'en penses les puissants de ce monde du vieux WARREN ?


Et bien nous pouvons faire comme pour les penny stocks et voir qui possède quoi ?

Nous avons bien sur les détenteurs institutionnels comme Blackrock Vanguard etc ... Mais nous avons aussi un de ses amis, Bill Gates via sa fondation




Et pour ceux qui veulent aller plus loin sur la fondation Bill Gates BRK représente environ 45 % du total du portefeuille financier de la fondation Bill et Melinda Gates



 

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais c'est quand même sécurisant



QUE DIT L’ORACLE ? (d’omaha)

Chaque année, Warren Buffet publie sa lettre aux actionnaires à cette période. Elle est attendue par des millions de personnes et par la communauté financière. Et comme chaque année, Warren Buffet délivre quelques messages.

90 ANS

L’Oracle a 90 ans

Et ce qui est le plus frappant quand on lit sa lettre annuelle, c’est le tableau de sa performance en introduction de séance

Une colonne pour l’année. (Il a commencé en 1965)
Une colonne pour la performance de Berkshire Hathaway
Une colonne pour la performance du S&P à titre de comparaison

Ce tableau nous montre
Que le S&P a produit tout de même, un rendement annuel moyen depuis 1965 de 10,21 %

Mais Warren Buffet lui a atteint les 20 %

20 % par an. Depuis 55 ans

Soit un gain de 23 545 % pour le S&P

Et un gain de 2 810 526 % pour Warren Buffet

Le premier message du vieux Warren

N’investissez plus dans les emprunts d’état ou d’entreprises

Les taux sont trop bas et ne rémunèrent plus le risque

Les investisseurs sur le marché de la dette vont être confrontés à un « bleakfuture ». = Avenir Sombre
L’autre message

Toujours aussi incroyable … Son ode aux états-unis.

« In its brief 232 years of existence, however, there has been no incubator for unleashing human potential like America. Despite some severe interruptions, our country’s economic progress has been breathtaking ».

« Au cours de sa brève existence (232 ans), il n’y a jamais eu aucun autre incubateur capable de libérer le potentiel humain comme l’Amérique. Et malgré les périodes de crise, les progrès de l’économie de notre pays ont été époustouflants ».
Et il conclut par une phrase que Trump aurait pu utiliser : « Never bet against America » (ne pariez jamais contre l’Amerique »).
Au moins c’est clair.



Mon avis :
Le cours de BRK – B vient de prendre 14 % depuis le 1er Janvier 2021

Et 46 % depuis 52 semaines.

Il paraît qu’il envisage même d’aller jusqu’à 36 milliards de rachat de ses propres actions d’actions

Alors All In, on pyramide … On lisse son point d’entrée, on fait du leverage avec des turbos (il y en a sur Boursorama).

Un mix des 3.
Le trading est un job où l’on n’est pas payé à l’heure mais à la décision.

Pour conclure voici quelques citations du vieux (le terme vieux est respectueux pour moi)

« Je préférais acheter des entreprises extraordinaires à des prix ordinaires plutôt que d'acheter des entreprises ordinaires à des prix extraordinaires. »

« C'est quand la mer se retire que l'on voit ceux qui se baignent nus. »

« Le temps est l'ami des bonnes affaires et l'ennemi des mauvaises. »

« Règle N°1: Évitez de perdre de l'argent. Règle N°2: N'oubliez jamais la règle N°1.

« Le risque c'est quand vous ne savez pas ce que vous faîtes. »

ou aussi

"Vous n'avez pas raison ou tort parce que d'autres sont d'accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et votre raisonnement est juste »

« Un sondage n'est pas un substitut à la réflexion »

« Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps »
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire banville dimanche, 14 mars 2021 14:04 Posté par banville

    "Regardons à présent l’évolution possible des actions déjà dans son portefeuille "......certains titres ont déjà atteint ces objectifs, voir dépassé.